Vous avez un compte ?

  •   Contenu personnalisé
  •   Vos produits et votre assistance

Besoin d'un compte ?

Créer un compte

La technologie donne une voix à ceux qui n'en ont pas

«Mon père m'a toujours dit de me focaliser sur mes objectifs et sur mes centres d'intérêt. Or, j'ai découvert que lorsqu'on se concentre sur quelque chose qui nous passionne et que nos objectifs sont clairement définis, il est plus facile de trouver sa voie, de faire face aux difficultés et de réaliser ses rêves.»

Mary Elizabeth McCulloch a vu sa vie bouleversée lorsqu'elle s'est rendue pour la première fois en Équateur l'année de ses 17 ans, dans le cadre d'un programme d'échange. C'est à cette époque qu'elle a commencé à travailler en tant que bénévole dans un orphelinat pour enfants et adultes souffrant de handicaps, dont beaucoup étaient atteints de paralysie cérébrale et ne pouvaient pas parler.

Elle était déterminée à faire entendre leur voix et à les inspirer tout comme les mots de son père l'avaient inspirée. Lorsqu'elle en a parlé à son père, il lui a tout simplement répondu :

« Oui, tu peux le faire. »

Parfois, quelques syllabes suffisent pour commencer à changer le monde, explique Mary Elizabeth. En gardant à l'esprit les mots de son père, elle a imaginé un monde où les personnes porteuses de handicaps pourraient communiquer avec le monde qui les entoure.

C'est ainsi que Mary Elizabeth a créé Project Vive, une entreprise dont l'objectif est de rendre la technologie accessible financièrement aux personnes porteuses de handicaps.

Développé par l'entreprise, Voz Box est un appareil de synthèse vocale qui permet aux personnes qui ne peuvent pas parler de communiquer, de nouer des relations, et d'avoir accès à l'éducation et à l'emploi. Cet appareil utilise des capteurs adaptables aux capacités motrices de chaque utilisateur, notamment les doigts, les mains, les coudes, les genoux et les yeux.

Arlyn Edelstein est la première à avoir utilisé Voz Box. Grâce à cet appareil intelligent, elle a pu, pour la première fois de sa vie, réciter à voix haute l'un des poèmes qu'elle avait écrits. Quand Mary Elizabeth a entendu les magnifiques vers d'Arlyn, elle a compris que sa technologie avait le pouvoir de changer des vies.

En 2017, avec l'équipe Project Vive, elle est arrivée en première place du 2017 Cisco Global Problem Solver (GPS) Challenge, remportant le premier prix de 100 000 $. Mary Elizabeth explique que cet argent est essentiel pour soutenir le développement de l'entreprise les premières années. Il lui permet de lever des fonds sans faire tout de suite appel à des investisseurs et ainsi de rester fidèle à son premier objectif.

Lorsqu'à la conférence Women of Impact organisée par Cisco, on lui a demandé quel conseil elle donnerait à une jeune femme, Mary Elizabeth a dit :

« Si vous échouez, n'oubliez pas que ce n'est que pour mieux vous relever. Il y aura toujours des personnes qui ne comprendront pas vos rêves et qui vous diront qu'ils sont impossibles à réaliser, mais utilisez ces réticences pour perfectionner votre argumentaire, en démontrant la viabilité économique de votre projet et en soulignant son importance. »

Donner une voix à ceux qui n'en ont pas

Project Vive souhaite donner une voix à 1 million de personnes d'ici 2035.

Autres thèmes susceptibles de vous intéresser :

Donner une voix à ceux qui n'en ont pas

C'est en Équateur, au cours d'un voyage qui a changé sa vie, que Mary Elizabeth a eu l'inspiration d'aider toute une génération grâce à la technologie.

Impact de notre programme de responsabilité sociale : l'innovation

Imaginez un futur numérique inclusif où chaque personne aurait les moyens de résoudre des problèmes à l'échelle mondiale.

Cartographie de nos projets dans le monde

Le programme Cisco de responsabilité sociale tire parti du pouvoir de la collaboration au bénéfice des communautés et de la planète tout entière.