Commutateurs : Commutateurs Cisco Catalyst, s�rie�6500

Comment mettre à niveau des images logicielles sur des modules de couche 3 de commutateurs Catalyst

18 octobre 2016 - Traduction automatique
Autres versions: PDFpdf | Anglais (7 octobre 2015) | Commentaires


Contenu


Introduction

Ce document décrit la procédure pour mettre à niveau l'image logicielle sur les modules de la couche 3 (L3) de commutateur Cisco Catalyst.

Conditions préalables

Conditions requises

Cisco vous recommande de prendre connaissance des rubriques suivantes :

  • Le TFTP et la façon de transférer des fichiers avec ce protocole. Une compréhension de la façon installer un ordinateur pour être un serveur TFTP.

  • L'image logicielle de½ du¿Â du Cisco IOSï téléchargée sur le poste de travail qui agit en tant que serveur TFTP avant l'installation réelle d'image.

Composants utilisés

Ce document n'est pas limité à des versions de matériel et de logiciel spécifiques.

Conventions

Pour plus d'informations sur les conventions utilisées dans ce document, reportez-vous à Conventions relatives aux conseils techniques Cisco.

Informations générales

Ce document décrit ces modules L3 :

  • Module Catalyst 4500/4000 4232-L3

  • Module de commutation de route (RSM) Catalyst 5500/5000

  • Module de commutation multicouche (MSM) Catalyst 6500/6000

  • Carte de commutation multicouche (MSFC) Catalyst 6500/6000

  • Carte de commutation multicouche 2 (MSFC2) Catalyst 6500/6000

Remarque: Chacun de ces modules est semblable en ce qui concerne la procédure de mise à niveau. La même procédure de mise à niveau s'applique généralement. Ce document utilise des exemples de la mise à jour du MSFC2 sur le Catalyst 6500/6000. S'il y a des différences dans la procédure, chaque paragraphe de la mise à jour décrit les différences.

Ce document ne décrit pas la mise à jour de la carte fonctionnelle de route switch du Catalyst 5500/5000 (RSFC). Pour les informations sur des mises à jour du Catalyst 5500/5000 RSFC, référez-vous à mettre à jour et à gérer la section RSFC de la carte fonctionnelle de route switch de document (RSFC).

Il existe plusieurs façons d'effectuer la mise à niveau. La procédure dans ce document ne concerne uniquement que la mise à niveau du TFTP. Sur certaines Plateformes, telles que le Catalyst 6500/6000 MSFC, il y a d'autres manières d'améliorer, y compris l'utilisation du ½ du ¿  PC Cards.ï d'instantané pour ces options, se rapportent au guide de configuration compétent de cette liste :

Avant de commencer

Étape 1 : Installer un serveur TFTP

Installez un serveur TFTP sur une station de travail compatible TCP/IP ou un PC. Une fois que l'application est installée, effectuez un niveau minimal de configuration. Suivez la procédure suivante :

  1. Configurez l'application TFTP pour fonctionner en tant que serveur TFTP (pas un client TFTP).

  2. Spécifiez le répertoire du fichier de sortie.

    Ceci est le répertoire de sauvegarde pour images logicielles de Cisco. (Voir Étape 2 : Télécharger l'image logicielle du Cisco IOS.) La plupart des applications TFTP offrent une routine de configuration pour vous aider à effectuer ces tâches de configuration.

    Remarque: Vous pouvez utiliser le TFTP pour transférer des fichiers d'image logicielle d'un PC vers le périphérique. Ce document utilise des sorties provenant de l'application serveur TFTP de Cisco. Cisco a arrêté cette application et n'en assure plus l'assistance. Si vous n'avez pas de serveur TFTP, obtenez une application de serveur TFTP tiers d'une autre source.

  3. Si vous utilisez un serveur TFTP de Cisco, désactivez la fonction de journalisation pour éviter la création excessive de journaux qui pourraient perturber le processus TFTP.

    Pour désactiver la journalisation dans un serveur TFTP de Cisco, sélectionnez View Menu > Options, décochez Enable Logging, puis cliquez sur Ok.

Étape 2 : Télécharger l'image du logiciel Cisco IOS

Le routeur nécessite une image logicielle valide du Cisco IOS. Assurez-vous que l'image est compatible avec les fonctionnalités matérielles et logicielles et que le routeur a assez de mémoire pour l'exécuter.

Pour définir les fonctionnalités matérielles et logicielles, consultez les notes des versions spécifiques à chaque plate-forme :

Si vous n'avez pas encore une image logicielle Cisco IOS, reportez-vous aux documents suivants concernant les images de plate-forme spécifiques :

À présent, le serveur TFTP est installé et dispose d'une image logicielle Cisco IOS valide.

