Vous avez un compte ?

  •   Contenu personnalisé
  •   Vos produits et votre assistance

Besoin d'un compte ?

Créer un compte

Les atouts du Wi-Fi 6 et de la 5G : des technologies complémentaires

Le battage dont a fait l'objet la technologie 5G et ses bénéfices en matière de performances réseau ne doit pas masquer les atouts de la technologie Wi-Fi 6. 

Les réseaux cellulaires et Wi-Fi connaissent des transformations majeures. Bien que ces technologies aient été individuellement améliorées, elles peuvent fonctionner également en tandem lorsque l'une des deux ne convient pas parfaitement à certains environnements.

Ces technologies, 5G et Wi-Fi 6, joueront un rôle prépondérant dans les stratégies de transformation numérique des entreprises pour les années à venir. En bref, les architectes utiliseront la technologie Wi-Fi 6 lorsqu'ils le pourront et la technologie 5G quand ils y seront obligés. Même si la technologie Wi-Fi 6 peut s'avérer souvent moins coûteuse, elle ne sera pas toujours disponible. Ensemble, ces technologies peuvent augmenter considérablement les performances à moindre coût.

Voyons quelques avantages du Wi-Fi 6 et de la 5G à travers des exemples d'utilisation probable dans les entreprises.

Les atouts du Wi-Fi 6 pour les entreprises

Commençons par quelques concepts fondamentaux. Le consortium Wi-Fi Alliance a renommé la certification IEEE 802.11ax en Wi-Fi 6, car il s'agit de la sixième génération de la technologie Wi-Fi. (Le standard existant, 802.11ac, est désormais appelé Wi-Fi 5.)

L'un des atouts souvent cités du Wi-Fi 6 est un débit plus élevé par rapport aux versions précédentes. Le Wi-Fi 6 peut atteindre des débits approchant 10 Gbit/s, soit 40 % plus rapides que pour le Wi-Fi 5. En plus des débits plus élevés, le Wi-Fi 6 répartit la capacité du réseau entre les appareils des utilisateurs. Cela s'avérera extrêmement important du fait que le nombre d'appareils explose. Selon Statista, par exemple, d'ici à 2020 le nombre moyen d'appareils connectés par personne devrait atteindre 6,58, soit un total d'environ 50 milliards. Le Wi-Fi 6 pourra prendre en charge cet afflux d'appareils dans l'entreprise et à la maison.

La 5G sans fil devrait atteindre des débits maximaux partagés théoriques de 10 à 20 Gbit/s. La 5G sera donc plus rapide que le Wi-Fi 6.

Mais les débits du Wi-Fi 6 et de la 5G dépendront de divers facteurs, les valeurs maximales théoriques peuvent donc ne pas être atteintes en pratique. Par exemple, en raison du nombre d'appareils se connectant à une cellule 5G, ou encore de la distance et des obstacles entre l'appareil et la tour 5G. Ainsi, si un déploiement Wi-Fi 6 est conçu et mis en œuvre correctement, chaque connexion sans fil aura un débit plus élevé et une latence moindre qu'avec la 5G.

5G et Wi-Fi 6

Avec un déploiement correct, un autre atout du Wi-Fi 6 est qu'il est plus facile d'assurer une couverture quasi totale dans un bâtiment par rapport à la 5G. Grâce notamment aux améliorations de la technologie MIMO (« entrées multiples, sorties multiples ») du Wi-Fi 6. En outre, comme nous l'avons mentionné précédemment, le Wi-Fi 6 améliore la capacité du réseau à mesure que la densité des appareils sans fil augmente.

La plupart des entreprises utiliseront la 5G par le biais d'un opérateur télécom. Par conséquent, la principale différence entre le Wi-Fi 6 et la 5G réside dans le fait que le Wi-Fi est une technologie LAN sans fil (WLAN), tandis que la 5G est une technologie à large bande cellulaire. Avec la 5G, les connexions aux applications, aux données et aux services qui résident sur un LAN d'entreprise doivent s'effectuer à distance sur Internet, via un canal sécurisé tel qu'un tunnel VPN. En revanche, étant donné que le Wi-Fi 6 est conçu pour fonctionner au sein d'un LAN d'entreprise sécurisé, il est placé derrière les points d'accès, ce qui le protège des réseaux non approuvés.

Les appareils Wi-Fi sont plus répandus que les appareils 5G, ou même 4G et 3G. Bien que certains smartphones récents soient dotés de puces 5G (ainsi que Wi-Fi 6), la plupart des autres terminaux sans fil tels que les ordinateurs portables et les autres équipements intelligents comportent en général des fonctionnalités de connexion Wi-Fi-uniquement. Étant donné la prépondérance des appareils Wi-Fi 6 et la durée de vie de l'infrastructure 5G, le Wi-Fi 6 risque de connaître une courbe d'adoption plus rapide.

