Commutateurs : Commutateurs Cisco Catalyst, s�rie�6500

Émetteurs-récepteurs enfichables

29 novembre 2010 - Traduction humaine
Autres versions: PDFpdf | Anglais (12 septembre 2012) | Commentaires

Table des matières

Émetteurs-récepteurs enfichables

Émetteurs-récepteurs GBIC

Émetteurs-récepteurs SFP

Émetteurs-récepteurs 10 Go XENPAK

Émetteurs-récepteurs 10 Go X2

Émetteurs-récepteurs WDM

Émetteurs-récepteurs GBIC CWDM

Émetteurs-récepteurs GBIC DWDM

Émetteurs-récepteurs SFP CWDM

Émetteurs-récepteurs SFP DWDM

Émetteurs-récepteurs XENPAK DWDM

Émetteurs-récepteurs X2 DWDM

Câbles de conditionnement multimode

Nettoyage des connecteurs optiques


Émetteurs-récepteurs enfichables


Cette annexe fournit la description et les spécifications des distances de câblage des émetteurs-récepteurs optiques et cuivre enfichables supportés par les ports de liaison ascendante des moteurs de supervision Catalyst 6500. Le Tableau A-1 répertorie les différents modèles de moteurs de supervision et le type/nombre d'émetteurs-récepteurs qu'ils prennent en charge.

Tableau A-1 Prise en charge des émetteurs-récepteurs par les moteurs de supervision

Moteur de supervision
Nombre de ports compatibles avec les émetteurs-récepteurs
Type d'émetteur-récepteur pris en charge

Supervisor Engine 2
(tous les modèles)

2

GBIC

Supervisor Engine 32
(WS-SUP32-GE-3B et WS-S32-GE-PISA uniquement)

8

SFP

Supervisor Engine 32
(WS-SUP32-10GE-3B et WS-S32-10GE-PISA uniquement)

2

XENPAK

Supervisor Engine 720
(WS-SUP720, WS-SUP720-3B et WS-SUP720-3BXL)

2

SFP

Supervisor Engine 720-10GE
(VS-S720-10G-3C et VS-S720-10G-3CXL)

4

X2 (2 ports)

SFP (2 ports)


Cette annexe traite des sujets suivants :

Émetteurs-récepteurs GBIC

Émetteurs-récepteurs SFP

Émetteurs-récepteurs 10 Go XENPAK

Émetteurs-récepteurs 10 Go X2

Émetteurs-récepteurs WDM

Câbles de conditionnement multimode

Nettoyage des connecteurs optiques

Émetteurs-récepteurs GBIC

Les émetteurs-récepteurs GBIC 1000BASE-T et 1000BASE-X sont pris en charge sur les ports de liaison ascendante du moteur Supervisor Engine 2. La Figure A-1 présente un émetteur-récepteur GBIC 1000BASE-T (cuivre) classique équipé d'un connecteur RJ-45 femelle. La Figure A-2 présente un émetteur-récepteur GBIC 1000BASE-X (optique) classique équipé d'un connecteur SC duplex femelle.

Figure A-1 Module émetteur-récepteur GBIC 1000BASE-T (WS-G5483)

Figure A-2 Modules émetteurs-récepteurs GBIC 1000BASE-X (WS-G5484, WS-G5486 et WS-G5487)

Le Tableau A-2 présente les caractéristiques et distances de câblage des différents modèles d'émetteurs-récepteurs GBIC.

Tableau A-2 Caractéristiques techniques et distances de câblage des émetteurs-récepteurs GBIC 

GBIC
Connecteur
Longueur d'onde (nm)
Type de câble
Taille de cœur de la fibre1 (microns)
Bande passante modale (MHz km)
Longueur de câble2

1000BASE-T
(WS-G5483)

RJ–45

 

100 m

1000BASE-SX3
(WS-G5484)

SC duplex

850

MMF

62,5

62,5

50,0

50,0

160

200

400

500

220 m

275 m

500 m

550 m

1000BASE-LX/LH
(WS-G5486)

SC duplex

1 310

MMF4

SMF (NDSF)5

62,5

50,0

50,0

8,6–9,5

500

400

500

550 m

550 m

550 m

10 km

1000BASE-ZX6
(WS-G5487)

SC duplex

1 550

SMF (NDSF)

SMF (DSF)7

8,6–9,5

7,8–11

70 km8

100 km

1 Les valeurs indiquées pour le câble à fibre optique multimode (MMF) se rapportent au diamètre du cœur. Les valeurs indiquées pour la fibre optique monomode s'appliquent au diamètre du champ modal.

2 Les longueurs de câble dépendent de la perte de puissance sur la fibre. D'autres facteurs, tels que le nombre d'épissures et la qualité optique de la fibre, peuvent influer sur la distance de câblage.

3 Avec MMF uniquement.

4 Lorsque vous utilisez un émetteur-récepteur GBIC LX/LH avec une MMF de 62,5 microns de diamètre, vous devez installer un câble de conditionnement multimode (CAB-GELX-625 ou équivalent) entre l'émetteur-récepteur GBIC et le câble MMF aux extrémités émission et réception de la liaison. Pour les distances de liaison inférieures à 100 m, il est indispensable d'utiliser un câble de conditionnement multimode, pour éviter de surcharger le récepteur. Le câble de conditionnement multimode est également indispensable pour les distances de liaison supérieures à 300 m, afin de réduire le retard différentiel.

5 Câble à fibre optique monomode à dispersion non décalée (conforme ITU G.652).

6 Avec SMF uniquement.

7 Câble à fibre optique monomode à dispersion décalée (conforme ITU G.653 ou G.655).

8 Lorsqu'un atténuateur 8 dB est installé à chaque extrémité de la liaison, la distance de liaison minimale est de 10 km, pour les GBIC ZX. Sans atténuateur, la distance de liaison minimale est de 40 km.


Le Tableau A-3 présente les budgets de perte sur fibre des émetteurs-récepteurs GBIC optiques.

Tableau A-3 Budgets de perte sur fibre des émetteurs-récepteurs GBIC optiques

GBIC
Type
Émission (dBm)
Réception (dBm)1

WS-G5484

1000BASE-SX

–3 (maximum)

–9,5 (minimum)

0 (maximum)

–17 (minimum)

WS-G5486

1000BASE-LX/LH

–3 (maximum)

–9,5 (minimum)

–3 (maximum)

–19 (minimum)

WS-G5487

1000BASE-ZX

–5 (maximum)

0 (minimum)

–3 (maximum)

–232 (minimum)

1 La valeur en dBm de réception maximale indique le seuil de surcharge du récepteur. La valeur en dBm de réception minimale indique le seuil minimal acceptable du signal entrant dans le récepteur. Au-delà de ce seuil, la reconnaissance du signal peut s'effectuer correctement.

2 L'émetteur-récepteur GBIC 1000BASE-ZX WS-G5487 offre un budget de puissance optique minimum de 23 dB. Pour déterminer la distance de liaison prise en charge, vous devez mesurer votre installation optique avec un contrôleur d'affaiblissement optique, afin de vérifier que l'affaiblissement optique de l'installation (connecteurs et épissures compris) est inférieur ou égal à cette valeur. La mesure d'affaiblissement optique doit être effectuée avec une source lumineuse de 1 550 nanomètres.


Le Tableau A-4 présente les caractéristiques physiques et environnementales des émetteurs-récepteurs GBIC.

Tableau A-4 Caractéristiques physiques et environnementales des émetteurs-récepteurs 1 Go GBIC

Élément
Caractéristique

Dimensions (H x L x P)

19,0 x 39,1 x 88,9 mm (0,75 x 1,54 x 3,50 po)

Température de fonctionnement

Température de stockage

0 °C à 50 °C

–40°C à 85 °C

Consommation énergétique

1,5 W maximum1

1 Le port de l'émetteur-récepteur GBIC prend en charge une puissance maximale d'1,5 W. Les émetteurs-récepteurs GBIC SX consomment généralement moins d'énergie que les émetteurs-récepteurs GBIC ZX. Cependant, Cisco ne fournit pas de caractéristiques précises spécifiques à chaque type.


