Commutateurs : Commutateurs Cisco Catalyst, s�rie�6500

Comment convertir un Supervisor Engine Catalyst 6500/6000 en mode hybride (CatOS) vers le mode natif (IOS) à l'aide d'un utilitaire de conversion

17 décembre 2015 - Traduction automatique
Autres versions: PDFpdf | Anglais (19 septembre 2015) | Commentaires


Contenu


Introduction

Ce document fournit des instructions sur la façon de convertir le système d’exploitation (OS) d’un Supervisor Engine Cisco Catalyst 6500/6000 (avec une carte de commutation multicouche [MSFC]), du mode hybride au mode natif avec un utilitaire de conversion spécial téléchargé depuis le site Cisco.com.

Conditions préalables

Conditions requises

Aucune spécification déterminée n'est requise pour ce document.

Composants utilisés

Les informations dans ce document sont basées sur le Supervisor Engine 2 de Catalyst 6500 avec le MSFC2.

Remarque: Cette procédure de conversion applique seulement à l'engine de superviseur de Catalyst 6500 1, 1A ou 2 avec une carte MSFC.

Les informations contenues dans ce document ont été créées à partir des périphériques d'un environnement de laboratoire spécifique. Tous les périphériques utilisés dans ce document ont démarré avec une configuration effacée (par défaut). Si votre réseau est opérationnel, assurez-vous que vous comprenez l'effet potentiel de toute commande.

Conventions

Pour plus d'informations sur les conventions utilisées dans ce document, reportez-vous à Conventions relatives aux conseils techniques Cisco.

Remarques importantes

Différence entre CatOS et la plate-forme logicielle Cisco IOS

CatOS sur le moteur de superviseur et le logiciel Cisco IOS sur la MSFC (hybride) : une image de CatOS peut être utilisée comme logiciel système pour exécuter l'engine de superviseur sur les Commutateurs du Catalyst 6500/6000. Si le MSFC facultatif est installé, une image logicielle distincte de Ý de Cisco IOS est utilisée afin d'exécuter le MSFC. CatOS fournit la fonctionnalité de changement de la couche 2 (L2). Le Cisco IOS sur le MSFC fournit la couche 3 (L3) conduisant la fonctionnalité.

Logiciel Cisco IOS sur le moteur de superviseur et la MSFC (natif) : une image de logiciel Cisco IOS simple peut être utilisée comme logiciel système pour exécuter l'engine de superviseur et MSFC sur les Commutateurs du Catalyst 6500/6000.

Remarque: Pour plus d'informations, reportez-vous à Comparaison des systèmes d'exploitation Cisco Catalyst et Cisco IOS pour le commutateur de la gamme Cisco Catalyst 6500.

Convention de noms pour les images de CatOS et du logiciel Cisco IOS

CatOS sur le Supervisor Engine et le logiciel Cisco IOS sur la carte MSFC

Cette section décrit les conventions de dénomination d'images CatOS pour les Supervisor Engine 1, 2, 720 et 32 ainsi que les conventions de noms d'image du logiciel Cisco IOS pour les cartes MSFC1, MSFC2, MSFC2A et MSFC3.

  • Conventions de noms de CatOS pour les Supervisor Engine 1, 1A, 2, 720 et 32

    • cat6000-sup - Supervisor Engine 1 et 1A

    • cat6000-sup2 - Supervisor Engine 2

    • cat6000-sup720 - Supervisor Engine 720

    • cat6000-sup32 - Supervisor Engine 32

    Ce sont des exemples des images de CatOS pour les engines de superviseur :

    • cat6000-supk8.8-1-1.bin est l'image CatOS du Supervisor Engine 1 et 1A Catalyst 6500/6000, version 8.1(1).

    • cat6000-sup2cvk8.8-5-4.bin est l'image de CatOS de Supervisor Engine 2 du Catalyst 6500/6000, version 8.5(4).

    • cat6000-sup720k8.8-1-1.bin est l'image CatOS du Supervisor Engine 720 Catalyst 6500/6000, version 8.1(1).

    • cat6000-sup32pfc3k8.8-4-1.bin est l'image CatOS du Supervisor Engine 32 Catalyst 6500/6000, version 8.4.

  • Conventions de noms du logiciel Cisco IOS pour les cartes MSFC1, MSFC2 MSFC2A et MSFC3

    • c6msfc - MSFC1

    • c6msfc2 - MSFC2

    • c6msfc2a - MSFC2A

    • c6msfc3 - MSFC3

    • c6msfc-boot - Image de démarrage MSFC1

    • c6msfc2-boot - Image de démarrage MSFC2

    Ce sont des exemples des images de logiciel Cisco IOS pour le MSFC :

    • c6msfc-boot-mz.121-19.E est l'image de démarrage du logiciel Cisco IOS de la carte MSFC1 Catalyst 6500/6000, version 12.1(19)E.

    • c6msfc-ds-mz.121-19.E est l'image du logiciel Cisco IOS de la carte MSFC1 Catalyst 6500/6000, version 12.1(19)E.

