Vous avez un compte ?

  •   Contenu personnalisé
  •   Vos produits et votre assistance

Besoin d'un compte ?

Créer un compte

Passer de la réaction à l'optimisation métier

Représentation d'une clé prolongée par des lignes de circuit
Résumé de la section

Les modèles appliqués aux opérations réseau se transforment pour répondre aux besoins d'entreprises numériques ultradynamiques et pour s'adapter à l'automatisation par contrôleur et à l'acquisition de connaissances par IA.

En savoir plus >

D'après une étude Cisco, la transformation numérique des entreprises est conduite par les décideurs IT. Pour la mener à bien, ils pilotent une autre transformation, tout aussi importante : la modernisation de l'infrastructure et des opérations IT pour répondre aux nouvelles attentes de l'ère numérique1.

Du fait de l'adoption d'une approche de plateforme ouverte axée sur le DevOps, les équipes réseau ont pour la première fois les outils et technologies nécessaires pour intégrer le réseau dans les processus IT et rationaliser les workflows de bout en bout de manière à gagner en efficacité et à mieux répondre aux besoins métier.

Cette approche permet également d'établir des liens opérationnels entre les domaines réseau et d'effectuer une intégration directe avec les applications afin de mieux prendre en charge les besoins changeants des entités de l'entreprise.

En appréhendant différemment les opérations réseau et en adoptant de nouveaux modes de travail, les responsables IT et leurs équipes seront mieux placés pour fournir des services répondant précisément aux besoins des entités de l'entreprise, que ce soit par l'amélioration des services existants ou par la création de services orientés métier.

63 %

D'après notre sondage sur les tendances mondiales des réseaux en 2019, 63 % des responsables IT prévoient, dans un délai de trois ans, de mettre en place des réseaux avancés capables d'apporter une réponse dynamique aux besoins métier2.

Image d'un homme de profil plongé dans ses pensées avec l'illustration d'un circuit en superposition
Gros plan sur un homme avec un téléphone mobile à l'oreille

État actuel et futur des opérations réseau

Préparation opérationnelle de la transformation numérique

Lors de notre sondage sur les tendances mondiales des réseaux en 2019, nous avons demandé aux responsables IT et aux architectes réseaux de qualifier le degré de préparation de leurs opérations réseau du point de vue de la gestion de l'assurance suivant un modèle de maturité à cinq stades, allant de la réaction à l'optimisation métier.

Seulement 23 % des sondés considèrent qu'ils se trouvent actuellement au stade de la prédiction ou de l'optimisation métier, quand 71 % prévoient d'y être dans deux ans. Ces chiffres soulignent donc que les entreprises ressentent bien l'urgence de se préparer à l'accroissement des exigences réseau2.

Figure 25 Préparation des opérations réseau : gestion de l'assurance
Modèle allant de la réaction à l'optimisation métier en passant par l'intervention, la proactivité et la prédiction
Usine sur fond de coucher de soleil

Impacts des avancées réseau sur les opérations réseau

La récente vague de technologies réseaux avancées va bouleverser les opérations réseaux sous presque tous leurs aspects et des changements majeurs devraient survenir dans les domaines suivants :

Intégration des opérations réseau dans le processus IT

Le temps où les réseaux étaient exploités en silos technologiques par des ingénieurs essentiellement spécialisés dans un seul domaine sera bientôt révolu. Dans notre étude, près d'un tiers des responsables IT insistent sur l'importance d'améliorer la coordination et l'intégration réseau avec d'autres équipes IT, tandis que 26 % indiquent qu'il est important d'améliorer leur capacité à interagir avec les entités de l'entreprise2. En outre, 27 % des sondés reconnaissent qu'une conception en silos et une approche opérationnelle cloisonnée des divers domaines du réseau constituent un frein pour eux2.

Grâce aux interfaces ouvertes des contrôleurs réseau intuitifs, les équipes NetOps vont sortir de leur isolement pour devenir une part intégrante des processus IT. Pour 34 % des responsables IT, ce changement pourrait aider l'équipe réseau à mieux répondre aux besoins de l'entreprise2.

Néanmoins, pour atteindre l'agilité désirée et toujours rester en phase avec l'intention métier, les équipes NetOps devront améliorer l'intégration avec l'ensemble des domaines réseau (accès, WAN, data center, cloud, etc.) et avec d'autres domaines IT, comme la gestion des services IT (ITSM) et les systèmes SecOps.

