Collaboration : Cisco ICM Logger

Le redémarrage de Logger génère d'anciennes interruptions SNMP

18 octobre 2016 - Traduction automatique
Autres versions: PDFpdf | Anglais (22 août 2015) | Commentaires


Contenu


Introduction

Ce document décrit les messages déroutés périmés de Protocole SNMP (Simple Network Management Protocol) dans un environnement d'entreprise de l'Intelligent Contact Management de Cisco Unified (missile aux performances améliorées) et fournit deux méthodes possibles pour empêcher ces messages d'information d'être signalé.

Conditions préalables

Conditions requises

Cisco vous recommande de prendre connaissance des rubriques suivantes :

  • Entreprise missile aux performances améliorées de Cisco

  • Une compréhension de SNMP

Composants utilisés

Ce document n'est pas limité à des versions de matériel et de logiciel spécifiques.

Conventions

Pour plus d'informations sur les conventions utilisées dans ce document, reportez-vous à Conventions relatives aux conseils techniques Cisco.

Informations générales

L'enregistreur Du missile aux performances améliorées collecte des événements et des messages de toutes les parties du système. L'enregistreur passe ces informations au processus du service d'expédition de support à la clientèle (CSF) qui reçoit des événements, les filtre et les tient dans la mémoire sur l'enregistreur pendant que la figure 1 affiche. Le flux SNMP est une caractéristique facultative missile aux performances améliorées qui te permet pour recevoir un flux d'événement par une interface conforme SNMP (TCP/IP). Quand vous utilisez le flux SNMP, vous pouvez le configurer pour envoyer les déroutements SNMP au client désiré de Gestion.

Figure 1 — Flux CSF

logger-rest-old-snmp-1.gif

Problème

Par conception, après que vous redémarriez un enregistreur dans un environnement duplexé, ou si un enregistreur rebondit, des déroutements périmés SNMP pourraient être générés et affichés dans les stations configurées de gestion SNMP. Quand le processus CSF est commencé en tant qu'élément de l'enregistreur, il reçoit un événement (alarme) à signaler au client distant (par l'intermédiaire de SNMP, de Syslog ou du service de contrôle distant [RMS]) et il enregistre une copie de l'événement dans la mémoire, appelée un enregistrement de base. Dans un environnement duplexé et insensible aux défaillances, quand le processus CSF d'un côté vers le bas et puis va des reprises, il reçoit tous les enregistrements de base exceptionnels de l'autre côté et en avant eux au client de Gestion.

Solutions

Cette section décrit les méthodes possibles que vous pouvez employer pour empêcher les informations périmées SNMP d'être signalé. La solution 1 t'affiche comment purger les informations périmées SNMP de l'enregistreur et des 2show de solution vous comment supprimer ou filtrer les informations périmées SNMP du client de Gestion.

Solution 1

Purgez les enregistrements de base. Afin de faire ceci, arrêtez les enregistreurs des deux côtés simultanément et redémarrez-alors les. Ce processus purge tous les déroutements périmés SNMP du processus CSF.

Remarque: Cette procédure devrait être faite pendant une fenêtre de maintenance ou pendant des temps d'incidence de bas-artère.

  1. Arrêtez l'enregistreur B.

  2. Arrêtez l'enregistreur R.

  3. Mettez en marche l'enregistreur R.

  4. Mettez en marche l'enregistreur B.

Solution 2

Une solution alternative est d'avoir les alarmes de filtre de client de la Gestion du client qui sont plus anciennes qu'une certaine durée, par exemple, une semaine. Chaque déroutement que le service SNMP envoie à l'application de l'interlocuteur du client en second lieu (telle que le HP OpenView) contient un horodateur de quand l'événement réel se produit. Les clients peuvent alors configurer leur application de tiers pour négliger des alarmes avec un groupe date/heure plus ancien qu'un numéro particulier de jours ou de semaines. Il est important de noter que le centre d'assistance technique de centre de contact de Cisco (TAC) n'aide pas à la configuration de l'application particulière de tiers que le client choisit d'employer pour gérer ces événements/déroutements.


Informations connexes


Document ID: 91626