Les appareils sans fil eux-mêmes ont tendance à consommer moins de batterie lorsqu'ils sont connectés au Wi-Fi plutôt qu'à la 5G. Mais la capacité de batterie requise pour les connexions et l'envoi/la réception de données risque de varier considérablement en fonction de divers facteurs. L'efficacité de la batterie est particulièrement bonne avec le Wi-Fi 6, grâce à une fonctionnalité propre à cette technologie appelée Target Wake Time (TWT).

Enfin, comme souvent le coût est primordial. Comme pour les connectivités cellulaires précédentes, un abonnement 5G revient beaucoup plus cher par rapport au cycle de vie d'un déploiement Wi-Fi 6 type. Cela s'applique également aux objets connectés, de plus en plus répandus. Il est bien plus rentable pour une entreprise d'offrir une connexion Wi-Fi sur le lieu de travail que d'utiliser les réseaux 5G d'un opérateur.

En quoi les atouts du Wi-Fi 6 et de la 5G seront-ils complémentaires ?

Cependant, la technologie 5G présente des atouts par rapport au Wi-Fi 6. Elle sera très utile à l'entreprise dans les zones où le Wi-Fi n'est pas adapté. Le slogan des architectes réseau est encore une fois le même : utilisez le Wi-Fi lorsque vous le pouvez et la 5G lorsque vous le devez.

Un exemple de ce principe est un déploiement de capteurs IoT sur des centaines de milliers d'objets nécessitant une connectivité sans fil. Dans les bâtiments de l'entreprise, le Wi-Fi 6 sera la connectivité sans fil de choix. Cependant, pour connecter des objets en dehors des murs de l'entreprise, un capteur peut profiter d'un débit et d'une fiabilité largement suffisants avec la 5G.

Un autre exemple est d'utiliser la 5G pour offrir une connectivité Internet à large bande pour un site temporaire ou mobile, et d'utiliser le Wi-Fi pour connecter les autres utilisateurs sans fil. Il suffit pour cela d'utiliser des routeurs ou des pare-feu 5G associés à des points d'accès sans fil intégrés ou externes pour permettre à d'autres utilisateurs d'accéder à Internet via une connexion à large bande 5G.

Enfin, la 5G peut convenir dans des situations où le Wi-Fi ne fonctionne pas efficacement. Rappelons que les fréquences Wi-Fi 2.4 et 5 GHz fonctionnent dans un spectre sans licence. Par conséquent, les utilisateurs ou les entités de l'entreprise ne sont pas les détenteurs du spectre sans fil sur lequel fonctionne le Wi-Fi, comme c'est le cas avec le spectre 5G sous licence. Cela peut créer des interférences de spectre sans fil dans les bâtiments à plusieurs occupants. Dans ce type de situation, la 5G fonctionnant avec un spectre délivré sous licence par un opérateur sera plus efficace que le Wi-Fi.

Deux technologies alliées

Les professionnels de l'informatique ont raison d'adopter la 5G, car c'est une véritable révolution en matière de connectivité sans fil pour l'entreprise. C'est une énorme amélioration par rapport aux connectivités 3G, 4G et LTE. Mais pour autant, les atouts du Wi-Fi 6 ne doivent pas être minorés. Il offre de nombreuses fonctionnalités et la possibilité de connecter des utilisateurs Wi-Fi bien plus efficacement et avec plus de fiabilité que toute autre technologie auparavant. En tandem, et déployées dans les situations appropriées, ces technologies offrent aux entreprises la flexibilité nécessaire pour connecter les utilisateurs et les équipements au sein et à l'extérieur de leur réseau LAN.

Andrew Froehlich

Andrew Froelhich est le président de West Gate Networks, société de services et de conseil en informatique. Il travaille dans le secteur des services informatiques d'entreprise depuis plus de 15 ans. Ses principaux domaines d'intervention sont les réseaux filaires et sans fil Cisco, la conception, l'implémentation et l'assistance des réseaux vocaux, et la sécurité réseau. Andrex Froehlich est un expert des nouveaux déploiements et des mises à niveau d'infrastructure réseau. Il a aussi beaucoup œuvré pour la conception d'architectures de data center fournissant à plusieurs milliers d'utilisateurs des applications et des services résistants aux pannes.

Lauren Horwitz

Lauren Horwitz est rédactrice en chef du site Cisco.com, sur lequel elle traite du marché des infrastructures IT et développe des stratégies de création de contenu. Avant cela, elle a occupé les postes de rédactrice en chef au sein du groupe Applications et architecture métiers de TechTarget, de rédactrice en chef chez Cutter Consortium, un cabinet d'étude IT, et de rédactrice à l'American Prospect, une revue politique. Elle a reçu plusieurs récompenses de l'ASBPE (American Society of Business Publication Editors), le trophée Best of the Web et le prix Kimmerling pour le meilleur mémoire universitaire pour son travail de rédaction sur l'article « The Fluid Jurisprudence of Israel's Emergency Powers ».