Cette figure montre comment les équipes NetOps peuvent tirer parti d'une approche réseau DevOps avec une plateforme ouverte afin d'intégrer les technologies et processus réseau à d'autres systèmes internes, voire externes.

Figure 26 Possibilités d'intégration avec une approche DevOps réseau reposant sur une plateforme ouverte
Schéma détaillé montrant les principales modalités d'intégration du réseau avec l'entreprise numérique et un réseau intuitif connecté à une infrastructure réseau multidomaine

Alignement intégral avec l'intention métier et IT

Fondamentalement, le réseau sert à fournir des services utiles aux employés, aux clients et aux partenaires, c'est-à-dire des services nécessaires au fonctionnement de l'entreprise. Mais dans la réalité, les approches traditionnelles d'exploitation manuelle ne permettent pas de répondre aux besoins dynamiques de l'entreprise. Cette situation est sur le point de changer.

Avec les réseaux intuitifs, les opérations réseau seront beaucoup plus automatisées et dynamiques, et directement déterminées par l'intention métier et IT, comme les besoins de performance pour les applications, les politiques de sécurité et de conformité, ou encore les processus IT.

Avec le temps, la conversion de l'intention métier et IT en politique réseau deviendra une composante à part entière du cahier des charges des opérations réseau.

Automatiser pour simplifier les opérations réseau

Indiscutablement, l'automatisation des tâches opérationnelles révolutionne les opérations réseau. Pour un quart des responsables IT et architectes réseaux, l'automatisation est la technologie qui aura le plus d'impact sur leurs stratégie et conception réseau ces cinq prochaines années2.

Cependant, une telle évolution implique l'abandon des approches traditionnelles de la configuration et de la maintenance réseau, axées sur les interventions manuelles. Certaines équipes seront de toute évidence perturbées par ce changement, puisque 20 % des responsables IT indiquent que la réticence des équipes NetOps à adopter les technologies d'automatisation et d'IA constitue le principal obstacle à la modernisation2.

Gros plan sur des mains d'homme tapant sur un clavier de portable

Gestion des problèmes et incidents : réaction ou prévention ?

Comme souligné précédemment, de nombreuses entreprises se situent au stade réactif de la préparation opérationnelle. Or, 25 % des sondés indiquent qu'une approche opérationnelle réactive les empêche d'atteindre leurs objectifs réseau3. L'enjeu est donc de taille, mais là encore, la situation est sur le point de changer. En utilisant l'IA et en intégrant les opérations réseau avec d'autres systèmes IT, les équipes NetOps pourront accéder à la maintenance prédictive, et ainsi anticiper les problèmes et les corriger bien avant qu'ils ne provoquent des incidents ou ne pèsent sur les services.

Conjuguer intelligence humaine et intelligence artificielle

Les ingénieurs réseau ont besoin de toute l'aide qu'ils peuvent trouver pour faire face à la complexité du réseau.

C'est pourquoi les équipes NetOps complètent leur arsenal avec des capacités opérationnelles pilotées par IA (AIOps). L'apprentissage automatique et le raisonnement machine permettent par exemple d'affiner les références de performance, la détection des anomalies, l'analyse automatisée des causes profondes, les conseils de remédiation et les perspectives prédictives.

L'assimilation de l'IA dédiée aux opérations informatiques (AIOps) s'accélère, puisque 42 % des responsables IT estiment que l'intelligence artificielle aura un impact maximal sur l'automatisation des opérations dans les années à venir3.

Au lieu de passer au crible des milliers d'événements, les équipes NetOps s'appuieront de plus en plus sur ces technologies pour mettre au jour les événements les plus importants, et les possibilités de remédiation les plus pertinentes. L'équipe AIOps pourra aussi affiner les résultats, enrichir le contenu et intégrer les connaissances obtenues dans les systèmes clés de gestion des services et de l'activité métier.

Apporter la connectivité des technologies opérationnelles aux opérations réseau

Aujourd'hui considérés comme des ressources de l'entreprise, les équipements IoT génèrent des données essentielles aux opérations métier. Il est donc évident que la gestion de l'infrastructure doit être abordée avec de nouvelles approches.