Émetteurs-récepteurs SFP

Les émetteurs-récepteurs SFP 1000BASE-T et 1000BASE-X sont compatibles avec les moteurs de supervision suivants :

Supervisor Engine 32 (WS-SUP32-GE-3B et WS-S32-GE-PISA uniquement)

Supervisor Engine 720 (tous les modèles)

Supervisor Engine 720-10GE

La Figure A-3 présente l'émetteur-récepteur SFP 1000BASE-T (cuivre) équipé d'un connecteur RJ-45 femelle. La Figure A-4 présente un émetteur-récepteur SFP 1000BASE-X (optique) classique équipé d'un connecteur LC optique. Le Tableau A-5 présente les caractéristiques et distances de câblage des différents modèles d'émetteurs-récepteurs SFP.

Figure A-3 Émetteur-récepteur SFP 1000BASE-T (GLC-T)

1

Connecteur RJ-45 femelle

3

Fermeture à loquet présentée en position ouverte (non verrouillée)

2

Fermeture à loquet présentée en position fermée (verrouillée)

   

Figure A-4 Émetteurs-récepteurs SFP 1000BASE-X (GLC-SX-MM, GLC-LH-SM et GLC-ZX-SM)

Tableau A-5 Caractéristiques de câblage des émetteurs-récepteurs SFP 

Modèle et numéro de référence produit de l'émetteur-récepteur SFP
Connecteur d'interface
Longueur d'onde nominale (nm)
Type de câble réseau
Taille de cœur de la fibre (microns)1
Bande passante modale (MHz/km)
Longueur de câble2

1000BASE-T
(GLC-T=)

RJ–45

UTP/FTP catégorie 5, 5e ou 6

100 m

1000BASE-SX
(GLC-SX-MM=)3

LC duplex

850

MMF

62,5

62,5

50,0

50,0

160

200

400

500

220 m

275 m

500 m

550 m

1000BASE-LX/LH
(GLC-LH-SM=)

LC duplex

1300

MMF4

SMF (NDSF)5

62,5

50,0

50,0

8,6–9,5

500

400

500

550 m

550 m

550 m

10 km

1000BASE-ZX
(GLC-ZX-SM=)

LC duplex

1 550

SMF (NDSF)

SMF (DSF)6

8,6–9,5

7,8–11

70 km

100 km7

1000BASE-BX-D
GLC-BX-D=

LC simple

1 310

SMF (NDSF)

8,6–9,5

10 km

1000BASE-BX-U
(GLC-BX-U=)

LC simple

1 490

SMF (NDSF)

8,6–9,5

10 km

1 Les valeurs indiquées pour le câble à fibre optique multimode (MMF) se rapportent au diamètre du cœur. Les valeurs indiquées pour la fibre optique monomode s'appliquent au diamètre du champ modal.

2 Les longueurs de câble dépendent de la perte de puissance sur la fibre. D'autres facteurs, tels que le nombre d'épissures et la qualité optique de la fibre, peuvent influer sur la distance de câblage.

3 Avec MMF uniquement.

4 L'usage d'un câble de conditionnement multimode est indispensable. Lorsque vous utilisez un émetteur-récepteur SFP LX/LH avec une MMF de 62,5 microns de diamètre, vous devez installer un câble de conditionnement multimode (CAB-MCP-LC ou équivalent) entre l'émetteur-récepteur GBIC et le câble MMF, aux extrémités émission et réception de la liaison. Pour les distances de liaison inférieures à 100 m, il est indispensable d'utiliser un câble de conditionnement multimode, pour éviter de surcharger le récepteur. Le câble de conditionnement multimode est également indispensable pour les distances de liaison supérieures à 300 m, afin de réduire le retard différentiel.

5 Câble à fibre optique monomode à dispersion non décalée (conforme ITU G.652).

6 Câble à fibre optique monomode à dispersion décalée (conforme ITU G.653 ou G.655).

7 À condition d'utiliser une SMF à dispersion décalée ou une SMF à faible atténuation, les modules SFP 1000BASE-ZX peuvent atteindre une distance de 100 km. La distance réelle dépend de la qualité de la fibre, du nombre d'épissures et des types de connecteurs.


Le Tableau A-6 présente les budgets de perte sur fibre des émetteurs-récepteurs 1 Go SFP.

Tableau A-6 Budgets de perte sur fibre des émetteurs-récepteurs 1 Go SFP 

Numéro de référence produit de l'émetteur-récepteur 1 Go SFP
Émission (dBm)
Réception (dBm)1

GLC-SX-MM

(1000BASE-SX)

–4 (maximum)

–9,5 (minimum)

0 (maximum)

–17 (minimum)

GLC-LH-SM

(1000BASE-LX/LH)

–3 (maximum)

–9,5 (minimum)

–3 (maximum)

–20 (minimum)

GLC-ZX-SM

(1000BASE-ZX)

5 (maximum)

0 (minimum)

–3 (maximum)

–23 (minimum)

GLC-BX-U

–3 (maximum)

–9 (minimum)

–3 (maximum)

–19,5 (minimum)

GLC-BX-D

–3 (maximum)

–9 (minimum)

–3 (maximum)

–19,5 (minimum)

1 La valeur en dBm de réception maximale indique le seuil de surcharge du récepteur. La valeur en dBm de réception minimale indique le seuil minimal acceptable du signal entrant dans le récepteur. Au-delà de ce seuil, la reconnaissance du signal peut s'effectuer correctement.


Le Tableau A-7 présente les caractéristiques physiques et environnementales des émetteurs-récepteurs SFP.

Tableau A-7 Caractéristiques physiques et environnementales des émetteurs-récepteurs 1 Go SFP

Élément
Caractéristique

Dimensions (H x L x P)

8,5 x 13,4 x 56,5 mm (0,04 x 0,53 x 2,22 po)

Température de fonctionnement

Température de stockage

0 °C à 50 °C

–40°C à 85 °C

Consommation énergétique

1 W maximum1

1 Le port de l'émetteur-récepteur SFP prend en charge une puissance maximale d'1 W. Les émetteurs-récepteurs SFP SX consomment généralement moins d'énergie que les émetteurs-récepteurs SFP ZX. Cependant, Cisco ne fournit pas de caractéristiques précises spécifiques à chaque type.



Remarque Vous pouvez utiliser toute combinaison de modules SFP prise en charge par votre équipement Cisco. Les seules restrictions à prendre en compte sont les suivantes : les spécifications en termes de longueur d'onde de chaque port SFP doivent correspondre à celles présentes à l'autre extrémité du câble, et les longueurs de câbles ne doivent pas dépasser celles qui sont recommandées et qui garantissent l'obtention de communications fiables.


Émetteurs-récepteurs 10 Go XENPAK

Les émetteurs-récepteurs 10 Go XENPAK sont pris en charge sur les ports de liaison ascendante du moteur Supervisor Engine 32 (WS-SUP32-10GE-3B et WS-S32-10GE-PISA uniquement). La Figure A-5 présente un émetteur-récepteur optique XENPAK classique.

Figure A-5 Émetteur-récepteur optique XENPAK 10 Gigabit

1

Vis d'installation imperdable

3

Bouchon protecteur du logement pour fibre optique

2

Logement pour fibre optique (émission)

4

Logement pour fibre optique (réception)


Le Tableau A-8 présente les caractéristiques et distances de câblage des différents types d'émetteurs-récepteurs XENPAK.