    • c6msfc2-jsv-mz.121-19.E est l'image du logiciel Cisco IOS de la carte MSFC2 Catalyst 6500/6000, version 12.1(19)E.

    • c6msfc2a-adventerprisek9_wan-mz.122-18.SXF est l'image du logiciel Cisco IOS de la carte MSFC2A Catalyst 6500/6000, version 12.2(18)SXF.

    • c6msfc3-jsv-mz.122-14.SX2 est l'image du logiciel Cisco IOS de la carte MSFC3 Catalyst 6500, version 12.2(14)SX2.

images du logiciel Cisco IOS pour le Supervisor Engine et la carte MSFC

  • Conventions de noms de logiciel Cisco IOS pour le Supervisor Engine 1A et 2 avec la carte MSFC1 ou la carte MSFC2

    Le c6supxy indique la combinaison Supervisor Engine/MSFC sur laquelle l'image s'exécute. Le x est la version du Supervisor Engine et y est la version de la carte MSFC. Ces versions apparaissent en caractères gras dans ces listes :

    • c6sup - Il s'agit du nom original pour l'image du logiciel Cisco IOS. Cette image fonctionne sur le Supervisor Engine 1 et la carte MSFC1.

    • c6sup11 - Supervisor Engine 1, MSFC1

    • c6sup12 - Supervisor Engine 1, MSFC2

    • c6sup22 - Supervisor Engine 2, MSFC2

    Ce sont des exemples des images de logiciel Cisco IOS pour l'engine 1 et 2 de superviseur avec MSFC1 ou MSFC2 :

    • c6sup-is-mz.120-7.XE1 est l'image du logiciel Cisco IOS du Catalyst 6500/6000, version 12.0(7)XE1 (avec le Supervisor Engine 1/MSFC1).

    • c6sup11-dsv-mz.121-19.E1 est l'image du logiciel Cisco IOS du Catalyst 6500/6000, version 12.1(19)E1 (avec le Supervisor Engine 1/MSFC1).

    • c6sup12-js-mz.121-13.E9 est l'image du logiciel Cisco IOS du Catalyst 6500/6000, version 12.1(13)E9 (avec le Supervisor Engine 1/MSFC2).

    • c6sup22-psv-mz.121-11b.EX1 est l'image du logiciel Cisco IOS du Catalyst 6500, version 12.1(11b)EX1 (avec le Supervisor Engine 2/MSFC2).

  • Conventions de dénomination du logiciel de Cisco IOS pour l'engine 720 de superviseur

    Le s720xy indique la combinaison MSFC/ carte de fonctionnalités de politique (PFC) sur le Supervisor Engine 720. Le x est la version MSFC et le y est la version PFC. Ces versions apparaissent en caractères gras dans cette liste :

    • s72033 - MSFC3, PFC3

    C'est un exemple de la convention de dénomination du logiciel de Cisco IOS pour l'engine 720 de superviseur :

    • s72033-jk9s-mz.122-14.SX est l'image du Logiciel Cisco IOS Version 12.2(14)SX du Supervisor Engine 720 Catalyst 6500 (avec Supervisor Engine 720/MSFC3/PFC3a).

  • Conventions de nom du logiciel Cisco IOS pour le moteur de supervision 32

    Le s32xy indique la combinaison MSFC/PFC sur le Supervisor Engine 32. Le x est la version MSFC et le y est la version PFC. Ces versions apparaissent en caractères gras dans cette liste :

    • s3223 - MSFC2, PFC3

    C'est un exemple de la convention de dénomination du logiciel de Cisco IOS pour l'engine 32 de superviseur :

    • s3223-ipbasek9_wan-mz.122-18.SXF est l'image du Supervisor Engine 32 Catalyst 6500 du Logiciel Cisco IOS Version 12.2(18)SXF (avec le Supervisor Engine 32/MSFC2A/PFC3B).

  • Remarque: Vous pouvez télécharger toutes les images que cette section mentionne et un certain nombre d'autres images. Consultez la section relative aux commutateurs LAN de la page Téléchargements - Commutateurs (clients enregistrés seulement).

Conditions requises pour la DRAM, la ROM de démarrage, le Flash de démarrage et la carte PC (PCMCIA)

Conditions requises de DRAM et de démarrage ROM (moniteur ROM [ROMmon]) pour les Supervisor Engine 1A, 2, 720 et 32

Référez-vous aux notes en version de gamme Catalyst 6500 pour votre version de logiciel de CatOS ou de Cisco IOS afin de voir s'il y a des conditions requises n'importe quelles DRACHME et ROM de botte (ROMmon). Tapez la commande show version afin de vérifier la version de la DRAM et du ROMmon (system bootstrap).

Si vous avez besoin d'une mémoire vive dynamique physique ou démarrez la mise à jour ROM, référez-vous aux instructions de mise à jour pour le matériel. Consultez la section Remarques sur les mises à niveau de module des Notes de configuration de la gamme Catalyst 6500 pour des instructions. Afin d'exécuter le Cisco IOS indigène sur le commutateur, il est recommandé pour avoir la même mémoire vive dynamique sur la carte de superviseur et la carte MSFC. Il n'est pas possible d'exécuter le Cisco IOS indigène avec des mémoires mal adaptées de mémoire vive dynamique.

