Products & Services

Products & Services

Si vous souhaitez acheter du matériel Cisco, de nombreuses options s'offrent à vous. Vous pouvez acheter du matériel directement auprès de Cisco ou auprès des revendeurs certifiés Cisco. Vous avez également le choix entre du matériel nouveau ou d'occasion. Le matériel Cisco peut être revendu ou loué librement. Cependant, des points doivent être pris en considération avant de se décider à acheter du matériel d'occasion ou de « marché secondaire » (p. ex. tout matériel acheté auprès d'un vendeur n'étant pas revendeur certifié Cisco).

  1. Les logiciels Cisco embarqués, exécutés sur le matériel, ainsi que les logiciels Cisco autonomes ne peuvent pas être cédés. Si vous achetez du matériel Cisco d'occasion ou de marché secondaire, vous devez acquérir une nouvelle licence auprès de Cisco pour pouvoir utiliser les logiciels.
  2. Le matériel d'occasion et de marché secondaire n'est pas couvert par la garantie normale Cisco et ne peut pas être couvert par à un contrat de service et d'assistance Cisco, sauf s'il fait l'objet d'un renouvellement de licence Cisco et d'un contrôle de la part de Cisco.

Cisco propose un programme pour renouveler les licences logicielles Cisco et contrôler le matériel d'occasion et de marché secondaire. Le programme s'applique à la fois aux acquéreurs de matériel d'occasion et de marché secondaire et aux sociétés de crédit-bail souhaitant renouveler le crédit-bail d'un produit Cisco pour un autre client après l'expiration de la période de crédit-bail d'origine.

Cette procédure protège les droits de propriété intellectuelle de Cisco, ainsi que votre réseau. Le renouvellement de licence et le contrôle du matériel d'occasion et de marché secondaire permettent de garantir que le matériel est en bon état, exécute les logiciels les plus sécurisés et appropriés et offre toute la valeur attendue. (Si vous ne souhaitez pas suivre la procédure de renouvellement de licence et de contrôle du matériel d'occasion ou de marché secondaire, vous pouvez acheter du matériel remis à neuf à un prix de 25 à 75 % moins élevé que le prix courant d'origine grâce au programme de matériel remis à neuf certifié Cisco.) Pour plus d'informations, visitez la page : /web/ciscocapital/refurbished/index.html

Ce site Web présente les politiques Cisco régissant le matériel d'occasion et de marché secondaire et le renouvellement de licences logicielles, ainsi que les étapes à suivre pour le renouvellement de licence et le contrôle des produits Cisco.

Pour profiter du programme Cisco de contrôle matériel et de renouvellement de licence, les acquéreurs de matériel d'occasion et de marché secondaire doivent contacter leur directeur de clientèle ou gestionnaire de comptes de services Cisco ou envoyer leur demande à l'adresse électronique suivante : tss-inspections@cisco.com.


Politique Cisco relative au renouvellement de licences Cisco et au matériel d'occasion et de marché secondaire

Cisco dispose de politiques spécifiques qui régissent les licences logicielles, ainsi que l'exploitation et l'assistance du matériel d'occasion et de marché secondaire.

Logiciels

Qu'ils soient intégrés au système d'exploitation ou autonomes, les logiciels Cisco ne peuvent pas être cédés sans l'autorisation écrite de Cisco et le paiement de frais de licence. À la suite d'une cession, la licence logicielle du concessionnaire expire, et l'utilisation du logiciel par l'acquéreur ou le locataire est régie par une nouvelle licence.