Tableau A-8 Caractéristiques et distances de câblage des émetteurs-récepteurs 10 Go XENPAK 

XENPAK
Connecteur
Longueur d'onde nominale
Type de fibre réseau
Taille de cœur de la fibre (microns)1
Bande passante modale (MHz/km)
Longueur de câble
maximale2

XENPAK-10GB-CX4

InfiniBand 4X

N/D

CX4 (cuivre)

15 m3

XENPAK-10GB-LX4

SC duplex

1 310 nm

MMF

62,5

50,0

50,0

500

400

500

300 m4

240 m

300 m

XENPAK-10GB-LRM

SC duplex

1 310 nm

MMF

62,5

50,0

50,0

500

400

500

220 m5

100 m

220 m

XENPAK-10GB-SR

SC duplex

850 nm

MMF

62,5

62,5

50,0

50,0

50,0

160

200

400

500

2000

25 m

33 m

66 m

82 m

300 m

XENPAK-10GB-LR/LR+

SC duplex

1 310 nm

SMF (NDSF)6

8,6–9,5

10 km

XENPAK-10GB-ER/ER+7

SC duplex

1 550 nm

SMF (NDSF)

8,6–9,5

40 km8

XENPAK-10GB-ZR

SC duplex

1 550 nm

SMF

Tout type de SMF

80 km

XENPAK-10GB-LW9

SC duplex

1 310 m

SMF (NDSF)

8,6–9,5

10 km

1 Les valeurs indiquées pour le câble à fibre optique multimode (MMF) se rapportent au diamètre du cœur. Les valeurs indiquées pour la fibre optique monomode s'appliquent au diamètre du champ modal.

2 Les longueurs de câble dépendent de la perte de puissance sur la fibre. D'autres facteurs, tels que le nombre d'épissures et la qualité optique de la fibre, peuvent influer sur la distance de câblage. La distance de câblage minimale de chaque modèle est de 2 m, conformément à la norme IEEE 802.3ae.

3 Sur un câble CX4, l'émetteur-récepteur Cisco XENPAK-10GB-CX4 prend en charge des longueurs de liaison allant jusqu'à 15 m. Cisco propose quatre câbles CX4 : CAB-INF-28G-1= (câble de 1 mètre), CAB-INF-28G-5= (câble de 5 mètres), CAB-INF-28G-10= (câble de 10 mètres) et CAB-INF-28G-15= (câble de 15 mètres).

4 L'émetteur-récepteur Cisco XENPAK-10GB-LX4 prend en charge des longueurs de liaison de 300 mètres sur fibre optique multimode (MMF) de type FDDI (Fiber Distributed Data Interface). Pour garantir la conformité aux spécifications, la sortie émetteur du LX4 doit être couplée au moyen d'un câble de conditionnement multimode. Cisco propose deux câbles de conditionnement multimode : CAB-GELX-625= pour MMF de 62,5 microns (doubles connecteurs SC) et CAB-MCP50-SC= pour MMF de 50 microns (doubles connecteurs SC).

5 L'émetteur-récepteur Cisco XENPAK-10GB-LRM prend en charge des longueurs de liaison de 220 mètres sur fibre optique multimode (MMF) de type FDDI (Fiber Distributed Data Interface). Pour garantir la conformité aux spécifications sur fibres OM1 et OM2 de type FDDI, l'émetteur du LRM doit être couplé au moyen d'un câble de conditionnement multimode. Cisco propose deux câbles de conditionnement multimode : CAB-GELX-625= pour MMF de 62,5 microns (doubles connecteurs SC) et CAB-MCP50-SC= pour MMF de 50 microns (doubles connecteurs SC). Aucun câble de conditionnement multimode n'est nécessaire pour les applications utilisant une fibre OM3.

6 Câble à fibre optique monomode à dispersion non décalée (conforme ITU G.652).

7 Nécessite un atténuateur fixe 5 dB 1 550 nm pour les longueurs de câble inférieures à 20 km. L'atténuateur (WS-X6K-5DB-ATT=) peut être acheté auprès de Cisco Systems.

8 Les liaisons de plus de 30 km sont considérées comme des liaisons spécialisées.

9 Le module XENPAK-10GB-LW (WAN PHY) permet d'utiliser la technologie 10-Gigabit Ethernet sur les infrastructures SONET/SDH classiques. Le module WAN-PHY assure la compatibilité des réseaux 10-Gigabit Ethernet avec le format et le débit de données SONET STS-192c, conformément aux normes ANSI, et avec le conteneur SDH VC-4-64c, défini par le protocole ITU.


Le Tableau A-9 présente les budgets de perte sur fibre des émetteurs-récepteurs 10 Go XENPAK.

Tableau A-9 Budgets de perte sur fibre des émetteurs-récepteurs 10 Go XENPAK 

Numéro de référence produit de l'émetteur-récepteur 10 Go XENPAK
Émission (dBm)
Réception (dBm)1

XENPAK-10GB-LX4

–0,5 par voie (maximum)

–6,75 par voie (minimum)

–0,5 par voie (maximum)

–14,4 par voie (minimum)

XENPAK-10GB-LRM

0,5 (maximum)

–6,5 (minimum)

0,5 (maximum)

–8,4 (moyenne minimum)2

–6,4 (OMA minimum)

XENPAK-10GB-SR

–1,2 (maximum)

–7,3 (minimum)

–1 (maximum)

–9,9 (minimum)

XENPAK-10GB-LR/LR+

0,5 (maximum)

–8,2 (minimum)

0,5 (maximum)

–14,4 (minimum)

XENPAK-10GB-LW

0,5 (maximum)

–8,2 (minimum)

0,5 (maximum)

–14,4 (minimum)

XENPAK-10GB-ER/ER+

4 (maximum)

–4,7 (minimum)

–1 (maximum)

–15,8 (minimum)

XENPAK-10GB-ZR

4 (maximum)

0 (minimum)

–7 (maximum)

–24 (minimum)

1 La valeur en dBm de réception maximale indique le seuil de surcharge du récepteur. La valeur en dBm de réception minimale indique le seuil minimal acceptable du signal entrant dans le récepteur. Au-delà de ce seuil, la reconnaissance du signal peut s'effectuer correctement.

2 Les spécifications moyennes et les spécifications OMA doivent être respectées conjointement.


Le Tableau A-10 présente les caractéristiques physiques et environnementales des émetteurs-récepteurs XENPAK.

Tableau A-10 Caractéristiques physiques et environnementales des émetteurs-récepteurs 10 Go XENPAK

Élément
Caractéristique

Dimensions (H x L x P)

18 x 36 x 121 mm (0,47 x 1,42 x 4,76 po)

Poids

Généralement inférieur à 300 grammes

Température de fonctionnement

Température de stockage

0 °C à 50 °C

–40°C à 85 °C

Consommation énergétique

8 W maximum1

1 Le port de l'émetteur-récepteur XENPAK prend en charge une puissance maximale de 8 W. Les émetteurs-récepteurs XENPAK SR consomment généralement moins d'énergie que les émetteurs-récepteurs XENPAK ZR. Cependant, Cisco ne fournit pas de caractéristiques précises spécifiques à chaque type.


Émetteurs-récepteurs 10 Go X2

Les émetteurs-récepteurs X2 10GBASE-X sont pris en charge sur les ports de liaison ascendante du moteur Supervisor Engine 720-10GE. La Figure A-6 La présente l'émetteur-récepteur X2 et identifie ses principales fonctionnalités.

Figure A-6 Émetteur-récepteur 10 Go X2

1

Logement pour fibre optique (émission)

6

Connecteur de module

2

Logement pour fibre optique (réception)

7

Loquet (tiré)

3

Manchon de verrouillage (rétracté)

8

Manchon de verrouillage (tiré)

4

Joint anti-interférences

9

Loquet (rétracté)

5

Dissipateur thermique de l'émetteur-récepteur

   


Remarque Les émetteurs-récepteurs X2 prennent en charge les câbles de conditionnement avec connecteurs PC ou UPC. Les émetteurs-récepteurs X2 sont incompatibles avec les câbles de conditionnement dotés de connecteurs APC.


Le Tableau A-11 présente les caractéristiques de câblage des émetteurs-récepteurs X2.