Conditions requises pour le bootflash et la carte PC (PCMCIA) pour les Supervisor Engine 1A et 2

  • Utilisation du bootflash du Supervisor Engine par rapport à la carte PC (PCMCIA)

    Les Supervisor Engine 1 et 1A sont livrés avec 16 Mo de bootflash. Le Supervisor Engine 2 est fourni avec 32 Mo de bootflash. Il n'y a aucune possibilité de mettre à niveau le bootflash du Supervisor Engine pour les Supervisor Engine 1, 1A ou 2.

    Les images de CatOS (cat6000*) sont souvent enregistrées dans le bootflash du Supervisor Engine. Si vous enregistrez plus d'une image de CatOS, une carte PC pourrait être nécessaire. Cette condition requise dépend du Supervisor Engine et de la taille de l'image.

    Remarque: Ce document emploie un astérisque (*) pour dénoter n'importe quel nom d'image.

    Les images du logiciel Cisco IOS (c6sup*) sont souvent enregistrées dans le bootflash du Supervisor Engine. Dans le logiciel Cisco IOS version 12.1(11b)E et ultérieure, la taille de certaines de ces images a augmenté et ne s'adapte pas au bootflash de 16 Mo du Supervisor Engine 1A. Dans le cas d'une plus grande taille d'image, le Supervisor Engine 2 peut seulement enregistrer une image dans son bootflash. L'utilisation d'une carte PC peut être nécessaire afin d'enregistrer une ou plusieurs images c6sup*. Cette condition requise dépend de la taille de l'image.

    Les cartes PCMCIA (PC d'instantané) peuvent enregistrer :

    • Les images de CatOS (cat6000*)

    • Les images du logiciel Cisco IOS (c6sup*)

    • Les images du logiciel Cisco IOS pour la carte MSFC (c6msfc*)

    Les tailles de cartes PC disponibles sont 16, 24 et 64 Mo pour les Supervisor Engine 1, 1A et 2.

  • Utilisation du bootflash de MSFC par rapport à la carte PC (PCMCIA)

    La carte MSFC pour les Supervisor Engine 1A et 2 a son propre bootflash. La carte MSFC1 a 16 Mo de bootflash. Le MSFC2 a 16 à 32 Mo du bootflash, qui dépend de la date d'expédition.

    Les images du logiciel Cisco IOS pour la carte MSFC (c6msfc*) sont souvent enregistrées dans le bootflash du MSFC. Dans le logiciel Cisco IOS version 12.1(11b)E et ultérieure pour la carte MSFC1 et la carte MSFC2, quelques images ont augmenté en taille et ne s'adaptent pas au bootflash du MSFC.

    Dans le cas des images de logiciel Cisco IOS pour le MSFC2 (c6msfc2*), améliorez des 16 Mo à des 32 Mo SIMM ou utilisez une carte PC pour la mémoire d'un ou plusieurs des images c6msfc2* ou des images de démarrage plus grandes (c6msfc2-boot*) sur le bootflash interne SIMM MSFC. Référez-vous à la note d'installation en mise à jour de périphérique de bootflash de la famille MSFC2 du Catalyst 6000 pour les informations sur la façon dont améliorer le bootflash MSFC2 interne sur l'engine 1A de superviseur et 2 de 16 à 32 Mo

    Dans le cas des images du logiciel Cisco IOS pour la carte MSFC1 (c6msfc*), il n'y a aucune possibilité de mettre à niveau le bootflash interne. Une carte PC est nécessaire pour enregistrer ces plus grandes images.

    Les cartes PCMCIA (PC d'instantané) peuvent enregistrer :

    • Les images de CatOS (cat6000*)

    • Les images du logiciel Cisco IOS (c6sup*)

    • Les images du logiciel Cisco IOS pour la carte MSFC (c6msfc*)

    Les tailles de cartes Flash PC disponibles sont 16, 24 et 64 Mo pour les Supervisor Engine 1, 1A et 2.

Conditions requises pour le bootflash et la carte PC (PCMCIA) pour les Supervisor Engine 720

Le Supervisor Engine 720 est fourni avec 64 Mo de bootflash Supervisor Engine et 64 Mo de bootflash MSFC. Il existe deux emplacements qui sont disponibles pour les cartes CompactFlash Type II (disk0 et disk1) qui fournissent la mémoire supplémentaire. Les tailles de cartes CompactFlash disponibles sont 64, 128, 256 et 512 Mo pour le Supervisor Engine 720. Une carte MicroDrive d'1 Go est également disponible.

Il n'y a actuellement aucune limitation de mémoire Flash pour les images du Supervisor Engine 720 (s720xx*). Consultez la note d'installation de la carte mémoire CompactFlash pour le Supervisor Engine 720 des gammes Cisco Catalyst 6500 et 7600 pour des informations sur la façon d'installer des cartes Flash ou MicroDrive sur le Supervisor Engine 720.

Remarque: Puisque certaines images logicielles récentes pour le Supervisor Engine 720 sont plus grandes que le périphérique de bootflash, une carte CompactFlash est recommandée.