  • Dans des scénarios IoT tels que la surveillance en temps réel, les problèmes opérationnels peuvent avoir de graves conséquences, voire mettre en danger des vies.
  • Si les réseaux complexes peuvent compter des millions d'équipements IoT, l'automatisation est le seul moyen de les gérer efficacement.
  • Dans certains cas, il n'y a pas de garantie de connexion permanente entre le site principal et les équipements IoT distants (ce qui pousse à investir dans l'analytique en périphérie ou géodistribuée).
Illustration représentant une ampoule dans un engrenage

Changement de perspective : gérer le réseau sur le contrôleur

Pour Jake Hartinger, architecte de solutions Cisco Customer Experience, l'un des changements les plus profonds que va connaître le domaine des opérations réseau sera le recentrage sur le contrôleur. Jusqu'ici, pour provisionner et collecter des informations sur le réseau, les administrateurs réseau se connectaient généralement aux périphériques.

Avec les modèles d'automatisation et d'assurance basés sur des contrôleurs, les administrateurs vont avant tout gérer le contrôleur, les intégrations et les processus se rapportant au contrôleur. Plus une entreprise est en mesure d'effectuer cette transition, plus vite elle pourra améliorer la qualité de ses services, ses coûts, son agilité et sa sécurité4.

Un nouveau cadre de travail pour les opérations réseau nouvelle génération

Pour aider les entreprises à se préparer à des opérations réseau pilotées par réseau intuitif, les experts technologiques de Cisco Customer Experience ont élaboré un cadre de travail proposant des conseils stratégiques, des pratiques exemplaires, des conceptions validées, des processus éprouvés et des recommandations d'ajustement.

Au cœur de ce modèle se trouvent trois domaines de processus critiques : la gestion du cycle de vie, la gestion de la politique et la gestion de l'assurance. L'IBN propose une simplification opérationnelle permettant de planifier et d'élaborer une transformation à partir de ces processus fondamentaux.

Figure 27 Modèles opérationnels émergents pour le nouveau réseau
Schéma montrant les processus nouveaux ou changeants, les nouveaux processus fondamentaux et les processus traditionnels pouvant nécessiter une intégration

Gestion du cycle de vie

L'adoption de systèmes de provisionnement et d'automatisation pilotés par contrôleur impose un respect beaucoup plus strict des normes encadrant le matériel, les logiciels et la sécurité. Si un utilisateur effectue une modification par ligne de commande, il pourra constater dans les mises à jour suivantes que le contrôleur l'a écrasée parce qu'elle ne figurait pas au rang des politiques définies.

Pour éviter ce cas de figure, l'entreprise doit bien définir ses pratiques de gestions des versions et des changements, en particulier lorsque les automatisations s'appliquent au réseau ou au service en tant que système.

En d'autres termes, la gestion du contrôleur réseau implique l'administration de nouveaux matériels, logiciels, points d'intégration et API dédiés au contrôleur, ainsi que la configuration d'interface utilisateur administrant les fonctionnalités de politiques et d'assurance. Et comme les capacités des contrôleurs vont évoluer continuellement, au moins dans un avenir proche, il est capital de définir un processus unique pour la gestion du cycle de vie du contrôleur réseau et des intégrations.

Figure 28 Préparation des opérations réseau : gestion du cycle de vie

Modèle allant de la réaction à l'optimisation métier en passant par l'intervention, la proactivité et la prédiction

Gestion des politiques

Il est également essentiel de gérer les politiques réseau. Pour combiner efficacité et durabilité, les contrôleurs réseau doivent en effet reposer sur des normes et directives plus strictes concernant le matériel, les logiciels et les configurations de périphériques réseau, voire les intégrations. La politique doit être définie, puis mise à jour. Elle doit également être configurée au sein des contrôleurs réseau pour garantir un provisionnement en continu des normes définies. Il convient aussi de valider la politique avec des méthodes de vérification de la conformité.

Les changements de politique peuvent avoir une empreinte considérable et leur activation concerner les configurations de milliers de périphériques. Par conséquent, ces changements doivent être prescriptifs par nature, afin qu'ils puissent être testés, validés et approuvés. À terme, avec la généralisation des modèles de vérification permettant de simuler tout changement de politique avant activation, les options de configuration offriront davantage de souplesse.