Tableau A-11 Caractéristiques de câblage des émetteurs-récepteurs X2

Numéro de référence produit de l'émetteur-récepteur X2
Type de connecteur
Longueur d'onde (nm)
Type de câble
Taille de cœur (microns)1
Bande passante modale (MHz/km)
Longueur de câble maximale2

X2-10GB-CX4

InfiniBand 4X

InfiniBand (cuivre)

15 m3

X2-10GB-SR

SC duplex

850

MMF

62,5

62,5

50,0

50,0

50,0

160

200

400

500

2000

26 m

33 m

66 m

82 m

300 m

X2-10GB-LRM

SC duplex

1 310

MMF

62,5

50,0

50,0

500

400

500

220 m4

100 m

220 m

X2-10GB-LX4

SC duplex

1 310

MMF

62,5

50,0

50,0

500

400

500

300 m5

240 m

300 m

X2-10GB-LR

SC duplex

1 310

SMF (NDSF)6

8,6–9,5

10 km

X2-10GB-ER7

SC duplex

1 550

SMF (NDSF)

8,6–9,5

40 km

X2-10GB-ZR

SC duplex

1530–1565

SMF (NDSF)

8,6–9,5

80 km

1 Les valeurs indiquées pour le câble à fibre optique multimode (MMF) se rapportent au diamètre du cœur. Les valeurs indiquées pour la fibre optique monomode s'appliquent au diamètre du champ modal.

2 Les longueurs de câble dépendent de la perte de puissance sur la fibre. D'autres facteurs, tels que le nombre d'épissures et la qualité optique de la fibre, peuvent influer sur la distance de câblage.

3 Sur un câble CX4, l'émetteur-récepteur Cisco X2-10GB-CX4 prend en charge des longueurs de liaison allant jusqu'à 15 m. Cisco propose quatre câbles CX4 : CAB-INF-28G-1= (câble de 1 mètre), CAB-INF-28G-5= (câble de 5 mètres), CAB-INF-28G-10= (câble de 10 mètres) et CAB-INF-28G-15= (câble de 15 mètres).

4 L'émetteur-récepteur Cisco X2-10GB-LRM prend en charge des longueurs de liaison de 220 mètres sur fibre optique multimode (MMF) de type FDDI (Fiber Distributed Data Interface). Pour garantir la conformité aux spécifications sur fibres OM1 et OM2 de type FDDI, l'émetteur doit être couplé au moyen d'un câble de conditionnement multimode. Cisco propose deux câbles de conditionnement multimode : CAB-GELX-625= (câble de conditionnement multimode de 62,5 microns, doubles connecteurs SC et CAB-MCP50-SC= (câble de conditionnement multimode de 50 microns, doubles connecteurs SC). Aucun câble de conditionnement multimode n'est nécessaire pour les applications utilisant une fibre OM3.

5 L'émetteur-récepteur Cisco X2-10GB-LX4 prend en charge des longueurs de liaison de 300 mètres sur fibre optique multimode (MMF) de type FDDI (Fiber Distributed Data Interface). Pour garantir la conformité aux spécifications, la sortie émetteur doit être couplée au moyen d'un câble de conditionnement multimode. Cisco propose deux câbles de conditionnement multimode : CAB-GELX-625= (câble de conditionnement multimode de 62,5 microns, doubles connecteurs SC et CAB-MCP50-SC= (câble de conditionnement multimode de 50 microns, doubles connecteurs SC).

6 Câble à fibre optique monomode à dispersion non décalée (conforme ITU G.652).

7 Nécessite un atténuateur fixe 5 dB 1 550 nm pour les longueurs de câble inférieures à 20 km. L'atténuateur (WS-X6K-5DB-ATT=) peut être acheté auprès de Cisco Systems.


Tableau A-12 Caractéristiques d'émission et de réception optique des émetteurs-récepteurs X2 

Numéro de référence produit de l'émetteur-récepteur X2
Type d'émetteur-
récepteur
Puissance d'émission (dBm)
Puissance de réception (dBm)1
Longueur d'onde (nm) d'émission et de réception

X2-10GB-SR

10GBASE-SR (MMF 850 nm)

–1,2 (maximum)

–7,3 (minimum)

–1,0 (maximum)

–9,9 (minimum)

840 à 860

X2-10GB-LRM

10GBASE-LRM (1 310 nm)

0,5 (maximum)

–6,5 (minimum)

0,5 (maximum)

–8,4 (moyenne minimum)

- 6,4 (OMA minimum)2

De 1 260 à 1 355

X2-10GB-LX4

10GBASE-LX4 (MMF 1 300 nm WWDM)

–0,5 par voie (maximum)

–6,75 (minimum par voie en OMA)

–0,5 (maximum)

–14,4 par voie

Quatre voies ; plage globale : de 1 269 à 1 356

X2-10GB-LR

10GBASE-LR (SMF 1 310 nm)

0,5 (maximum)

–8,2 (minimum)

0,5 (maximum)

–14,4 (minimum)

Émission : de 1 260 à 1 355

Réception : de 1 260 à 1 5653

X2-10GB-ER

10GBASE-ER (SMF 1 550 nm)

4,0 (maximum)

–4,7 (minimum)

–1,0 (maximum)

–15,8 (minimum)

Émission : de 1 530 à 1 565

Réception : de 1 260 à 1 5653

X2-10GB-ZR

10GBASE-ZR

4,0 (maximum)

0,0 (minimum)

–7,0 (maximum)

–24,0 (minimum)

Émission : de 1 530 à 1 565

Réception : de 1 530 à 1 5654

1 La valeur en dBm de réception maximale indique le seuil de surcharge du récepteur. La valeur en dBm de réception minimale indique le seuil minimal acceptable du signal entrant dans le récepteur. Au-delà de ce seuil, la reconnaissance du signal peut s'effectuer correctement.

2 Les spécifications moyennes et les spécifications OMA doivent être respectées conjointement.

3 Bien que le récepteur accepte une plage de longueurs d'onde étendue, les caractéristiques sont garanties pour les signaux situés dans la plage des longueurs d'ondes d'émission.

4 Bien que le récepteur accepte une plage de longueurs d'onde allant de 1 260 à 1 565 nm, les caractéristiques sont garanties pour les signaux situés dans la plage des longueurs d'ondes d'émission.


Figure A-7 Emplacement de l'étiquette portant le numéro de série, sur l'émetteur-récepteur X2

Le Tableau A-13 présente les caractéristiques physiques et environnementales des émetteurs-récepteurs X2.

Tableau A-13 Caractéristiques physiques et environnementales des émetteurs-récepteurs 10 Go X2

Élément
Caractéristique

Dimensions (H x L x P)

13,46 x 36 x 91 mm (0,53 x 1,41 x 3,58 po)

Température de fonctionnement

Température de stockage

0 °C à 50 °C

–40°C à 85 °C

Consommation énergétique

4 W maximum1

1 Le port de l'émetteur-récepteur X2 prend en charge une puissance maximale de 4 W. Les émetteurs-récepteurs X2 SR consomment généralement moins d'énergie que les émetteurs-récepteurs X2 ZR. Cependant, Cisco ne fournit pas de caractéristiques précises spécifiques à chaque type.


Émetteurs-récepteurs WDM

Les ports de liaison ascendante des moteurs de supervision prennent également en charge les émetteurs-récepteurs WDM. Cette section traite des émetteurs-récepteurs WDM pris en charge suivants :

Émetteurs-récepteurs GBIC CWDM

Émetteurs-récepteurs GBIC DWDM

Émetteurs-récepteurs SFP CWDM

Émetteurs-récepteurs SFP DWDM

Émetteurs-récepteurs XENPAK DWDM

Émetteurs-récepteurs X2 DWDM

Émetteurs-récepteurs GBIC CWDM

Les émetteurs-récepteurs GBIC sont pris en charge sur les ports de liaison ascendante du moteur Supervisor Engine 2. La Figure A-8 présente un émetteur-récepteur GBIC CWDM classique et identifie ses principales fonctionnalités.

Figure A-8 Émetteur-récepteur GBIC CWDM

1

Flèche de couleur sur l'étiquette

5

Bouchon protecteur du logement pour fibre optique

2

Rainure d'alignement

6

Logement pour fibre optique (réception)

3

Bride à ressort

7

Point de couleur

4

Logement pour fibre optique (émission)

   

Le Tableau A-14 répertorie les codes de couleur et les longueurs d'ondes du GBIC CWDM.