Cette politique s'applique aux logiciels intégrés au matériel revendu, ainsi qu'aux logiciels installés sur du matériel reloué à un nouveau client après l'expiration de la période de crédit-bail d'origine. Certaines exceptions à cette politique s'appliquent. Les exceptions comprennent :

  • les cessions d'offres groupées de logiciels et de matériel ;
  • les cessions à une filiale ;
  • les cessions dues à une fusion ou à une acquisition ;
  • certaines situations de crédit-bail, par exemple lorsque le locataire d'origine souhaite racheter le matériel à la société de crédit-bail pendant ou à la fin de la période de crédit-bail, ou lorsqu'une société de crédit-bail renouvelle le crédit-bail du matériel pour le reste de la période de crédit-bail suite à un manquement du locataire d'origine.
  • la vente de matériel Cisco installé dans les locaux de clients à un utilisateur final par un prestataire de services gérés (sous réserve de conditions spécifiques) ;
  • les contrats d'externalisation.

Pour plus d'informations, consultez la Politique Cisco de cession de logiciel et de renouvellement de licence.

Assistance pour la matériel d'occasion et de marché secondaire

La garantie normale Cisco et les contrats de service et d'assistance Cisco ne peuvent pas être cédés. Cela signifie que tout achat de matériel Cisco d'occasion ou de marché secondaire n'est pas couvert par la garantie normale Cisco et ne répond pas aux conditions requises pour être couvert par un contrat d'assistance Cisco, même si le matériel est acheté auprès d'un partenaire ou d'un distributeur Cisco. Pour que du matériel d'occasion ou de marché secondaire soit couvert par un nouveau contrat d'assistance, le demandeur doit prouver qu'il détient une licence logicielle valide et faire contrôler le matériel pour confirmer qu'il est en bon état et a été entretenu de manière appropriée.

Pour plus d'informations, consultez la Téléchargement du fichier PDF Politique d'exclusion de garantie et des services d'assistance Cisco pour les produits de marché secondaire.

Matériel remis à neuf certifié Cisco

Pour les clients intéressés par du matériel d'occasion ou de marché secondaire ne souhaitant pas suivre la procédure de renouvellement de licence et de contrôle, Cisco vend des produits remis à neuf dans le cadre du programme de matériel remis à neuf certifié Cisco. Pour plus d'informations, consultez la page : http://www.cisco.com/go/remarketing/


Utilisation du programme

Pour profiter du programme Cisco de contrôle matériel et de renouvellement de licence, les acquéreurs de matériel d'occasion et de marché secondaire doivent suivre les étapes suivantes :

  1. Le client contacte le gestionnaire Cisco de comptes de services ou envoie sa demande à l'adresse électronique tss-inspections@cisco.com.
  2. Le gestionnaire Cisco de comptes de services ou le partenaire Cisco agréé fournit au client une liste de vérifications préalables au contrôle, une description du service et des informations supplémentaires relatives au programme.
  3. Le client remplit la liste de vérifications préalables au contrôle et fournit des informations relatives au produit et au réseau.
  4. Le gestionnaire Cisco de comptes de services ou le partenaire Cisco agréé fournit un devis incluant le contrôle matériel et le renouvellement de licence.
  5. Le client commande le contrôle matériel et le renouvellement de licence auprès du partenaire Cisco agréé ou auprès de Cisco.
  6. Une date est prévue pour le contrôle qui a lieu dans les locaux du client.
  7. Une fois le contrôle passé, le matériel est mis sous licence et répond aux conditions requises pour un contrat Cisco d'assistance et de service.

Foire aux questions

Q :Comment Cisco définit-il le matériel d'occasion et de marché secondaire répondant aux conditions de ce programme ?

R : Cisco définit le matériel d'occasion comme du matériel ayant précédemment appartenu à un client et appartenant désormais à un tiers autre que le client d'origine. Le matériel de marché secondaire concerne tout matériel Cisco (qu'il soit considéré nouveau, d'occasion ou remis à neuf) acheté auprès d'un vendeur autre qu'un revendeur ou distributeur Cisco agréé. Il comprend le matériel ouvert et non ouvert. Le matériel ayant précédemment été acheté par un autre client auprès d'un revendeur non agréé ne peut pas être couvert par un contrat de service sans faire l'objet d'un renouvellement de licence et d'un contrôle.

Haut de la page

Q :Peut-on céder une licence logicielle Cisco ?