Figure 29 Préparation des opérations réseau : gestion de la politique

Modèle allant de la réaction à l'optimisation métier en passant par l'intervention, la proactivité et la prédiction

Gestion de l'assurance

Les opérations manuelles permettent aisément de gérer de petits réseaux, mais face à des architectures complexes, elles se révèlent vite insuffisantes sans l'aide d'outils, de données sur le réseau et de processus bien définis. Aujourd'hui, près d'une équipe Opérations sur cinq peut recourir à l'analytique avancée pour potentiellement identifier et anticiper les problèmes ayant un impact sur les services2.

Avec le modèle de réseau intuitif basé sur l'IA, la gestion de l'assurance améliore ces ressources et les combine à l'analytique, aux intégrations d'API, aux fonctionnalités de corrélation, à l'inventaire et aux rapports avancés, et à l'enrichissement. L'analytique apporte notamment des détails supplémentaires sur les défaillances réseau et permet ainsi de résoudre rapidement les incidents et d'améliorer l'intégrité du réseau. Et comme l'IA devrait permettre au système de continuer à s'améliorer grâce aux apprentissages tirés de très nombreux déploiements supplémentaires, les équipes Opérations continueront d'en tirer profit.

Pour les réseaux complexes, cette évolution se traduit par une amélioration de la qualité de service, une accélération de la résolution des problèmes et des gains d'efficacité opérationnelle. Une équipe AIOps pourrait se concentrer sur le filtrage, l'enrichissement et des API en lien avec des systèmes de gestion des services et de l'activité métier afin d'automatiser totalement les workflows d'assurance.

Outre ces trois domaines de processus fondamentaux, nous recommandons d'envisager d'éventuelles interactions avec les processus ITSM traditionnels, les domaines IT et d'autres systèmes afin d'identifier d'autres possibilités d'intégration.

Représentation abstraite d'un bâtiment avec des lignes vectorielles et des formes en surimpression

L'avenir des opérations réseau à l'horizon 2025

Pour Rich Plane, CTO de Cisco Customer Experience, d'ici à cinq ans, les équipes chargées des opérations réseau (NetOps) seront en mesure de répondre bien plus efficacement aux attentes de leurs entreprises. Voici ses prévisions.

  1. Assurance de bout en bout : les équipes NetOps pourront recourir à la détection prédictive des problèmes et à l'analyse des causes profondes pour tout client ou périphérique et tout service métier, où qu'il soit hébergé, et déterminer rapidement si le réseau est à l'origine d'une quelconque dégradation de performance du service, et à quel endroit.
  2. Passerelle entre activité métier et IT : les équipes NetOps pourront rééquilibrer leurs priorités. Au lieu de se consacrer presque exclusivement à la surveillance et à la résolution des problèmes du réseau, elles pourront aussi tenir compte de l'activité métier et faire en sorte que le réseau réponde au mieux à ses besoins. De nouvelles fonctions opérationnelles vont être identifiées en cernant l'intention métier et les exigences applicatives, et en les convertissant en politiques réseau.
  3. Source unique de références pour NetOps et SecOps : les équipes NetOps et SecOps développeront des workflows intégrés et rationalisés en partageant leurs données, en automatisant la mise à disposition et en favorisant les interactions entre plateformes et outils.
  4. Extension de la surveillance NetOps dans le cloud : avec la généralisation des services métier multicloud, les équipes NetOps étendront la visibilité et la surveillance prédictive à l'ensemble des réseaux WAN et publics, ainsi qu'au point de présence cloud. Pour étoffer encore les perspectives, les systèmes IBN d'entreprise commenceront à intégrer des données issues des systèmes des fournisseurs cloud et des prestataires de services afin de maintenir la qualité de l'expérience sur les services cloud.
  5. Gestion des changements basée sur la modélisation : des processus NetOps plus évoluées, comme une analyse « What-If » de tout changement apporté au réseau, s'étendront au-delà du data center et se généraliseront.
  6. Autopilotage et autoréparation des workflows : certains workflows de moindre impact seront entièrement automatisés pour permettre au réseau de prendre des mesures de remédiation ou de gestion du cycle de vie sans intervention humaine. Cette approche pilotée par les données et l'intention aura pour résultat d'accroître fortement la continuité de service, puisque les possibilités d'erreurs seront minimisées.

Explorez un thème.

img

Introduction

L'impact des tendances mondiales sur le futur du réseau.

Passer à la section
img

Technologie

Les innovations qui façonnent le nouveau réseau.

Passer à la section
img

Compétences

Comment combler la pénurie de compétences à une époque où les fonctions IT évoluent en permanence.

Passer à la section