Tableau A-14 Codes de couleur et longueurs d'ondes du GBIC CWDM 

Référence (modèle)
Code de couleur
Longueur d'onde du GBIC CWDM

CWDM-GBIC-1470=

Gris

1 470 nm, laser monomode

CWDM-GBIC-1490=

Violet

1 490 nm, laser monomode

CWDM-GBIC-1510=

Bleu

1 510 nm, laser monomode

CWDM-GBIC-1530=

Vert

1 530 nm, laser monomode

CWDM-GBIC-1550=

Jaune

1 550 nm, laser monomode

CWDM-GBIC-1570=

Orange

1 570 nm, laser monomode

CWDM-GBIC-1590=

Rouge

1 590 nm, laser monomode

CWDM-GBIC-1610=

Brun

1 610 nm, laser monomode


Émetteurs-récepteurs GBIC DWDM

Les émetteurs-récepteurs GBIC DWDM sont pris en charge sur les ports de liaison ascendante du moteur Supervisor Engine 2. La Figure A-9 présente un émetteur-récepteur GBIC DWDM. Le Tableau A-15 répertorie les références produit des modules GBIC DWDM, leurs longueurs d'onde de fonctionnement et les numéros de canal ITU correspondants.

Figure A-9 Module émetteur-récepteur GBIC DWDM

Tableau A-15 Références produit et numéros de canal ITU de l'émetteur-récepteur GBIC DWDM 

GBIC DWDM
Numéro de référence produit
Description
Canal ITU

DWDM-GBIC-60.61=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 560,61 nm

21

DWDM-GBIC-59.79=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 559,79 nm

22

DWDM-GBIC-58.98=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 558,98 nm

23

DWDM-GBIC-58.17=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 558,17 nm

24

DWDM-GBIC-56.55=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 556,55 nm

26

DWDM-GBIC-55.75=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 555,75 nm

27

DWDM-GBIC-54.94=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 554,94 nm

28

DWDM-GBIC-54.13=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 554,13 nm

29

DWDM-GBIC-52.52=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 552,52 nm

31

DWDM-GBIC-51.72=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 551,72 nm

32

DWDM-GBIC-50.92=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 550,92 nm

33

DWDM-GBIC-50.12=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 550,12 nm

34

DWDM-GBIC-48.51=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 548,51 nm

36

DWDM-GBIC-47.72=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 547,72 nm

37

DWDM-GBIC-46.92=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 546,92 nm

38

DWDM-GBIC-46.12=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 546,12 nm

39

DWDM-GBIC-44.53=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 544,53 nm

41

DWDM-GBIC-43.73=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 543,73 nm

42

DWDM-GBIC-42.94=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 542,94 nm

43

DWDM-GBIC-42.14=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 542,14 nm

44

DWDM-GBIC-40.56=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 540,56 nm

46

DWDM-GBIC-39.77=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 539,77 nm

47

DWDM-GBIC-39.98=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 539,98 nm

48

DWDM-GBIC-38.19=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 538,19 nm

49

DWDM-GBIC-36.61=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 536,61 nm

51

DWDM-GBIC-35.82=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 535,82 nm

52

DWDM-GBIC-35.04=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 535,04 nm

53

DWDM-GBIC-34.25=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 534,25 nm

54

DWDM-GBIC-32.68=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 532,68 nm

56

DWDM-GBIC-31.90=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 531,90 nm

57

DWDM-GBIC-31.12=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 531,12 nm

58

DWDM-GBIC-30.33=

GBIC 1000BASE-DWDM, 1 530,33 nm

59


Émetteurs-récepteurs SFP CWDM

Les émetteurs-récepteurs SFP CWDM sont pris en charge sur les ports de liaison ascendante des moteurs de supervision suivants :

Supervisor Engine 32 (WS-SUP32-GE-3B et WS-S32-GE-PISA uniquement)

Supervisor Engine 720 (WS-SUP720, WS-SUP720-3B et WS-SUP720-3BXL)

Supervisor Engine 720-10GE (VS-S720-10G-3C et VS-S720-10G-3CXL) (2 ports)

La Figure A-10 présente un émetteur-récepteur SFP CWDM classique et identifie ses principales fonctionnalités.

Figure A-10 Émetteur-récepteur SFP CWDM

Le Tableau A-16 répertorie les caractéristiques optiques des émetteurs-récepteurs SFP DWDM.

Tableau A-16 Caractéristiques optiques des émetteurs-récepteurs SFP DWDM

Caractéristique
Valeur

Largeur spectrale de l'émetteur

0,2 nm

Puissance de sortie optique de l'émetteur

0 dBm (minimum)

5 dBm (maximum)

Longueur d'onde d'entrée optique du récepteur

1 450 nm (minimum)

1 620 nm (maximum)

Puissance d'entrée optique du récepteur

–28 dBm (minimum)1

–29 dBm (minimum)2

–7 dBm (maximum)

1 À 2,12 Gbit/s, température de boîtier de 60°C.

2 À 1,25 Gbit/s, température de boîtier de 60°C.


Le Tableau A-17 répertorie les émetteurs-récepteurs SFP CWDM, leurs codes de couleur et leurs longueurs d'ondes.

Tableau A-17 Codes de couleur et longueurs d'ondes du SFP CWDM 

Référence (modèle)
Code de couleur
Longueur d'onde du SFP CWDM

CWDM-SFP-1470=

Gris

1 470 nm, laser monomode

CWDM-SFP-1490=

Violet

1 490 nm, laser monomode

CWDM-SFP-1510=

Bleu

1 510 nm, laser monomode

CWDM-SFP-1530=

Vert

1 530 nm, laser monomode

CWDM-SFP-1550=

Jaune

1 550 nm, laser monomode

CWDM-SFP-1570=

Orange

1 570 nm, laser monomode

CWDM-SFP-1590=

Rouge

1 590 nm, laser monomode

CWDM-SFP-1610=

Brun

1 610 nm, laser monomode


Émetteurs-récepteurs SFP DWDM

Les émetteurs-récepteurs SFP DWDM sont pris en charge sur les ports de liaison ascendante des moteurs de supervision suivants :

Supervisor Engine 32 (WS-SUP32-GE-3B et WS-S32-GE-PISA uniquement)

Supervisor Engine 720 (WS-SUP720, WS-SUP720-3B et WS-SUP720-3BXL)

Supervisor Engine 720-10GE (VS-S720-10G-3C et VS-S720-10G-3CXL) (2 ports)

Les émetteurs-récepteurs SFP DWDM prennent en charge 32 longueurs d'ondes 100 GHz ITU non accordables compatibles avec le schéma de canaux DWDM Cisco ONS.

Le Tableau A-18 répertorie les caractéristiques optiques des émetteurs-récepteurs SFP DWDM.

Tableau A-18 Caractéristiques optiques des émetteurs-récepteurs SFP DWDM

Caractéristique
Valeur

Largeur spectrale de l'émetteur

0,2 nm

Puissance de sortie optique de l'émetteur

0 dBm (minimum)

4 dBm (maximum)

Longueur d'onde d'entrée optique du récepteur

1 530 nm (minimum)

1 565 nm (maximum)

Puissance d'entrée optique du récepteur

–28 dBm (minimum)1

–22 dBm (minimum)2

- 9 dBm (maximum)

1 Performances limitées en largeur de bande.

2 Performances limitées en bruit.


Le Tableau A-19 répertorie les émetteurs-récepteurs SFP DWDM, leurs longueurs d'ondes optiques et les numéros de canal ITU correspondants.