Référez-vous à la mémoire/à taille de la mémoire Flash prises en charge dans des plates-formes de commutateur Catalyst pour les informations sur le minimum et la mémoire de maximum disponibles sur les plates-formes de commutateur Catalyst.

Conditions requises pour le bootflash et la carte PC (PCMCIA) pour les Supervisor Engine 32

Le Supervisor Engine 32 est fourni avec 256 Mo de bootflash Supervisor Engine et 256 Mo de bootflash MSFC. Le Supervisor Engine 32 a un emplacement externe pour CompactFlash de type II et 256 Mo de mémoire Flash interne de CompactFlash. Le CompactFlash interne, qui est mentionné sous le nom de bootdisk : dans l'interface de ligne de commande (CLI), est extensible à 512 Mo et à 1 Go. L'emplacement CompactFlash de type II prend en charge les cartes CompactFlash de type II et les cartes MicroDrive d'IBM. Les tailles de cartes CompactFlash disponibles sont 64, 128 et 256 Mo pour le Supervisor Engine 32. Le matériel du Supervisor Engine 32 peut prendre en charge 512 Mo et 1 Go de mémoire CompactFlash de type II. Le mot clé pour la mémoire externe de CompactFlash est disk0:. Le mot clé pour la mémoire interne de CompactFlash est bootdisk:.

Procédure pas à pas pour la conversion de CatOS au logiciel Cisco IOS System

Cette section décrit les étapes nécessaires afin de convertir le logiciel qui fonctionne sur la gamme Catalyst 6500/6000 commutent de CatOS sur l'engine de superviseur avec le logiciel de Cisco IOS sur le MSFC au logiciel indigène de Cisco IOS sur le superviseur Engine/MSFC.

/image/gif/paws/70273/img01.gif

Remarque: Assurez-vous qu'un serveur TFTP est disponible sur le réseau. L'image nécessaire doit résider sur le serveur TFTP. Vous devez pouvoir cingler le serveur TFTP du superviseur, et de la carte MSFC avant une tentative d'exécuter l'outil de conversion. Reliez le PC ou l'ordinateur portable au port de console du superviseur, et exécutez l'outil de conversion de là. Tant que il y a de connectivité IP du superviseur et du MSFC au serveur TFTP, vous pouvez exécuter l'outil de conversion comme décrit dans ce document.

Remarque: Les images dans ce document ne sont utilisées qu'à titre d'exemples. Remplacez les images par les images que vous utilisez dans votre environnement de commutation. Référez-vous aux notes en version de gamme Catalyst 6500 pour la mémoire et les conditions requises de ROMmon. Avant la conversion, veillez à se rapporter aux notes de mise à jour de sorte que la nouvelle version logicielle de Cisco IOS prenne en charge les linecards existants dans le châssis.

La procédure de conversion est divisée en ces sections :

Image de démarrage de téléchargement et utilitaire de conversion

  1. Obtenez le code indigène (de Cisco IOS) pour votre engine de superviseur (avec MSFC) :

    1. Allez aux téléchargements logiciels la page sur Cisco.com et la procédure de connexion avec votre nom d'utilisateur et mot de passe CCO. Logiciel choisi de Cisco IOS de la page de téléchargements.

    2. Cisco IOS 12.1 de clic.

      Remarque: La procédure de téléchargement donnée est pour le Cisco IOS 12.1. La procédure de téléchargement peut varier pour d'autres releases de Cisco IOS.

    3. Cliquez sur Download le logiciel du Cisco IOS 12.1.

    4. Clic CAT6000-SUP2/MSFC2. Référez-vous à la convention nommante pour la section de CatOS et d'images de logiciel Cisco IOS de ce document pour des conventions de nom d'image.

    5. Release 12.1.26E6 de clic.

    6. Sélectionnez l'ensemble de caractéristiques de logiciel selon les configurations requises.

      /image/gif/paws/70273/img02.gif
    7. Le clic I conviennent.

    8. Cliquez sur Next, après que l'image logicielle soit vérifiée.

      /image/gif/paws/70273/img03.gif

    9. Le clic reçoivent afin d'être d'accord sur les règles de téléchargement logiciel.

    10. Dans la fenêtre Enter Network Password, écrivez votre nom d'utilisateur et mot de passe CCO.

    11. Cliquez sur la sauvegarde dans la fenêtre de téléchargement de fichier et choisissez un emplacement pour sauvegarder le fichier. Le fichier est téléchargé à votre PC ou ordinateur portable.

      /image/gif/paws/70273/img04.gif
  2. Téléchargez l'utilitaire de conversion (fichier zip de Mo 14) de Cisco.com à un répertoire sur votre PC ou ordinateur portable :

    1. Allez au config de logiciel de Cisco. Outils pour Cat6000 sur Cisco.com.

    2. Procédure de connexion avec votre nom d'utilisateur et mot de passe CCO. Le choisi un fichier pour télécharger l'écran apparaît.

      /image/gif/paws/70273/img05.gif
    3. Clic wconvertit0-12.zip.