Accès par console au module L3

Quand vous effectuez la mise à niveau de l'image de tout périphérique, établissez une connexion par console avec le périphérique de sorte que vous puissiez accéder au périphérique en cas de problème. Une connexion par console est différente qu'une session Telnet. Une connexion par console envoie des informations lors du démarrage du système. Telnet est une méthode TCP/IP, tandis qu'une connexion par console est une connexion physique. (Une connexion par console peut également être virtuelle, au travers du fond de panier de la gamme des Catalyst 6500/6000.)

Chaque plate-forme dispose de sa propre méthode d'interface console dans le module L3.

Module Catalyst 4500/4000 4232-L3

Dans cette plate-forme, il faut connecter physiquement un câble de console au module 4232-L3. Pour plus d'informations, veuillez consultez la section Connexion au travers d'un port de console du module dans les Notes d'installation et de configuration du module de services Couche 3 Catalyst 4000.

Catalyst 5500/5000 RSM

Pour plus de détails sur la façon de se connecter au port de console avec le RSM, veuillez consultez la section Connexion de console directe dans la partie Dépannage du Commutateur de route (RSM) Catalyst 5000 et Routage InterVLAN.

Catalyst 6500/6000 MSM

Dans cette plate-forme, il y a un port de console sur le module. Pour plus de détails sur la connexion de console, veuillez consultez le Guide d'installation du module de commutation de la gamme Catalyst 6500 - Vue d'ensemble du produit.

Catalyst 6500/6000 MSFC

Le Catalyst 6500/6000 MSFC est différent des autres modules physiques car le MSFC se situe sur une carte fille à intérieur du Supervisor Engine. Le MSFC est semblable à la carte RSFC du Catalyst 5500/5000, qui se trouve également sur le Supervisor Engine. La meilleure méthode à utiliser consiste à connecter physiquement votre terminal au port de console du Supervisor Engine. Ensuite, obtenez l'accès au mode d'exécution (activé). Suite à quoi, vous pourrez entrer dans le mode de console virtuelle si la commande switch console est lancée. Pour plus d'informations sur cette commande, reportez-vous aux Interfaces des lignes de commande.

Pour plus d'informations sur les ports de console et les câbles en général, veuillez consultez le Guide de câblage pour Console et ports AUX.

Mise à niveau du module L3

Aperçu rapide de la procédure

Suivez cette procédure pour mettre à niveau le module L3 :

  1. Etablissez une connectivité TCP/IP sur le module L3.

  2. Copiez l'image dans le module L3 par le biais du TFTP.

  3. Définissez les instructions de démarrage de façon à ce que la nouvelle image se charge au démarrage.

  4. Redémarrez le module L3 pour charger la nouvelle image.

Remarque: Pour chaque module L3, la procédure est semblable et, généralement, la même procédure applique. le ½ du ¿  ï quand les différences ou les particularités appliquent à chaque module L3, là sont des notes après chaque étape.

Procédure pas à pas

Étape 1 : Etablissez une connectivité TCP/IP sur le module L3

Le module L3 a la capacité de recevoir des nouvelles images Cisco IOS par le biais du TFTP. Pour utiliser le TFTP avec l'image, vous devez vous assurer que le serveur TFTP (l'ordinateur qui exécute le logiciel de serveur TFTP) à accès au moteur L3 par TCP/IP. Si vous pouvez exécuter une commande ping vers l'ordinateur depuis l'interface de ligne de commande (CLI) du module L3, vous avez terminé cette étape avec succès.

La configuration du moteur L3 pour la connectivité IP dépasse le cadre de ce document.

Pour configurer la connectivité IP pour chaque module L3 spécifique, veuillez consultez :

Étape 2 : Copiez l'image dans le Module L3 par le biais du TFTP

Vérifiez l'espace libre sur la Flash de démarrage (Bootflash)

En ce moment, vous devez vérifier que vous avez assez d'espace dans le bootflash pour copier le nouveau ½ du ¿  de l'image. ï s'il n'y a pas assez de pièce, vous devez supprimer quelques fichiers pour faire l'espace. Dans certaines situations, si l'image est très grande, vous devez supprimer l'image en cours dans le ½ du ¿  du bootflash. ï sur le MSFC, cette suppression pouvez être fait sans risque si vous avez également l'image de démarrage dans le bootflash. Vous devez utiliser l'image de démarrage si l'image principale est corrompue ou non disponible.

Remarque: L'image principale correspond à l'ensemble de fonctionnalités au complet de l'image Cisco IOS, tandis que l'image de démarrage correspond essentiellement à une version simplifiée de l'image principale. L'image de démarrage dispose d'une fonctionnalité limitée de subhead-IP ayant pour objectif d'offrir des capacités TFTP.