Tableau A-19 Numéro de référence produit du module SFP DWDM et numéro de canal ITU 

Numéro de référence produit de l'émetteur-récepteur X2 DWDM
Description
Canal ITU

DWDM-SFP-60.61=

1000BASE-DWDM, 1 560,61 nm

21

DWDM-SFP-59.79=

1000BASE-DWDM, 1 559,79 nm

22

DWDM-SFP-5898=

1000BASE-DWDM, 1 558,98 nm

23

DWDM-SFP-5817=

1000BASE-DWDM, 1 558,17 nm

24

DWDM-SFP-5655=

1000BASE-DWDM, 1 556,55 nm

26

DWDM-SFP-5575=

1000BASE-DWDM, 1 555,75 nm

27

DWDM-SFP-5494=

1000BASE-DWDM, 1 554,94 nm

28

DWDM-SFP-5413=

1000BASE-DWDM, 1 554,13 nm

29

DWDM-SFP-5252=

1000BASE-DWDM, 1 552,52 nm

31

DWDM-SFP-5172=

1000BASE-DWDM, 1 551,72 nm

32

DWDM-SFP-5092=

1000BASE-DWDM, 1 550,92 nm

33

DWDM-SFP-5012=

1000BASE-DWDM, 1 550,12 nm

34

DWDM-SFP-4851=

1000BASE-DWDM, 1 548,51 nm

36

DWDM-SFP-4772=

1000BASE-DWDM, 1 547,72 nm

37

DWDM-SFP-4692=

1000BASE-DWDM, 1 546,92 nm

38

DWDM-SFP-4612=

1000BASE-DWDM, 1 546,12 nm

39

DWDM-SFP-4453=

1000BASE-DWDM, 1 544,53 nm

41

DWDM-SFP-4373=

1000BASE-DWDM, 1 543,73 nm

42

DWDM-SFP-4294=

1000BASE-DWDM, 1 542,94 nm

43

DWDM-SFP-4214=

1000BASE-DWDM, 1 542,14 nm

44

DWDM-SFP-4056=

1000BASE-DWDM, 1 540,56 nm

46

DWDM-SFP-3977=

1000BASE-DWDM, 1 539,77 nm

47

DWDM-SFP-3998=

1000BASE-DWDM, 1 539,98 nm

48

DWDM-SFP-3819=

1000BASE-DWDM, 1 538,19 nm

49

DWDM-SFP-3661=

1000BASE-DWDM, 1 536,61 nm

51

DWDM-SFP-3582=

1000BASE-DWDM, 1 535,82 nm

52

DWDM-SFP-3504=

1000BASE-DWDM, 1 535,04 nm

53

DWDM-SFP-3425=

1000BASE-DWDM, 1 534,25 nm

54

DWDM-SFP-3268=

1000BASE-DWDM, 1 532,68 nm

56

DWDM-SFP-3190=

1000BASE-DWDM, 1 531,90 nm

57

DWDM-SFP-3112=

1000BASE-DWDM, 1 531,12 nm

58

DWDM-SFP-3033=

1000BASE-DWDM, 1 530,33 nm

59


Émetteurs-récepteurs XENPAK DWDM

Les émetteurs-récepteurs XENPAK DWDM sont pris en charge sur les ports de liaison ascendante du moteur Supervisor Engine 32 (WS-SUP32-10GE-3B et WS-S32-10GE-PISA uniquement). Il existe 32 longueurs d'ondes 100 GHz ITU non accordables compatibles avec le schéma de canaux DWDM Cisco ONS. Les émetteurs-récepteurs XENPAK DWDM prennent en charge la supervision optique numérique (DOM). La Figure A-11 présente un émetteur-récepteur XENPAK DWDM et identifie ses principales fonctionnalités.

Figure A-11 Émetteur-récepteur XENPAK DWDM optique

1

Vis d'installation imperdable

3

Bouchon protecteur du logement pour fibre optique

2

Logement pour fibre optique (émission)

4

Logement pour fibre optique (réception)


Le Tableau A-20 répertorie les caractéristiques optiques des émetteurs-récepteurs XENPAK DWDM.

Tableau A-20 Caractéristiques optiques des émetteurs-récepteurs XENPAK DWDM

Caractéristique
Valeur

Largeur spectrale de l'émetteur

0,2 nm

Puissance de sortie optique de l'émetteur

–1 dBm (minimum)

3 dBm (maximum)

Longueur d'onde d'entrée optique du récepteur

1 530 nm (minimum)

1 565 nm (maximum)

Puissance d'entrée optique du récepteur

–24 dBm (minimum)1

–17 dBm (minimum) 2

–7 dBm (maximum)

1 Performances limitées en largeur de bande.

2 Performances limitées en bruit.


Le Tableau A-21 présente les caractéristiques physiques et environnementales des émetteurs-récepteurs XENPAK DWDM.

Tableau A-21 Caractéristiques physiques et environnementales des émetteurs-récepteurs XENPAK DWDM

Élément
Caractéristique

Dimensions (H x L x P)

18 x 36 x 121 mm (0,47 x 1,42 x 4,76 po)

Poids

Généralement inférieur à 300 grammes

Température de fonctionnement

Température de stockage

0 °C à 50 °C

–40°C à 85 °C


Le Tableau A-22 répertorie les émetteurs-récepteurs XENPAK DWDM, leurs longueurs d'ondes et les numéros de canal ITU correspondants.

Tableau A-22 Numéro de référence produit du module XENPAK DWDM et numéro de canal ITU 

XENPAK DWDM
Numéro de référence produit
Description
Canal ITU

DWDM-XENPAK-60.61=

10GBASE-DWDM, 1 560,61 nm

21

DWDM-XENPAK-59.79=

10GBASE-DWDM, 1 559,79 nm

22

DWDM-XENPAK-58.98=

10GBASE-DWDM, 1 558,98 nm

23

DWDM-XENPAK-58.17=

10GBASE-DWDM, 1 558,17 nm

24

DWDM-XENPAK-56.55=

10GBASE-DWDM, 1 556,55 nm

26

DWDM-XENPAK-55.75=

10GBASE-DWDM, 1 555,75 nm

27

DWDM-XENPAK-54.94=

10GBASE-DWDM, 1 554,94 nm

28

DWDM-XENPAK-54.13=

10GBASE-DWDM, 1 554,13 nm

29

DWDM-XENPAK-52.52=

10GBASE-DWDM, 1 552,52 nm

31

DWDM-XENPAK-51.72=

10GBASE-DWDM, 1 551,72 nm

32

DWDM-XENPAK-50.92=

10GBASE-DWDM, 1 550,92 nm

33

DWDM-XENPAK-50.12=

10GBASE-DWDM, 1 550,12 nm

34

DWDM-XENPAK-48.51=

10GBASE-DWDM, 1 548,51 nm

36

DWDM-XENPAK-47.72=

10GBASE-DWDM, 1 547,72 nm

37

DWDM-XENPAK-46.92=

10GBASE-DWDM, 1 546,92 nm

38

DWDM-XENPAK-46.12=

10GBASE-DWDM, 1 546,12 nm

39

DWDM-XENPAK-44.53=

10GBASE-DWDM, 1 544,53 nm

41

DWDM-XENPAK-43.73=

10GBASE-DWDM, 1 543,73 nm

42

DWDM-XENPAK-42.94=

10GBASE-DWDM, 1 542,94 nm

43

DWDM-XENPAK-42.14=

10GBASE-DWDM, 1 542,14 nm

44

DWDM-XENPAK-40.56=

10GBASE-DWDM, 1 540,56 nm

46

DWDM-XENPAK-39.77=

10GBASE-DWDM, 1 539,77 nm

47

DWDM-XENPAK-39.98=

10GBASE-DWDM, 1 539,98 nm

48

DWDM-XENPAK-38.19=

10GBASE-DWDM, 1 538,19 nm

49

DWDM-XENPAK-36.61=

10GBASE-DWDM, 1 536,61 nm

51

DWDM-XENPAK-35.82=

10GBASE-DWDM, 1 535,82 nm

52

DWDM-XENPAK-35.04=

10GBASE-DWDM, 1 535,04 nm

53

DWDM-XENPAK-34.25=

10GBASE-DWDM, 1 534,25 nm

54

DWDM-XENPAK-32.68=

10GBASE-DWDM, 1 532,68 nm

56

DWDM-XENPAK-31.90=

10GBASE-DWDM, 1 531,90 nm

57

DWDM-XENPAK-31.12=

10GBASE-DWDM, 1 531,12 nm

58

DWDM-XENPAK-30.33=

10GBASE-DWDM, 1 530,33 nm

59


Émetteurs-récepteurs X2 DWDM

Les émetteurs-récepteurs X2 DWDM sont pris en charge sur les ports de liaison ascendante du moteur Supervisor Engine 720-10GE (VS-S720-10G-3C et VS-S720-10G-3CXL). Il existe 32 longueurs d'ondes 100 GHz ITU non accordables compatibles avec le schéma de canaux DWDM Cisco ONS. Les émetteurs-récepteurs X2 DWDM prennent en charge la supervision optique numérique (DOM). La Figure A-12 présente un émetteur-récepteur X2 DWDM et identifie ses principales fonctionnalités.