    4. Cliquez sur Next, après que l'image logicielle soit vérifiée sur l'écran suivant.

      /image/gif/paws/70273/img06.gif
    5. Écrivez votre nom d'utilisateur et mot de passe et puis cliquez sur OK quand l'écran de mot de passe réseau d'entrer apparaît.

    6. Le clic reçoivent afin d'être d'accord sur les règles de téléchargement logiciel.

    7. Écrivez votre nom d'utilisateur et mot de passe et puis cliquez sur OK. L'écran de téléchargement de fichier apparaît.

    8. Cliquez sur la sauvegarde sur l'écran de téléchargement de fichier et sauvegardez le fichier zip à un nouveau répertoire. Le fichier commence au télécharger.

      /image/gif/paws/70273/img07.gif
    9. Sur votre PC ou ordinateur portable, localisez wconvertit0-12.zip dans le répertoire xxx (où le xxx est le répertoire dans lequel le wconvertit0-12.zip est téléchargé). Indiquez le fichier zip, et cliquez avec le bouton droit la souris, puis la faites descendre l'écran à WinZip. Sélectionnez l'extrait à ici.

      Tous les fichiers sont extraits à un répertoire appelé le wconvertit0-12. Après extraction, recherchez le fichier nommé RunScripts.BAT dans le répertoire wconvertit0-12, qui est l'outil utilisé plus tard pour le CatOS à la conversion IOS.

Installez la connexion au serveur TFTP

  1. Connectez le port série de votre PC ou ordinateur portable au port de console de l'engine de superviseur et ouvrez le Hyperterminal. Référez-vous à Connexion d'un terminal au port de la console sur des commutateurs Catalyst pour plus d'informations.

  2. Connectez un câble Ethernet du serveur TFTP à un port Ethernet sur le châssis du Catalyst.

    Remarque: Installez le serveur TFTP topologiquement plus près du commutateur, ou sur le même segment de RÉSEAU LOCAL comme le commutateur afin d'éliminer des complexités étrangères de réseau entre le commutateur et le serveur TFTP.

  3. Ouvrez une session à l'engine de superviseur et vérifiez que la carte PC Flash (slot0 :) et le bootflash d'engine de superviseur (bootflash :) ont assez d'espace pour prendre la nouvelle image. (Il est recommandé que vous choisissez slot0 : pour votre téléchargement si possible).

    Remarque: Vous pouvez libérer de l'espace selon les besoins sur l'un ou l'autre de ces périphériques. Tapez la commande delete bootflash: commande ou l'effacement slot0 : commande afin de supprimer le fichier. Puis, tapez la commande squeeze bootflash: ou squeeze slot0: commande pour effacer tous les fichiers supprimés du périphérique.

    Console>
    
    !--- This is the Supervisor Engine console prompt.
    
    
    Console>enable 
    Enter password:
    Console> (enable)dir slot0:
       1   -rw-  25205200    Jun 05 2006 15:50:18 c6sup22-dsv-mz.121-26.E6.bin
       2   -rw-  15791888    Jun 05 2006 15:56:04 cat6000-sup2cvk8.8-5-4.bin
    
    23257088 bytes available (41000960 bytes used)
    Console> (enable)dir bootflash:
    -#- -length- -----date/time------ name
      1 15791888 Jun 05 2006 15:13:46 cat6000-sup2cvk8.8-5-4.bin
    
    16189552 bytes available (15792016 bytes used)
    Console> (enable)delete bootflash:cat6000-sup2cvk8.8-5-4.bin
    
    Console> (enable)squeeze bootflash:
    All deleted files will be removed, proceed (y/n) [n]? y
    Squeeze operation may take a while, proceed (y/n) [n]? y
    Erasing squeeze log
    Console> (enable)dir bootflash:
    No files on device
    
    31981568 bytes available (0 bytes used)
  4. Activez le port Ethernet connecté au serveur TFTP utilisant la commande de set port enable.

    Console> (enable)set port enable 3/47
    Port 3/47 enabled.
  5. Fournissez une adresse IP au commutateur (engine de superviseur) utilisant la commande du set interface sc0.

    Console> (enable)set interface sc0 1 30.0.0.2 255.0.0.0
    Interface sc0 vlan set, IP address and netmask set.
    Console> (enable)show interface
    sl0: flags=50<DOWN,POINTOPOINT,RUNNING>
            slip 0.0.0.0 dest 0.0.0.0
    sc0: flags=63<UP,BROADCAST,RUNNING>
            vlan 1 inet 30.0.0.2 netmask 255.0.0.0 broadcast 30.255.255.255
    sc1: flags=62<DOWN,BROADCAST,RUNNING>
            vlan 2 inet 0.0.0.0 netmask 0.0.0.0 broadcast 0.0.0.0
    WARNING: Vlan 2 does not exist!!
  6. Assurez-vous que le serveur TFTP est accessible de l'engine de superviseur. Utilisez la commande ping de tester la connexion entre le serveur TFTP et l'engine de superviseur.

    Console> (enable)ping 30.0.0.1
    !!!!!
    