Pour déterminer la quantité d'espace libre et s'il y a une image de démarrage dans la flash de démarrage, tapez la commande dir [device:] .

Exemple :

Dans cet exemple, la Flash de démarrage dispose de 1.265.440 octets libres et contient une image de démarrage (c6msfc2-boot-mz.121-6.E1). Le mot « démarrage » dans le nom du fichier indique une image de démarrage.

c-MSFC15# dir bootflash:

Directory of bootflash:/�
��� 1� -rw-���� 1667488�� Apr 20 2001 20:56:41 c6msfc2-boot-mz.121-6.E1
��� 2� -rw-��� 12269412�� Feb 05 2002 18:08:32� c6msfc2-jsv-mz.121-8a.E2�

15204352 bytes total (1265440 bytes free)

Remarque: Le module 4232-L3 du Catalyst 4500/4000 n'a pas le ½ du ¿  de la fonctionnalité. ï d'image de démarrage cependant, vous sont susceptibles de trouver l'espace adéquat sur le bootflash pour le ½ du ¿  de l'image. ï également, tant que vous ne rechargez pas le périphérique, le module continue à fonctionner correctement. Le fait que le module continue à fonctionner c'est parce que l'image se charge dans la DRAM lors du démarrage et ne dépends pas de l'image de la flash de démarrage une fois que le système est en route.

Si vous constatez qu'il n'y a pas assez d'espace, vous pouvez supprimer le fichier. Utilisez la commande delete [device:][file_name] pour supprimer le fichier.

Exemple :

c-MSFC15# delete bootflash:c6msfc2-jsv-mz.121-8a.E2�
Delete filename [c6msfc2-jsv-mz.121-8a.E2]? c6msfc2-jsv-mz.121-8a.E2
Delete bootflash:c6msfc2-jsv-mz.121-8a.E2? [confirm]y�
c-MSFC15#

Le fichier sera supprimé après l'avoir effacé et comprimé.

Remarque: Si la taille d'image est plus que la taille de la mémoire du bootflash, vous pouvez utiliser un lecteur flash externe (Disk0).

Copiez l'image dans la Flash de démarrage

À ce stade, vous avez la connectivité IP et pouvez exécuter une commande ping entre l'ordinateur agissant en tant que serveur TFTP et le module L3. Maintenant, copiez l'image dans la Flash de démarrage. Si vous ne pouvez pas exécuter une commande ping entre les périphériques, consultez la section de l' étape 1 : Etablissez une connectivité TCP/IP sur le Module L3 dans ce document. L'étape 1 établit les liens adéquats pour la connectivité IP.

À l'invite d'activation, envoyez cette commande pour copier à partir du serveur TFTP vers votre Flash de démarrage :

c-MSFC15# copy tftp bootflash

Vous verrez une invite avec les informations suivantes :

Address or name of remote host []? 172.16.84.119

L'adresse ou le nom de l'hôte à distance correspond à l'adresse IP du serveur TFTP. Le test de ping dans l' étape 1 : Etablissez une connectivité TCP/IP sur le module L3 va confirmer l'IP.

Source filename []? c6msfc2-jsv-mz.121-8a.E5

Le nom du fichier source correspond au nom du fichier de l'image. Le fichier doit se trouver sur le chemin d'accès de votre répertoire TFTP de sorte que le serveur TFTP puisse localiser le fichier.

Remarque: Le nom du fichier doit être orthographié exactement de la même manière, y compris toutes lettres en majuscules.

Destination filename [flash]? c6msfc2-jsv-mz.121-8a.E5

Le nom de fichier de destination correspond au nom du fichier de l'image que vous comptez sauvegarder sur la Flash de démarrage. L'utilisation du même nom du fichier que le nom de source vous permettra, dans l'avenir, de pouvoir identifier correctement les fonctionnalités du logiciel et la version utilisée.

Si vous n'avez pas assez d'espace sur la Flash de démarrage, le Logiciel Cisco IOS va vous demander si vous voulez supprimer l'image actuelle pour libérer de l'espace pour la nouvelle image.

Le transfert peut prendre un certain temps, cela dépend de la vitesse de la connexion et de la taille de l'image. Pendant le transfert, vous verrez apparaitre des points d'exclamation ("! ") pour de bons paquets. L'affichage de points (".") indique que le lien à rencontré quelques difficultés. Étudiez le problème tout de suite après.

Un transfert TFTP réussi affichera un OK, ainsi que le nombre d'octets transférés. Si vous ne recevez pas un OK, examinez la connectivité IP et tout problème éventuel avec le serveur TFTP.