Figure A-12 Émetteur-récepteur X2 DWDM

1

Logement pour fibre optique (émission)

6

Connecteur de module

2

Logement pour fibre optique (réception)

7

Loquet (tiré)

3

Manchon de verrouillage (rétracté)

8

Manchon de verrouillage (tiré)

4

Joint anti-interférences

9

Loquet (rétracté)

5

Dissipateur thermique de l'émetteur-récepteur

   

Le Tableau A-23 répertorie les caractéristiques optiques des émetteurs-récepteurs X2 DWDM.

Tableau A-23 Caractéristiques optiques des émetteurs-récepteurs X2 DWDM

Caractéristique
Valeur

Largeur spectrale de l'émetteur

0,2 nm

Puissance de sortie optique de l'émetteur

–1 dBm (minimum)

3 dBm (maximum)

Longueur d'onde d'entrée optique du récepteur

1 530 nm (minimum)

1 565 nm (maximum)

Puissance d'entrée optique du récepteur

–23 dBm (minimum)

–7 dBm (maximum)


Le Tableau A-24 répertorie les émetteurs-récepteurs X2 DWDM, leurs longueurs d'ondes optiques et les numéros de canal ITU correspondants.

Tableau A-24 Numéro de référence produit du module X2 DWDM et numéro de canal ITU 

Numéro de référence produit de l'émetteur-récepteur X2 DWDM
Description
Canal ITU

DWDM-X2-60.61=

10GBASE-DWDM, 1 560,61 nm

21

DWDM-X2-59.79=

10GBASE-DWDM, 1 559,79 nm

22

DWDM-X2-58.98=

10GBASE-DWDM, 1 558,98 nm

23

DWDM-X2-58.17=

10GBASE-DWDM, 1 558,17 nm

24

DWDM-X2-56.55=

10GBASE-DWDM, 1 556,55 nm

26

DWDM-X2-55.75=

10GBASE-DWDM, 1 555,75 nm

27

DWDM-X2-54.94=

10GBASE-DWDM, 1 554,94 nm

28

DWDM-X2-54.13=

10GBASE-DWDM, 1 554,13 nm

29

DWDM-X2-52.52=

10GBASE-DWDM, 1 552,52 nm

31

DWDM-X2-51.72=

10GBASE-DWDM, 1 551,72 nm

32

DWDM-X2-50.92=

10GBASE-DWDM, 1 550,92 nm

33

DWDM-X2-50.12=

10GBASE-DWDM, 1 550,12 nm

34

DWDM-X2-48.51=

10GBASE-DWDM, 1 548,51 nm

36

DWDM-X2-47.72=

10GBASE-DWDM, 1 547,72 nm

37

DWDM-X2-46.92=

10GBASE-DWDM, 1 546,92 nm

38

DWDM-X2-46.12=

10GBASE-DWDM, 1 546,12 nm

39

DWDM-X2-44.53=

10GBASE-DWDM, 1 544,53 nm

41

DWDM-X2-43.73=

10GBASE-DWDM, 1 543,73 nm

42

DWDM-X2-42.94=

10GBASE-DWDM, 1 542,94 nm

43

DWDM-X2-42.14=

10GBASE-DWDM, 1 542,14 nm

44

DWDM-X2-40.56=

10GBASE-DWDM, 1 540,56 nm

46

DWDM-X2-39.77=

10GBASE-DWDM, 1 539,77 nm

47

DWDM-X2-39.98=

10GBASE-DWDM, 1 539,98 nm

48

DWDM-X2-38.19=

10GBASE-DWDM, 1 538,19 nm

49

DWDM-X2-36.61=

10GBASE-DWDM, 1 536,61 nm

51

DWDM-X2-35.82=

10GBASE-DWDM, 1 535,82 nm

52

DWDM-X2-35.04=

10GBASE-DWDM, 1 535,04 nm

53

DWDM-X2-34.25=

10GBASE-DWDM, 1 534,25 nm

54

DWDM-X2-32.68=

10GBASE-DWDM, 1 532,68 nm

56

DWDM-X2-31.90=

10GBASE-DWDM, 1 531,90 nm

57

DWDM-X2-31.12=

10GBASE-DWDM, 1 531,12 nm

58

DWDM-X2-30.33=

10GBASE-DWDM, 1 530,33 nm

59


Câbles de conditionnement multimode

L'usage d'un câble de conditionnement multimode est recommandé entre les émetteurs-récepteurs optiques équipés de lasers fonctionnant à 1 300 nm et certains types de câble à fibre optique multimode (MMF). Lorsqu'un émetteur-récepteur optique 1 300 nm doit être couplé à un câble à fibre optique OM1 ou OM2 FFDI court, un câble de conditionnement multimode doit être inséré à chaque extrémité de la liaison. Cela permet d'éviter de surcharger les récepteurs de l'émetteur-récepteur optique. Lorsqu'un émetteur-récepteur laser 1 300 nm doit être couplé à un câble à fibre optique OM1 ou OM2 FFDI long, un câble de conditionnement multimode doit être inséré à chaque extrémité de la liaison pour réduire les effets du retard différentiel.

Lorsqu'une source laser non conditionnée conçue pour fonctionner sur fibre optique monomode est directement reliée à un câble à fibre optique multimode, un effet de retard de mode différentiel (DMDl) peut entraîner une dégradation de la bande passante modale du câble à fibre optique.

Cette dégradation provoque un raccourcissement de la portée de liaison (c'est-à-dire de la distance émetteur/récepteur) pouvant être prise en charge de manière fiable. Pour contrer l'effet DMD, on peut conditionner les caractéristiques d'excitation de la source laser. Pour ce faire, on utilise un dispositif appelé « câble de conditionnement multimode ».

L'assemblage du câble de conditionnement multimode se compose d'une paire de fibres optiques, dont une fibre d'excitation décalée monomodee-multimode reliée à l'émetteur, et une fibre optique multimode classique à gradient d'indice, reliée au récepteur. Le Tableau A-25 répertorie et décrit les trois types de câbles de conditionnement multimode proposés par Cisco.

Tableau A-25 Câbles de conditionnement multimode 

Câble de conditionnement multimode
Description

CAB-GELX-625=

Assemblage de câble à fibre optique conforme à la norme IEEE 802.3z. Il est constitué d'une fibre optique monomode, qui est reliée en permanence et de manière excentrée à une fibre optique multimode de 62,5 microns. Elle comporte des connecteurs SC duplex mâles à chaque extrémité. Le câble de conditionnement mesure 3 mètres de longueur. (Reportez-vous à la Figure A-13.)

CAB-MCP50-SC=

Assemblage de câble à fibre optique conforme à la norme IEEE 802.3z. Il est constitué d'une fibre optique monomode, qui est reliée en permanence et de manière excentrée à une fibre optique multimode de 50 microns. Elle comporte des connecteurs SC duplex mâles à chaque extrémité. Le câble de conditionnement mesure 1 mètre de longueur. (Reportez-vous à la Figure A-13.)