    ----30.0.0.1 PING Statistics----
    5 packets transmitted, 5 packets received, 0% packet loss
    round-trip (ms)  min/avg/max = 1/1/1
  7. Sauvegarde le fichier de configuration d'engine de superviseur. Ceci est fait pour vous par l'utilitaire de conversion (seulement si vous le demandez à). Cependant, sauvegarde la configuration maintenant utilisant la commande de tftp de config de copie. Le pour en savoir plus, se rapportent à fonctionner avec des fichiers de configuration.

    Console> (enable)copy config tftp
    This command uploads non-default configurations only.
    Use 'copy config tftp all' to upload both default and non-default configurations.
    IP address or name of remote host [30.0.0.1]? 
     
    Name of file to copy to [myswitch.cfg]? 
    
    !--- Press <Enter> here or type in a new file name.
     
    
    Upload configuration to tftp:myswitch.cfg (y/n) [n]? y
    ...............
    Configuration has been copied successfully.

    Remarque: Vous devez modifier la configuration du commutateur après la conversion du logiciel Cisco IOS comme logiciel système parce que le processus de conversion perd la configuration. Si vous sauvegardez les fichiers, ils peuvent servir comme référence après la conversion ou de sauvegarde si vous décidez d'effectuer une nouvelle conversion à CatOS.

  8. Assurez-vous que vous pouvez atteindre le serveur TFTP du MSFC :

    1. D'abord, émettez la commande de show module afin de découvrir que le numéro de module virtuel votre MSFC a

      Console> (enable)show module
      Mod Slot Ports Module-Type               Model               Sub Status
      --- ---- ----- ------------------------- ------------------- --- --------
      1   1    2     1000BaseX Supervisor      WS-X6K-S2U-MSFC2    yes ok
      15  1    1     Multilayer Switch Feature WS-F6K-MSFC2        no  ok
      3   3    48    10/100BaseTX Ethernet     WS-X6248-RJ-45      no  ok
      
      !--- Output suppressed
      
      
    2. Émettez alors la commande de <module> ou de console du commutateur de session de se connecter au MSFC.

      Console> (enable)session 15
      Trying Router-15...
      Connected to Router-15.
      Escape character is '^]'.
      Router>
       !--- This is the MSFC console prompt. 
      
      
      Router>enable
      Router#
    3. Configurez une adresse IP au MSFC comme affiché :

      Router#conf t
      Enter configuration commands, one per line. End with CNTL/Z.
      Router(config)#interface vlan 1
      
      Router(config-if)#ip address 30.0.0.3 255.0.0.0
      
      Router(config-if)#no shutdown
      16:03:39: %LINK-3-UPDOWN: Interface Vlan1, changed state to up
      16:03:40: %LINEPROTO-5-UPDOWN: Line protocol on Interface Vlan1, changed state to up
      Router(config-if)#^Z
      
      Router#write memory
      
    4. Émettez la commande ping afin de tester la connexion au serveur TFTP du MSFC.

      Router#ping 30.0.0.1
      Type escape sequence to abort.
      Sending 5, 100-byte ICMP Echos to 30.0.0.1, timeout is 2 seconds:
      !!!!!
      Success rate is 100 percent (5/5), round-trip min/avg/max = 1/1/1 ms
  9. Sauvegarde le fichier de configuration MSFC.

    L'utilitaire de conversion fait ceci pour vous (seulement si vous le demandez à). Cependant, émettez la sauvegarde de commande de tftp de réseau ou de copy running-config d'inscription la configuration maintenant. Référez-vous à fonctionner avec le pour en savoir plus de fichiers de configuration.

    Router#write network
    This command has been replaced by the command:
     	 'copy system:/running-config <url>'
    Address or name of remote host []? 30.0.0.1
    Destination filename [router-confg]? 
    
    !--- Press <Enter> here or type in a new file name.
    
    Write file tftp://30.0.0.1/router-confg? [confirm]
    !! [OK]
    Router#
  10. Assurez-vous que les points variables de DÉMARRAGE MFSC à l'image du MSFC (Ifso, passent à l'étape 14). Sinon, passez à l'étape suivante (étape 11).

    Router#show bootvar
    BOOT variable = bootflash:c6msfc2-dsv-mz.121-26.E6,1 
    
    !--- Here MSFC boot variable is pointing to the correct image.
    
    CONFIG_FILE variable = 
    BOOTLDR variable = bootflash:c6msfc2-boot-mz.121-26.E6
    Configuration register is 0x2102 
  11. Émettez la commande dir bootflash: commande afin de s'assurer le bootflash MSFC : a l'image du MSFC.

    Router#dir bootflash:
    Directory of bootflash:/
    
        1  -rw-     1861272  Jun 05 2006 15:23:37 +00:00  c6msfc2-boot-mz.121-26.E6
        2  -rw-    14172520  Jun 05 2006 15:20:10 +00:00  c6msfc2-dsv-mz.121-26.E6
    
    31981568 bytes total (15947520 bytes free)
    Router#

    Si l'image MFSC manque, vous devez la télécharger au bootflash MSFC : du serveur TFTP.

