Cisco Mag

Virtualisation et nouveaux usages du poste de travail

Date de publication: 15.02.2012

Comment La virtualisation peut elle accompagner les nouveaux usages du poste de travail liés au Multi devices ou BYOD (Bring Your Own Device) dans l'entreprise ?

Before and After VXI

Before and After VXI

See how Cisco VXI intelligently routes voice and video traffic. (3:23 min)

Viewing this video requires the latest version of Adobe Flash Player with JavaScript enabled.
Get the Flash Player

1. Contexte, tendances d’usage

Le poste de travail se diversifie sur différents types de matériels de plus en plus mobiles.
Nous rencontrons également un autre phénomène, celui de l’employé qui souhaite utiliser son propre téléphone, ordinateur portable ou tablette dans l’environnement professionnel. Et n’oublions pas les sous-traitants qui peuvent venir avec leur propre équipement.
Comment gérer de manière industrielle et sécurisée ce phénomène auquel s’ajoute un besoin de communication à part entière intégrant la voix et la vidéo ?

Il est intéressant d’observer les tendances du marché très médiatique de la tablette qui selon certains analystes passera de 5% du marché des PC en 2010 à 37% en 2014.
Selon IDC, il se vendra en France 4 Millions de tablettes grand public en 2012 et on assiste à une prolifération d’équipements personnels à usage professionnel. Notamment 45% des salariés qui possèdent une tablette déclarent l’utiliser également à usage professionnel.
http://www.zdnet.fr/actualites/des-terminaux-mobiles-oui-mais-professionnels-souhaitent-les-dsi-39766330.htm

D’autre part, aujourd’hui chaque utilisateur possède aujourd’hui en moyenne 2 équipements, ce chiffre devrait passer à 6 équipements en 2014.

 

2. Comment l’IT peut elle faire face à ce phénomène tout en industrialisant les processus et en garantissant la performance, la sécurité et l’évolutivité ?

Dans le contexte du multi devices il est difficile pour l’entreprise de prévoir les différents types d’équipements qui vont se connecter à l’Infrastructure.

La direction informatique va devoir faire face à des contraintes telles que :

  • Diversité des systèmes d’exploitation et versions applicatives
  • Mises à jour
  • Support utilisateurs
  • Sécurité
  • Performance

Dans un tel contexte, comment peut-on s’affranchir de ces contraintes tout en garantissant le même niveau de service ?
La virtualisation du poste de travail, principalement envisagée à l’origine dans un objectif d’optimisation des coûts, va permettre aux entreprises de s’adapter à ces nouveaux comportements et ces nouvelles exigences des utilisateurs.

Une étude IDC sur les coûts liés à la possession d’un parc de postes de travail réalisée fin 2009 montrait que les coûts opérationnels étaient trois fois supérieurs aux coûts d’acquisition dans le cadre de déploiements traditionnels. La virtualisation du poste de travail va contribuer à réduire très significativement ces coûts opérationnels.

Aujourd’hui cette technologie de virtualisation qui rend l’environnement de travail de l’utilisateur indépendant du matériel qu’il aura choisi va également adresser les tendances mentionnées ci-dessus.

Cette technologie faisant appel à plusieurs compétences (Desktop, Réseau, Infrastructure, Collaboration et Sécurité), les différentes équipes de l’organisation informatique devront travailler ensemble et faire appel à des partenaires qui auront des solutions couvrant l’ensemble de ces périmètres et les capacités à intégrer ces différentes technologies sur une plateforme holistique.

La virtualisation pour industrialiser et lever les contraintes IT

La virtualisation du poste de travail décorrèle l’environnement de travail du matériel de l’utilisateur.
L’image de l’environnement de travail va être centralisée et sécurisée dans le Datacenter et accessible par l’utilisateur à partir de tout type de matériel et de n’importe quel endroit.
Puisque l’image est centralisée on peut comprendre facilement que les opérations de support et de mise à jour seront ainsi largement simplifiées.
Mais attention cette virtualisation ne se fait pas sans impact sur l’infrastructure du Datacenter et du réseau.
Si la virtualisation permet d’accompagner les phénomènes du « Bring your own Device » ( BYOD) ou « multi-devices » il faut par contre s’assurer que la virtualisation puisse disposer d’infrastructures adaptées, aussi bien au niveau du réseau que du Datacenter, de façon à maintenir l’expérience utilisateur au minimum à l’identique.

Quels sont les points à considérer ?

  • Densité, sécurité, évolutivité
    La virtualisation du poste de travail s'accompagne d'une augmentation importante du nombre de machines virtuelles, il faudra donc un Datacenter optimisé pour les accueillir que ce soit en termes de densité, sécurité et évolutivité.
  • Bande passante
    Il faudra optimiser la bande passante pour garantir l'expérience utilisateur et les performances sur le réseau
  • Dimensionnement
    Il faudra dimensionner le Datacenter correctement et de façon évolutive afin d'accompagner cette forte augmentation de machines virtuelles en temps réel.
  • Coordination
    Les directions de l'organisation IT devront se coordonner et prendre des décisions communes, les équipes internes devront travailler ensemble.
  • Pérennité
    Il faudra s'appuyer sur des solutions qui correspondent à des standards ouverts du marché de façon à s'assurer une pérennité et une évolutivité optimale