R : Non. Les licences logicielles Cisco ne peuvent pas être cédées d'un utilisateur à l'autre, sauf indication contraire de Cisco ou exigence légale contraire. Tout acquéreur de matériel Cisco d'occasion ou de marché secondaire doit renouveler la licence logicielle correspondante. Pour plus d'informations, consultez le Contrat de licence de l'utilisateur final.

Haut de la page

Q :Que faire si je ne souhaite pas suivre la procédure de renouvellement de licence et de contrôle ? Existe-t-il d'autres options ?

R : Oui. Vous pouvez acheter du matériel nouveau ou remis à neuf dans le cadre du programme de matériel remis à neuf certifié Cisco à un prix de 25 à 75 % moins élevé que le prix courant d'origine.

Méthode d'achat Avantages
Achat de matériel nouveau auprès d'un revendeur Cisco agréé ou auprès de Cisco
  • Couverture de garantie complète
  • Utilisation des logiciels les plus appropriés pour assurer la compatibilité du réseau
  • Peut immédiatement faire l'objet d'un contrat Cisco de service et d'assistance
Achat de matériel remis à neuf certifié Cisco
  • Réduction de 25 % à 75 % par rapport au prix courant d'origine
  • Le matériel remis à neuf est certifié conforme aux spécifications Cisco
  • Garantie « comme neuf »
  • Aucun contrôle ou renouvellement de licence requis. Peut immédiatement faire l'objet d'un contrat Cisco de service et d'assistance
Achat de matériel d'occasion ou de marché secondaire avec renouvellement de licence et contrôle
  • Conformité au contrat de licence logicielle
  • Peut faire l'objet d'un contrat de service et d'assistance après contrôle

Haut de la page

Q : Peut-on céder une garantie produit Cisco ?

R : Non. La garantie produit Cisco ne peut pas être cédée. La garantie est fournie uniquement à l'utilisateur final d'origine du matériel.

Haut de la page

Q : Peut-on céder des contrats de maintenance de services tels que les contrats Cisco SMARTnet® ?

R : Non. Il n'est pas possible de céder à un autre utilisateur des contrats de maintenance de services standard. Veuillez contacter votre conseiller juridique ou responsable de contrats local pour toute question relative aux conditions spécifiquement négociées.

Haut de la page

Q : Cisco prend-il en charge le matériel d'occasion et de marché secondaire ?

R : Cisco offre des services d'assistance pour le matériel d'occasion et de marché secondaire si les critères suivants sont respectés :

  • Preuve de l'enregistrement de la licence logicielle
  • Contrôle matériel positif

Haut de la page

Q : Comment peut-on prouver que l'on détient une licence logicielle valide ?

R : La preuve d'une licence logicielle valide peut prendre la forme :

  • du numéro de commande de la licence logicielle autonome ;
  • du reçu d'un revendeur Cisco agréé indiquant la preuve de l'achat de la licence logicielle.

Haut de la page

Q : La procédure de contrôle matériel garantit-elle que le fonctionnement du produit est conforme aux spécifications du fabricant ?

R : Non. Le contrôle matériel permet de vérifier des exigences matérielles fonctionnelles et physiques de base qui seront couvertes par un contrat de service Cisco.

Haut de la page

Q : Le contrôle matériel inclut-il une garantie supplémentaire ?

R : Non. Le contrôle matériel permet de vérifier des exigences matérielles fonctionnelles et physiques de base qui seront couvertes par un contrat de service Cisco.

Haut de la page

Q : Le service de contrôle matériel est-il disponible partout dans le monde ?

R : Il est possible de commander des contrôles matériels dans de nombreux pays du monde. Pour connaître les pays spécifiques, veuillez contacter l'équipe Cisco de solutions d'implémentation complètes à l'adresse suivante : tss-inspections@cisco.com.

Haut de la page

Q : Tous les partenaires Cisco agréés proposent-ils des services de contrôle matériel ?

