Vous avez un compte ?

  •   Contenu personnalisé
  •   Vos produits et votre assistance

Besoin d'un compte ?

Créer un compte

Les cinq tendances du SD-WAN qui vont transformer le marché

par Andrew Froehlich

À l'origine, le SD-WAN permettait aux utilisateurs des sites distants de se connecter au réseau LAN de leur entreprise. Aujourd'hui, de nouvelles tendances étendent cette technologie à d'autres domaines.

Alors que les entreprises continuent à migrer leurs applications vers le cloud, les architectures réseau comme le SD-WAN prennent de plus en plus d'importance.

Les applications SaaS étant désormais plus nombreuses dans le cloud que dans les data centers centralisés, les types de flux de données évoluent.

Pour les entreprises, les conséquences de la migration vers le cloud sont visibles. Les applications et services cloud ont tendance à être moins performants, augmentant les coûts liés à la bande passante et la latence des données. Les réseaux WAN classiques ne sont pas équipés pour gérer ces nouveaux flux de données.

C'est pourquoi les entreprises s'intéressent à de nouvelles architectures réseau, comme leréseau WAN sous forme logicielle (SD-WAN) pour résoudre les problèmes de performance et de gestion.

Le SD-WAN a déjà commencé à transformer la manière dont les clients gèrent le réseau de leurs sites distants. Ils cherchent à gagner en résilience tout en diminuant la latence et la gigue. Pour y parvenir avec les outils SD-WAN actuels, les entreprises ajoutent généralement une solution d'intelligence artificielle (IA) à l'une des extrémités d'un WAN multiconnexion, puis effectuent des analyses en temps réel basées sur des paramètres précis des applications pour identifier les flux de données prioritaires.

C'est la solution la plus simple pour tirer le meilleur parti d'un WAN existant sans refonte de l'architecture informatique. Mais maintenant que de nombreuses entreprises intègrent le SD-WAN dans sa forme la plus basique, il est temps de voir plus grand. C'est le moment d'observer les tendances en matière de SD-WAN qui devraient émerger dans les années à venir et concerner tous les départements IT.

Dans une enquête réalisée en 2017 par IDC, les deux tiers des personnes interrogées prévoyaient de déployer un réseau SD-WAN dans les 2 ans (voir la Figure 1). Sans surprise, l'utilisation du cloud motive cette tendance : plus de 90 % des personnes interrogées prévoient d'utiliser des applications SaaS au cours des 12 prochains mois.

Dans notre premier article sur le SD-WAN, nous nous étions intéressés à l'état actuel du marché du SD-WAN. Les paragraphes ci-dessous concernent l'avenir du SD-WAN et présentent les cinq tendances susceptibles d'émerger.

Figure 1. Source : enquête d'IDC sur le SD-WAN, août 2017; n = 1,208

Une approche axée sur le SD-WAN

Au début, le SD-WAN était souvent déployé et mis en œuvre au sein de structures WAN existantes. Ces mises en œuvre reposaient le plus souvent sur une liaison principale Carrier Ethernet et une connexion secondaire de type VPN/réseau haut débit standard.

Maintenant que le SD-WAN a démontré son efficacité au niveau de la couche d'accès au WAN, les architectes IT réévaluent leur architecture WAN pour mieux l'exploiter et réaliser des économies. Selon toute vraisemblance, le SD-WAN sera largement adopté par les entreprises et s'intègrera à tous les déploiements WAN à venir.

Si vous optez pour une approche axée sur le SD-WAN, vous devez prendre en compte tout ce que cela implique. Vous devez notamment adapter la connectivité aux différents sites distants en fonction des performances attendues et réalisables avec des fonctionnalités SD-WAN. Ce redimensionnement concerne non seulement le débit recommandé nécessaire pour un site distant, mais également le type de connectivité WAN sélectionné. Par exemple, les architectes WAN qui maîtrisent les capacités du SD-WAN peuvent choisir de déployer des connexions Internet doubles haut débit plutôt qu'une connexion MPLS (Multiprotocol Label Switching) plus coûteuse. Ces changements de conception peuvent considérablement diminuer les coûts d'exploitation (OpEx) de l'entreprise. Cependant, même si le dimensionnement approprié du WAN contribue à améliorer le résultat financier de votre entreprise, vous devez pouvoir étendre ou réduire votre architecture en fonction des besoins, notamment les architectures cloud.

Gestion des performances utilisateur

La gestion des performances utilisateur s'est d'abord imposée sur les LAN sans fil (WLAN). Aujourd'hui, elle permet d'accroître les performances des applications stratégiques en fonction des besoins des utilisateurs individuels ou des groupes d'utilisateurs.

Initialement basé sur les performances globales du réseau, le WAN s'est transformé en SD-WAN gouverné par les performances des applications. Les futurs déploiements SD-WAN offriront probablement une plus grande granularité et traiteront les flux de données en fonction de leur importance pour l'utilisateur dans son travail.

Bien que la gestion des performances utilisateur soit un bon moyen d'exploiter les avancées de l'IA, la gestion des politiques en fonction des utilisateurs va gagner en complexité. Certaines entreprises risquent d'être débordées par la nécessité de gérer à la fois l'infrastructure sous-jacente et les politiques de performance des utilisateurs. Elles choisiront peut-être alors de sous-traiter certaines tâches de gestion à un prestataire tiers.