CAB-MCP-LC=

Assemblage de câble à fibre optique conforme à la norme IEEE 802.3z. Il est constitué d'une fibre optique monomode, qui est reliée en permanence et de manière excentrée à une fibre optique multimode de 62,5 microns. Elle comporte des connecteurs SC duplex mâles à une extrémité et des connecteurs LC duplex mâles, à l'autre extrémité. Le câble de conditionnement mesure 1 mètre de longueur. (Reportez-vous à la Figure A-14.)


Figure A-13 Câble de conditionnement multimode avec connecteur SC (émetteur-récepteur GBIC)

1

Identificateur beige

6

Fibre optique multimode (MMF) (62,5/125 ou 50/125 microns)

2

Vers l'interface 1-Gigabit ou 10-Gigabit Ethernet (connecteur SC mâle)

7

Fibre optique monomode (SMF)

3

RX (récepteur)

8

Jonction décalée

4

TX (émetteur)

9

Vers le réseau de câblage (connecteur SC mâle)

5

Identificateur bleu

   

Figure A-14 Câble de conditionnement multimode avec connecteur LC (émetteur-récepteur SFP)

1

Identificateur gris

5

Câblage par fibre optique monomode

2

Vers l'interface 1-Gigabit ou 10-Gigabit Ethernet (connecteur LC mâle)

6

Jonction décalée

3

Identificateur bleu

7

Identificateur beige

4

Fibre optique multimode (62,5/125 microns)

8

Vers le réseau de câblage (connecteur SC mâle)


Le Tableau A-26 répertorie les caractéristiques du câble de conditionnement multimode pour les émetteurs-récepteurs LRM, LX4 et LX/LH 1-Gigabit et 10-Gigabit.

Tableau A-26 Émetteurs-récepteurs optiques nécessitant l'usage d'un câble de conditionnement multimode 

Émetteur-récepteur
Utilisation du câble de conditionnement multimode

Émetteur-récepteur LX/LH GBIC
(WS-G5486=)

Émetteur-récepteur LX/LH SFP
(GLC-LH-SM=)

Lorsque vous déployez un émetteur-récepteur LX/LH 1 300 nm, vous devez installer un câble de conditionnement multimode entre l'émetteur-récepteur LX/LH et le câble MMF, aux extrémités émission et réception de la liaison. L'usage du câble de conditionnement multimode est indispensable pour :

Câble à fibre optique MMF FDDI (62,5/125 microns)

Câble à fibre optique MMF OM1 (62,5/125 microns)

Câble à fibre optique MMF OM2 (50/125 microns)

Si vous utilisez un câble à fibre optique MO3 (50/125 microns, optimisation laser), vous n'aurez peut-être pas besoin d'utiliser un câble de conditionnement multimode.

Sur les longueurs de liaison suivantes, il est indispensable d'utiliser un câble de conditionnement multimode avec les câbles OM1 et OM2 FDDI :

Moins de 100 m : le câble de conditionnement multimode atténue le signal pour éviter la surcharge du récepteur.

Remarque Un atténuateur 5 Db peut également être utilisé pour éviter de surcharger le récepteur.

Plus de 300 m : le câble de conditionnement multimode réduit le retard différentiel.

Émetteur-récepteur XENPAK LX4
(XENPAK-10GB-LX4=)

Émetteur-récepteur X2 LX4
(X2-10GB-LX4=)

Lorsque vous déployez un émetteur-récepteur LX4 1 300 nm, vous devez installer un câble de conditionnement multimode entre l'émetteur-récepteur LX4 et le câble MMF, aux extrémités émission et réception de la liaison. Avec les types de câbles MMF suivants, il est indispensable d'utiliser un câble de conditionnement multimode :

Câble à fibre optique MMF FDDI (62,5/125 microns)

Câble à fibre optique MMF OM1 (62,5/125 microns)

Câble à fibre optique MMF OM2 (50/125 microns)

Si vous utilisez un câble à fibre optique MO3 (50/125 microns, optimisation laser), vous n'aurez peut-être pas besoin d'utiliser un câble de conditionnement multimode.

Sur les longueurs de liaison suivantes, il est indispensable d'utiliser un câble de conditionnement multimode :

Moins de 100 m : le câble de conditionnement multimode atténue le signal pour éviter la surcharge du récepteur.

Remarque Un atténuateur 5 Db peut également être utilisé pour éviter de surcharger le récepteur.

300 m : l'émetteur-récepteur LX4 prend en charge les distances de liaison de 300 mètres sur câble MMF FDDI standard. Pour garantir la conformité aux spécifications, la sortie émetteur doit être couplée au moyen d'un câble de conditionnement multimode.

Émetteur-récepteur XENPAK LRM
(XENPAK-10GB-LRM=)

Émetteur-récepteur X2 LRM
(X2-10GB-LRM=)

Lorsque vous déployez un émetteur-récepteur LRM 1 300 nm, vous devez installer un câble de conditionnement multimode entre l'émetteur-récepteur LRM et le câble MMF, aux extrémités émission et réception de la liaison. Avec les types de câbles MMF suivants, il est indispensable d'utiliser un câble de conditionnement multimode :

Câble à fibre optique MMF FDDI (62,5/125 microns)

Câble à fibre optique MMF OM1 (62,5/125 microns)

Câble à fibre optique MMF OM2 (50/125 microns)

Si vous utilisez un câble à fibre optique MO3 (50/125 microns, optimisation laser), vous n'aurez peut-être pas besoin d'utiliser un câble de conditionnement multimode.

Sur les longueurs de liaison suivantes, il est indispensable d'utiliser un câble de conditionnement multimode :

Moins de 100 m : le câble de conditionnement multimode atténue le signal pour éviter la surcharge du récepteur.

Remarque Un atténuateur 5 Db peut également être utilisé pour éviter de surcharger le récepteur.

220 m : l'émetteur-récepteur LRM prend en charge les distances de liaison de 220 mètres sur câble MMF FDDI standard. Pour garantir la conformité aux spécifications, la sortie émetteur doit être couplée au moyen d'un câble de conditionnement multimode. Pour garantir la conformité aux spécifications sur fibres OM1 et OM2 de type FDDI, l'émetteur doit être couplé au moyen d'un câble de conditionnement multimode. Aucun câble de conditionnement multimode n'est nécessaire pour les applications utilisant une fibre OM3.


Nettoyage des connecteurs optiques

Les connecteurs optiques permettent de relier ensemble deux fibres optiques. Dans un système à fibre optique, la lumière est transmise à travers un cœur de fibre extrêmement étroit : il fait 62,5 microns de diamètre maximum, pour les câbles à fibre optique multimode et il est compris entre 8 et 10 microns de diamètre, pour les câbles à fibre optique monomode. Les particules de poussière mesurent d'un dixième de micron à plusieurs microns de diamètre. Toute contamination de la face optique du cœur peut donc nuire aux performances de l'interface de connexion reliant deux cœurs. C'est pourquoi les connecteurs doivent être alignés avec précision et l'interface de connexion doit être totalement exempte de corps étrangers.


Remarque S'ils ne sont pas correctement nettoyés et branchés, les connecteurs des câbles à fibre optique peuvent être endommagés.



Avertissement Lors du retrait et de l'installation des connecteurs, veillez à ne pas endommager la gaine du connecteur. En outre, ne rayez pas la surface de la face optique de la fibre. Pour prévenir toute contamination, installez des capots de protection sur les composants inutilisés ou déconnectés. Nettoyez les connecteurs optiques avant toute installation.

Pour nettoyer les connecteurs optiques, utilisez une cassette de nettoyage CLETOP et conformez-vous aux instructions du produit. Si vous n'avez pas de cassette de nettoyage CLETOP ou si vous souhaitez obtenir plus d'informations sur le nettoyage, reportez-vous au document Inspection and Cleaning Procedures for Fiber-Optic Connections, à l'adresse suivante :

http://www.cisco.com/en/US/tech/tk482/tk876/technologies_white_paper09186a0080254eba.shtml


Attention Une fois débranchés, les câbles à fibre optique et certains connecteurs sont susceptibles d'émettre un rayonnement laser invisible. Ne regardez pas les faisceaux à l'œil nu, ni à l'aide d'instruments optiques. Énoncé 1051