R : Oui. Tous les partenaires Cisco agréés proposent des contrôles matériels.

Haut de la page

Q : Quel est le préavis nécessaire pour prévoir un contrôle matériel ?

R : Le préavis suivant est requis :

  • Pour les États-Unis, un préavis minimum de cinq jours ouvrables.
  • Pour les autres pays, un préavis minimum de sept jours ouvrables.

Tous les contrôles seront prévus du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h, heure locale.

Haut de la page

Q Que se passe-t-il si le matériel ne passe pas le contrôle ? Dois-je quand même payer les frais de contrôle ?

R : Oui. Les frais de contrôle couvrent le coût du contrôle sur site, encouru avant les résultats du contrôle.

Haut de la page

Q : Quels produits répondent aux conditions requises pour un contrôle matériel ?

R : 

     
Commutateurs Cisco BPX® Toutes les gammes Cisco 4000 Cisco IDS 4230
Cisco ONS 15454, 15327 Toutes les gammes Cisco 3000 Cisco LDIR 430
Gamme Cisco 12000 Toutes les gammes Cisco 2000 Cisco PIX-520
Cisco 7000, 7200, 7300, 7400, 7500, 7600 Toutes les gammes Cisco 1800 Cisco PIX-535-501
Cisco 8500 Toutes les gammes Cisco 1700 Cisco ME-3400
Toutes les gammes Cisco 6500 Toutes les gammes Cisco 700 Cisco MDS-900
Routeur GSR Cisco GSR 90 Cisco AS5X00 Cisco CE-550
Cisco VPN 3000 Cisco ASA-5500 Produits Cisco CAT XL

Les produits ne répondant pas aux conditions requises pour un contrôle matériel doivent faire l'objet d'un renouvellement de licence pour pouvoir être couverts par un contrat de service et d'assistance.

Haut de la page

Q : Le prix des contrôles est-il calculé par châssis ?

R : Non. Le prix des contrôles est calculé par châssis et par carte. Des frais de contrôle séparés sont requis pour chaque composant (châssis, carte, module, adaptateur port et port GBIC.

Haut de la page

Q : Si j'ai uniquement acheté des cartes d'occasion ou de marché secondaire et non un châssis d'occasion ou de marché secondaire, dois-je quand même payer des frais de contrôle pour que celles-ci soient couvertes par un contrat de service ?

R : Oui. Un contrôle est requis pour chaque composant d'occasion ou de marché secondaire (carte, module, adaptateur de port et port GBIC) afin qu'il soit couvert par un contrat de service, indépendamment du fait que le châssis sur lequel il sera exécuté (et qui n'est pas un produit d'occasion/du marché secondaire) soit déjà couvert ou pas par un contrat de service.

Haut de la page

Q : Si du matériel Cisco a été déclaré comme étant définitivement endommagé, hors service ou définitivement non utilisable, peut-il être contrôlé puis déclaré utilisable et fonctionnel ?

R : Non. Une fois que du matériel a été déclaré définitivement endommagé, hors service ou définitivement non utilisable, il ne peut pas être contrôlé ni couvert par un contrat de service.

Haut de la page

Q : Qui contacter en cas de besoin d'assistance complémentaire ?

R : Pour une assistance complémentaire, veuillez contacter :

Haut de la page

Q : Si j'achète un contrat de service auprès de Cisco pour du matériel d'occasion ou de marché secondaire, quels sont les frais potentiels ?

R : Les types de frais suivants sont susceptibles d'être requis :

  • frais associés à l'obtention d'une nouvelle licence logicielle ;
  • frais associés aux services de contrôle matériel ;
  • frais associés à la maintenance des services et de l'assistance

Haut de la page

Q : Si je dispose de plusieurs produits Cisco sur un site unique, les frais de contrôle sont-ils calculés par site ou par châssis ?

R : Les frais de contrôle sont calculés par châssis et par carte.

Haut de la page

Liens supplémentaires

Liens connexes