  12. Changez la variable de DÉMARRAGE pour indiquer l'image correcte.

    Router#conf t
    Enter configuration commands, one per line.  End with CNTL/Z. 
    Router(config)#boot system flash bootflash:c6msfc2-dsv-mz.121-26.E6
    
    Router(config)#boot bootldr bootflash:c6msfc2-boot-mz.121-26.E6
    
    Router(config)#^Z
    
    Router#
    Router#write memory
    Building configuration...
    [OK]
  13. Assurez-vous que les points variables de DÉMARRAGE à l'image du MSFC.

    Router#show bootvar
    BOOT variable = bootflash:c6msfc2-dsv-mz.121-26.E6
    CONFIG_FILE variable = 
    BOOTLDR variable = bootflash:c6msfc2-boot-mz.121-26.E6
    Configuration register is 0x2102
  14. Quittez hors du MSFC et revenez à la console du Supervisor Engine.

    Router#exit
    
    Console> (enable)
    
    !--- This is the Supervisor Engine console prompt.
    
    

    Remarque: Si vous émettiez la commande de console du commutateur afin d'accéder au MSFC, vous devez écrire le CTRL-C trois fois au lieu de la commande exit.

  15. Clôturez le Hyperterminal (puisque de conversion d'utilitaire les besoins maintenant d'utiliser votre port série PC ou d'ordinateur portable).

Exécutez l'utilitaire de conversion

  1. Mettez en marche le serveur TFTP.

  2. Sur votre PC ou ordinateur portable, allez au répertoire où le fichier RunScript.BAT a été extrait et exécutez-le.

    Il peut prendre un moment pour que l'outil apparaisse.

  3. Écrivez ces informations sur l'écran d'outil de conversion :

    • Dans l'interface série les détails lambrissent, connexion choisie de port série d'utilisation, et port série choisi le numéro 1 (si COM1 est utilisé pour la connexion de hyperterminal).

    • Dans le log les détails lambrissent, marquent l'activer l'écran de log ? case à cocher.

    • Dans le TFTP les détails lambrissent, introduisent l'adresse du serveur TFTP. Si le serveur TFTP réside sur votre PC ou ordinateur portable, alors c'est l'adresse IP de votre PC ou ordinateur portable.

    • Dans l'image les détails lambrissent, entrent dans le chemin précis de fichier source et sélectionnent slot0 : ou bootflash : pour le périphérique de fichier.

    • Dans la configuration les détails lambrissent, marquent les fichiers de configuration de commutateur de téléchargement au serveur TFTP ? case.

    /image/gif/paws/70273/img08.gif

  4. Cliquez sur Go.

    Remarque: Une fois que le processus de conversion est commencé, une interruption (à moins qu'incité à l'arrêter) peut laisser le périphérique dans un état unbootable. Le processus peut prendre à 30-45 minutes.

  5. Il y a cinq messages qui peuvent apparaître sur votre écran d'ordinateur portable en ce moment, selon les capacités de configuration et de périphérique. Votre action dépend de quel message apparaît. Référez-vous à ces figures pour des informations sur chaque message possible :

    /image/gif/paws/70273/img13.gif

    • Il pourrait être nécessaire de quitter votre session de Hyperterminal avant que l'application puisse fonctionner correctement.

    img11.gif

    • Votre bootflash : n'est pas assez grand pour tenir l'image. Le bootflash : le périphérique doit être remplacé par un périphérique qui a plus de mémoire ou utilise une carte PC Flash dans slot0 :.

    img09.gif

    ou

    /image/gif/paws/70273/img10.gif

    • S'il y a assez d'espace, clic oui et les débuts de système pour envoyer une image au bootflash : ou slot0: , qui prend plusieurs minutes.

    /image/gif/paws/70273/img12.gif

    • Vérifiez les interfaces et le serveur TFTP et réparez tous les problèmes que vous trouvez avant que vous continuiez.

  6. Quand cette fenêtre vigilante apparaît, cliquez sur OK afin de recharger le commutateur. Ceci peut prendre plusieurs minutes pour se terminer.

    /image/gif/paws/70273/img14.gif

  7. Pendant le téléchargement à slot0 : , cette fenêtre apparaît. Clic oui pour formater le sup-bootflash : périphérique. Cliquez sur OK alors sur la prochaine fenêtre vigilante.

    La conversion utilisant slot0 : est maintenant complet, et le commutateur rechargé exécute le Cisco IOS. Quittez cette application et vérifiez l'état du commutateur. Vous avez complètement terminé le slot0 : téléchargement. Ne continuez pas le reste des étapes.

    /image/gif/paws/70273/img15.gif

    /image/gif/paws/70273/img16.gif

  8. Pendant le téléchargement au bootflash : le périphérique, cette fenêtre apparaît. La conversion utilisant le bootflash : est maintenant en grande partie terminé, et le commutateur rechargé exécute le Cisco IOS. Cliquez sur OK et puis quittez de l'application. Continuez l'étape 9.

    /image/gif/paws/70273/img17.gif

  9. Vérifiez l'état de l'engine de superviseur avec le show version, sup-bootflash de dir : , bootflash de dir : et commandes de show bootvar.