Le maintien de l’expérience utilisateur au minimum à l’identique est indispensable. Il s’agit même maintenant d’enrichir cette expérience en apportant une solution au niveau du « Workspace ».
Afin qu’il puisse optimiser sa productivité, l’utilisateur doit pouvoir accéder à ses données à partir de tout type de périphérique et doit pouvoir communiquer avec qualité de façon interactive en intégrant la voix et la vidéo à son environnement de travail.
Il s’agit maintenant de pouvoir mettre en place des solutions qui intègrent le « Triple V » (Virtual Desktop, Voix et Vidéo).
Avec la virtualisation, les flux Multimédia qui étaient auparavant près de l’utilisateur sont désormais centralisés.
Les deux principaux flux rencontrés sont les flux Voix et vidéos reçus par les utilisateurs (Vidéo à la demande, podcast ou Vidéo Live en streaming) ainsi que les communications Voix/vidéo bidirectionnelles utilisés pour des appels voix de type softphone ou bien des conférences vidéo.

Il est important de maintenir une expérience utilisateur de qualité pour ces deux types de flux pour ne pas entacher l’expérience utilisateur lors du passage en environnement virtualisé.

 

4. Valeur ajoutée de la Solution VXI (Virtual eXperience Infrastructure)

La solution Cisco VXI (Virtual eXperience Infrastructure) permet de répondre rapidement à l’évolution des besoins des utilisateurs mentionnés précédemment tout en réduisant les risques liés à la sécurité et en optimisant les investissements.
L’objectif est de faciliter la mise en place d’un espace de travail flexible, ouvert, virtuel et communicant.

Cisco VXI permet de fournir une infrastructure flexible, sécurisée et performante qui délivre une expérience utilisateur sans compromis.

La solution VXI est l’intégration des 3 architectures principales de Cisco (Datacenter/Virtualisation, Réseau et Collaboration/Vidéo) qui sont les trois éléments essentiels d’un projet de virtualisation de poste de travail.

Quels bénéfices pour les directions IT sont apportés par la solution Cisco VXI ?

  • Une forte simplification des phases projet de l’IT
    Cette solution s'appuie sur des documents de référence d'architecture appelés Cisco Validated Designs (CVDs) qui décrivent de façon détaillée le dimensionnement et la méthodologie d'un projet de virtualisation de postes de travail.
    Il existe également des Packs Infrastructure VXI référencés dans ces documents.
    Cette solution Intègre un partenariat étroit avec les acteurs majeurs de l'Ecosystème tels que Citrix, VMware, EMC, NetApp, Wyse.
    Avec Cisco VXI, l'ensemble de l'architecture VDI (Datacenter, Réseau, Poste de travail) est prise en compte.
  • Une optimisation du TCO
    • Grâce aux technologies intégrées dans les solutions Datacenter & Virtualisation de Cisco, notamment la mémoire étendue, on bénéficie d’une densité de machines virtuelles par serveur très importante. L’administration centralisée et l’automatisation (Service Profiles, UCS Manager) intégrées dans les infrastructures Cisco permettent une excellente rapidité opérationnelle.
    • Cisco a annoncé très récemment un accord exclusif avec Citrix qui porte sur l’optimisation des bandes passantes VDI & Wan avec le protocole de Citrix grâce à la solution Cisco Waas.
    • La séparation et l’utilisation des flux média en local permettent d’alléger le dimensionnement du réseau et du Datacenter
    • Il est possible de consolider les applications Cisco de communications unifiées et de postes de travail virtualisés dans un même Datacenter
  • Expérience utilisateurs sans compromis
    • La solution VXI permet l’unification de la voix, de la vidéo et du Desktop virtuel tout en garantissant la qualité grâce au réseau (QoS) et la sécurité indispensable à la mobilité (Anyconnect, ASA, Trustsec).
      • Cisco propose des solutions d’optimisation du protocole d’affichage pour en réduire la bande passante nécessaire mais aussi pour optimiser l’affichage de flux vidéo.
      • Cisco propose également une sortie locale du flux média (voix et vidéo) pour les communications bidirectionnelles de type appel voix et vidéo garantissant une gestion intelligente de ces flux par l’infrastructure réseau avec des services de QoS, routage des flux optimisés, …
    • La solution VXI supporte tout type de « Device » et intègre également une gamme complète de clients légers communicants (VXC) ainsi qu’une tablette professionnelle Cius.

Vision de bout en bout

Cisco VXI est la première plateforme Workspace intégrée de bout en bout, testée et validée qui permet de déployer rapidement et à moindre coût un nouvel environnement de travail virtuel qui unifie la voix, la vidéo et le desktop virtuel.
Elle permet ainsi de mettre en place des solutions de virtualisation de postes de travail qui correspondent aux nouveaux besoins des utilisateurs qui souhaitent pouvoir travailler à partir de leur propre « device » ou de tout type de matériel de façon intuitive intégrant la voix et la vidéo.
Il devient possible de déployer facilement et rapidement ces nouveaux usages tout en limitant les risques et en optimisant les coûts.
Cette solution s’appuie sur un partenariat fort avec les principaux acteurs de l’écosystème et garantit donc une ouverture sur les standards technologiques et leur évolution, notamment le Cloud Computing et le Desktop as a Service (DaaS).


Pour plus d’information sur Cisco VXI, vous pouvez vous rendre sur les liens suivants :

Cet article en PDF

Virtualisation et nouveaux usages du poste de travail

Les autres articles de cette edition

Cisco France Blogs

Consulter les archives :

Contactez-nous