Communiqués de presse

Des changements massifs: Cisco publie son rapport de sécurité semestriel 2010

(PDF Download) (PDF 38KB)

  • Les réseaux sociaux, la mobilité croissante, le travail collaboratif et la virtualisation entraînent une refonte du paysage de la sécurité

  • Les entreprises doivent aborder les questions de sécurité d'une nouvelle manière pour assurer la protection de leurs réseaux

  • Le rapport de Cisco fait des recommandations claires concernant les actions à entreprendre pour repousser le danger

 

Zurich-Wallisellen, le 23 juillet 2010 –Les profondes modifications que connaissent le monde du travail et le monde dans lequel on vit engendrent une transformation sans précédent du paysage de la sécurité informatique. Le rapport de sécurité semestriel 2010 de Cisco (MidYear Security Report) publié illustre l'étendue de ces changements. Selon le rapport de Cisco, ces derniers sont principalement dus au développement vertigineux du Web 2.0, à l'accès mobile aux réseaux, ainsi qu'au cloud computing et à la virtualisation, deux tendances qui perdurent.

La technologie modifie le style de vie
Chez les jeunes collaborateurs en particulier, la frontière entre l'utilisation privée et professionnelle des appareils électroniques devient de plus en plus floue. Ils communiquent avec leur partenaire et leurs clients comme avec les membres de leur famille ou leurs amis via Twitter, Facebook ou d'autres réseaux sociaux – et ce avec n'importe quel type d'appareils, à tout moment et de partout. «Les innovations technologiques modifient fondamentalement l'art et la manière dont les gens vivent, travaillent, jouent, échangent des informations et communiquent entre eux», explique Robert Bertschinger, Chef de la sécurité chez Cisco Suisse. «Les consommateurs adoptent ces innovations beaucoup plus rapidement que l'économie, si bien que les entreprises se démènent pour adapter les directives de sécurité en vigueur. Sur le marché, de puissantes forces tendent à supprimer de plus en plus les frontières entre les réseaux. Les entreprises doivent transformer immédiatement leur informatique et s'adapter à la nouvelle situation. C'est le seul moyen pour elles de pouvoir satisfaire à des exigences de sécurité d'un nouveau genre.» Selon l'étude de Cisco, il ne s'agit pas seulement ici de se protéger contre des menaces visant le réseau d'entreprise, mais aussi de pouvoir contrôler la réputation de l'entreprise dans la communauté Web 2.0, qui se développe.

MidYear Security Report – les messages clés en bref

· Selon le rapport, les réseaux sociaux, le travail collaboratif, la virtualisation, le cloud computing et l'utilisation intensive d'appareils mobiles agissent comme des «forces tectoniques» et sont à l'origine de changements et de défis drastiques dans le domaine de la sécurité informatique. Pour maîtriser la situation, le rapport recommande les mesures suivantes:

- Imposer des directives réglementant pour les utilisateurs l'accès aux applications et
   aux données dans des systèmes virtuels
- Limiter strictement l'accès aux données critiques de l'entreprise
- Etablir un ensemble de directives dédiées à l'accès mobile aux informations 
- Surveiller intensivement les activités dans le nuage informatique (cloud)
- Etablir des règles de comportement claires pour ce qui concerne l'utilisation des
   réseaux sociaux par les collaborateurs 

· Selon un des résultats du rapport Cisco Security Intelligence Operations (SIO), 7% des utilisateurs de Facebook dans le monde consacrent en moyenne 68 minutes par jour au jeu interactif FarmVille. Le jeu Mafia Wars vient en seconde position avec 52 minutes par jour et un pourcentage d'utilisateurs de 5%. En troisième position, on trouve Café World avec un pourcentage de 4% et 36 minutes par jour. Même si la perte de temps et de productivité engendrée par ces activités ne paraît pas encore dangereuse en termes de sécurité, ces jeux en ligne sont soupçonnés d'être aussi utilisés frauduleusement pour infiltrer des logiciels malveillants. 

· 15% des utilisateurs avouent ne pas respecter au moins une fois par semaine l'interdiction d'utiliser les réseaux sociaux dans l'entreprise. 27% modifient d'autorité la configuration des appareils afin de pouvoir accéder aux applications Web 2.0 interdites.

· L'invasion mondiale de spams devrait augmenter de 30% par rapport à l'année précédente. Les spams proviennent en premier lieu des Etats-Unis. L'Inde et le Brésil viennent en 2e et 3e position, la Russie et la Corée du Sud occupant les 4e et 5e places. Au Brésil, le volume des spams a diminué de 4,3% - vraisemblablement parce que les fournisseurs d'accès internet ont limité le port 25 dans ce pays. Les cybercriminels continuent à avoir les sites web officiels en ligne de mire, mais procèdent de plus en plus souvent de manière stratégique et lancent des attaques dites multivecteurs, qui utilisent différents chemins pour pénétrer dans les réseaux, l'objectif principal étant d'infiltrer des logiciels d'hameçonnage (fishing) et de récupérer d'autres «bots». 

· Ce qui est particulièrement alarmant, c'est que les réseaux sociaux ne sont plus seulement un «terrain de jeu» pour les cybercriminels, mais sont aussi de plus en plus utilisés abusivement comme plateformes de communication par des organisations terroristes.

De plus amples informations sur le Cisco MidYear Security Report 2010 figurent sous http://www.cisco.com/go/securityreport 

 

De plus amples informations sur Cisco Suisse figurent sur www.cisco.ch ainsi que sur www.twitter.com/cisco_ch 

 

Cisco

Cisco Systems, Inc. (NASDAQ: CSCO), dont le siège est à San Jose (CA), est, avec un chiffre d’affaires de 36,1 milliards de dollars (fin juillet 2009), le premier fournisseur mondial de solutions de réseautage pour Internet. La filiale suisse Cisco Systems (Switzerland) GmbH à son siège à Wallisellen, près de Zurich, ainsi que des succursales à Rolle et à Berne. Les produits Cisco sont livrés en Europe par Cisco Systems International BV, une filiale détenue à 100% par Cisco Systems, Inc.

Cisco, Cisco Systems et le logo Cisco-Systems-Logo sont des marques déposées ou des marques commerciales de Cisco Systems, Inc., et/ou de ses sociétés affiliées aux Etats-Unis et dans d’autres pays. Toutes les autres marques mentionnées dans le présent document sont la propriété de leur détenteur respectif. Le cas échéant, l’utilisation du terme «partenaire» ne signifie pas qu’il existe un partenariat ou une société liant Cisco et l’autre entreprise mentionnée. Le présent document est une publication de Cisco.

Contacts Presse

Cisco Systems (Switzerland) GmbH
Petra Ahlert
Directrice Marketing et Communication
Glatt-Com
8301 Glattzentrum ZH
Tél. +41 44 878 73 92
Fax +41 44 878 92 92
pahlert@cisco.com
www.cisco.ch


Agence RP Suisse
Prime
Stefan Köppli
Staffelstrasse 12
8045 Zürich
Tél. +41 44 287 36 95
Fax +41 44 287 36 99
cisco@prime.ch
www.prime.ch

 

Besoin d'aide?

Partagez