    Router#show version
    Cisco Internetwork Operating System Software 
    IOS (tm) c6sup2_rp Software (c6sup2_rp-DSV-M), Version 12.1(26)E6, RELEASE SOFTWARE (fc1)
    Technical Support: http://www.cisco.com/techsupport
    Copyright (c) 1986-2006 by Cisco Systems, Inc.
    Compiled Mon 23-Jan-06 02:16 by hqluong
    Image text-base: 0x40008F90, data-base: 0x418EA000
    
    ROM: System Bootstrap, Version 12.1(11r)E1, RELEASE SOFTWARE (fc1)
    BOOTLDR: c6sup2_rp Software (c6sup2_rp-DSV-M), Version 12.1(26)E6, RELEASE SOFTWARE (fc1)
    
    Router uptime is 55 minutes
    Time since Router switched to active is 27 minutes
    System returned to ROM by power-on (SP by power-on)
    System image file is "sup-bootflash:c6sup22-dsv-mz.121-26.E6.bin"
    
    !--- Output Suppressed
    
    
    Router#dir sup-bootflash:
    Directory of sup-bootflash:/
    
        1  -rw-    25205200  Jun 05 2006 17:02:43 +00:00  c6sup22-dsv-mz.121-26.E6.bin
    
    31981568 bytes total (6776240 bytes free)
    Router#dir bootflash:
    Directory of bootflash:/
    
        1  -rw-     1861272  Jun 05 2006 15:23:37 +00:00  c6msfc2-boot-mz.121-26.E6
        2  -rw-    14172520  Jun 05 2006 15:20:10 +00:00  c6msfc2-dsv-mz.121-26.E6 
        3  -rw-         455  Jun 05 2006 17:08:47 +00:00  RConfig.cfg
    
    31981568 bytes total (1594721 bytes free)
    Router#
    Router#show bootvar
    BOOT variable = sup-bootflash:c6sup22-dsv-mz.121-26.E6.bin,1
    CONFIG_FILE variable = 
    BOOTLDR variable = bootflash:c6msfc2-boot-mz.121-26.E6
    Configuration register is 0x2 (will be 0x102 at next reload)
    
    Standby is not up.
  10. Formatez le bootflash d'engine de superviseur : (c'est maintenant sup-bootflash :). Cette étape est exigée ainsi le Cisco IOS peut écrire au sup-bootflash : sûrement, parce que son dernier format était de CatOS. Autrement, le Cisco IOS a pu seulement avoir la capacité à lire du sup-bootflash.

    Router#format sup-bootflash:
          Format operation may take a while. Continue? [confirm]
          Format operation will destroy data in "sup-bootflash:".  Continue? [confirm]
          Format of sup-bootflash complete
    Router#
  11. Copiez le dos d'image de Cisco IOS sur le bootflash reformaté : (sup-bootflash :) : Puisque c'est une engine de superviseur sans la configuration, vous devez créer une configuration minimale de sorte que le transfert d'images TFTP soit possible.

    Router#conf t
    Enter configuration commands, one per line.  End with CNTL/Z.
    Router(config)#interface vlan 1
    
    Router(config-if)#ip address 30.0.0.2 255.0.0.0
    
    Router(config-if)#no shutdown
    
    Router(config-if)#exit
    
    Router(config)#interface fa 3/47
    
    Router(config-if)#switchport mode access
    
    Router(config-if)#switchport access vlan 1
    
    Router(config-if)#^Z
    
    Router#write memory
    Building configuration...
    [OK]
    Router#copy tftp: sup-bootflash:
    Address or name of remote host []? 30.0.0.1
    Source filename []? c6sup22-dsv-mz.121-26.E6.bin
    Destination filename [c6sup22-dsv-mz.121-26.E6.bin]? 
    Accessing tftp://30.0.0.1/c6sup22-dsv-mz.121-26.E6.bin...
    Loading c6sup22-dsv-mz.121-26.E6.bin from 30.0.0.1(via FastEthernet3/47): 
    !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    
    !--- Output Suppressed.
    
    [OK - 25205200 bytes]
    
    25205200 bytes copied in 145.840 secs (172828 bytes/sec)
    Verifying compressed IOS image checksum... 
    Verified compressed IOS image checksum for sup-bootflash:c6sup22-dsv-mz.121-26.E6.bin
    Router#
  12. Émettez la commande de recharge (tapez l'aucun si demandé à sauvegarder la configuration) afin de recharger le superviseur.

    Router#reload
    Proceed with reload? [confirm]
    17:26:52: %SYS-5-RELOAD: Reload requested
    17:26:55: %OIR-SP-6-CONSOLE: Changing console ownership to switch processor
    
    ***
    *** --- SHUTDOWN NOW ---
    ***
    
    !--- Output Suppressed.
    
    Router>

Ceci complète le processus de conversion.

Conversations connexes de la communauté de soutien de Cisco

Le site Cisco Support Community est un forum où vous pouvez poser des questions, répondre à des questions, faire part de suggestions et collaborer avec vos pairs.


Informations connexes


Document ID: 70273