Le SD-WAN en tant que service

Les entreprises trouvent plus simple et plus rapide d'implémenter elles-mêmes les technologies SD-WAN dans leur architecture d'accès au WAN. Cependant, au moment d'évaluer leur stratégie WAN à long terme, les responsables informatiques comprennent bien que créer et gérer des politiques spécifiques aux applications et aux utilisateurs nécessite beaucoup de temps et de ressources. C'est pourquoi, pour réduire le temps dédié à l'architecture WAN, il vaut mieux confier la gestion de l'infrastructure SD-WAN sous-jacente à un tiers, tout en gardant la création et la gestion des politiques en interne.

Les fournisseurs de SD-WAN en tant que service peuvent gérer tous les états du système (fonctionnement normal/interruption/dégradation des performances) ainsi que les protocoles de routage exécutés entre les bureaux locaux et distants. Le personnel IT interne n'a plus qu'à créer des politiques basées sur les flux de données considérés comme importants pour l'entreprise. L'inconvénient de cette solution est que le fonctionnement global du WAN, des couches 1 à 4 du modèle OSI (Open Systems Interconnection), repose sur un tiers. Par ailleurs, le SD-WAN en tant que service managé fait courir à l'entreprise les mêmes risques que les autres services gérés par des tiers.

Le SD-WAN dans le cadre d'une stratégie multicloud

Les plates-formes SD-WAN de première génération sont également en train d'être intégrées dans des stratégies de cloud computing hybrides. Dans un cloud hybride, le data center privé est connecté à un fournisseur de cloud public ou privé. Les politiques sont ensuite partagées entre les deux pour que l'apparence et le fonctionnement restent identiques, du point de vue de l'utilisateur et de l'administration.

La migration vers le cloud gagnant du terrain, la plupart des départements IT comprennent l'intérêt de déployer leurs services via plusieurs réseaux d'opérateurs cloud en termes de performance, de fiabilité et de sécurité. Auparavant, les stratégies multicloud étaient source de complications, car les outils et interfaces de programmation (API) de chaque plate-forme cloud étaient différents. La création de politiques identiques pour le réseau, la sécurité et les applications sur plusieurs infrastructures cloud (en plus d'un data center privé) était trop difficile à gérer. Mais l'émergence de plates-formes de gestion multicloud a permis aux administrateurs de créer les politiques réseau de manière centralisée, universelle et automatisable sur la plupart des plates-formes de cloud public actuelles.

Maintenant que les stratégies multicloud constituent une option viable, le SD-WAN devrait intervenir de plus en plus dans l'architecture globale en fournissant les mêmes gains de performance et de latence que ceux actuellement observés entre les bureaux locaux et distants. Mais dans ce cas, le SD-WAN sera déployé entre des clouds publics gérés par différents opérateurs.

Le SD-WAN pour les utilisateurs à distance

Enfin, le SD-WAN devrait s'affranchir des déploiements statiques dans le cloud et sur les sites distants pour fournir ces services directement aux utilisateurs finaux, où qu'ils se trouvent. En combinant des chemins réseau séparés à l'aide de technologies haut débit/Wi-Fi et sans fil telles que LTE et 4G/5G, il sera possible d'acheminer le SD-WAN directement jusqu'aux postes de travail des utilisateurs à distance ou à domicile. Le sans-fil est déjà utilisé dans le cadre d'une stratégie SD-WAN globale pour les sites distants.

Ce n'est donc qu'une question de temps avant que le SD-WAN soit déployé partout et touche les utilisateurs où qu'ils se trouvent (dans un site distant, à domicile ou dans un café à des milliers de kilomètres). Même si cette future tendance du SD-WAN ne se concrétise qu'après les cinq autres présentées dans cet article, c'est probablement celle qui aura le plus d'impact dans la mesure où le télétravail continue à se développer.

Ce n'est que le début

Les horaires de bureau et les postes fixes traditionnels faisant de plus en plus partie du passé, ce qui se passe au niveau de la couche d'accès au WAN est de plus en plus important pour l'entreprise. La mobilité redéfinit nos méthodes de travail. Si le SD-WAN nous a d'abord séduits par sa capacité à fournir un meilleur service aux sites distants, la technologie a beaucoup plus à offrir. Il ne fait aucun doute que la technologie SD-WAN continuera à évoluer pour fournir aux utilisateurs une meilleure connectivité qui leur permettra de s'affranchir encore plus du LAN de l'entreprise.

Et nous garderons un œil sur l'évolution des tendances du SD-WAN.

Plus d'actualités Cisco :

Plus de produits et services Cisco :

Andrew Froehlich

Andrew Froelhich est le président de West Gate Networks, société de services et de conseil en informatique. Il travaille dans le secteur des services informatiques d'entreprise depuis plus de 15 ans. Ses principaux domaines d'intervention sont les réseaux filaires et sans fil Cisco, la conception, l'implémentation et l'assistance des réseaux vocaux, et la sécurité réseau. Andrex Froehlich est un expert des nouveaux déploiements et des mises à niveau d'infrastructure réseau. Il a aussi beaucoup œuvré pour la conception d'architectures de data center fournissant à plusieurs milliers d'utilisateurs des applications et des services résistants aux pannes.