Exemple :

c-MSFC15# copy tftp bootflash�
Address or name of remote host []? 172.16.84.119
Source filename []? c6msfc2-jsv-mz.121-8a.E5�
Destination filename [flash]? c6msfc2-jsv-mz.121-8a.E5�
Accessing tftp://172.16.84.119/c6msfc2-jsv-mz.121-8a.E5...�
Loading c6msfc2-jsv-mz.121-8a.E5 from 172.16.84.119 (via Vlan1):�
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

!--- Output suppressed.
�
[OK - 12269412/24538112 bytes]�
12269412 bytes copied in 523.852 secs (23459 bytes/sec)�
c-MSFC15#

Après avoir transféré le fichier avec succès, vérifiez que le fichier se trouve dans la Flash de démarrage :

Utilisez la commande dir [device:] pour afficher les fichiers qui sont actuellement dans la Flash de démarrage.

Exemple :

c-MSFC15# dir bootflash:�
Directory of bootflash:/�
��� 1��� -rw-��� 1667488����������� Apr 20 2001 20:56:41������� c6msfc2-boot-mz.121-6.E1�
��� 2��� -rw-��� 12269412���������� Feb 05 2002 18:08:32������� c6msfc2-jsv-mz.121-8a.E5

Vérifiez que le nom et la taille de fichier sont corrects.

Étape 3 : Réglage des instructions de démarrage

Après avoir copié l'image par le biais du TFTP, vous devrez fournir au module L3 le nom de l'image à charger lors du démarrage.

Vérifiez les instructions actuelles de démarrage

L'image se trouve à présent dans la Flash de démarrage. Vous devez régler le module L3 de façon à ce qu'il lance la nouvelle image. Par défaut, le module L3 lance la première image disponible. (Une absence de démarrage commande dans la configuration active le par défaut.) le ½ du ¿  ï il y a une possibilité que vous faites définir une déclaration précédente de démarrage.

Il y a deux façons de déterminer les paramétrages de démarrage actuels.

  • La méthode 1 consiste à lancer un commande de show config :

    Exemple :

    c-MSFC15# show config�
    Building configuration...�
    
    Current configuration : 1625 bytes�
    !�
    version 12.1�
    service timestamps debug datetime msec localtime�
    !�
    hostname c-MSFC15�
    !�
    boot system flash bootflash:c6msfc2-jsv-mz.121-8a.E4�
    boot bootldr bootflash:c6msfc2-boot-mz.121-6.E1�
    !�
    ip subnet-zero�
    !�
    --More--

    Vérifiez si la configuration contient des commandes de démarrage. Les commandes apparaissent vers le début de la configuration.

  • La méthode 2 consiste à lancer une commande show boot :

    Exemple :

    c-MSFC15# show boot�
    BOOT variable = bootflash:c6msfc2-jsv-mz.121-8a.E4,1�
    CONFIG_FILE variable =�
    BOOTLDR variable = bootflash:c6msfc2-boot-mz.121-6.E1�
    Configuration register is 0x102

    Vérifiez si les instructions de démarrage apparaissent sous le paramètre BOOT variable.

    S'il y a des entrées de démarrage, vous devrez les supprimer de la configuration. Pour plus d'informations sur la suppression d'entrées de démarrage, reportez-vous à la section Supprimez les instructions précédentes de démarrage de ce document.

Supprimez les instructions précédentes de démarrage

Pour supprimer les instructions, entrez dans le mode terminal de configuration. À partir du mode de configuration, vous pouvez interdire n'importe quelle commande en ajoutant « no » devant chaque instruction de démarrage.

Cet exemple montre la suppression d'une instruction de démarrage :

Exemple :

c-MSFC15# show config�
Building configuration...�

Current configuration : 1625 bytes�
!�
version 12.1�
service timestamps debug datetime msec localtime�
!�
hostname c-MSFC15�
!�
boot system flash bootflash:c6msfc2-jsv-mz.121-8a.E4
boot bootldr bootflash:c6msfc2-boot-mz.121-6.E1�
!�
ip subnet-zero�
!�
--More--

À ce stade, vous avez choisi l'instruction de démarrage que vous voulez supprimer. L'instruction à supprimer est boot system flash bootflash:c6msfc2-jsv-mz.121-8a.E4.

c-MSFC15# configure terminal
Enter configuration commands, one per line.� End with CNTL/Z.�
c-MSFC15(config)# no boot system flash bootflash:c6msfc2-jsv-mz.121-8a.E4
c-MSFC15(config)# ^Z�
c-MSFC15#

Vérifiez que vous avez supprimé la commande :

Exemple :

c-MSFC15# show config�
Building configuration...�

Current configuration : 1625 bytes�
!�
version 12.1�
service timestamps debug datetime msec localtime�
!�
hostname c-MSFC15�
!�
boot bootldr bootflash:c6msfc2-boot-mz.121-6.E1�

!--- Note: Now the boot statement no longer appears in the configuration.�

!�
ip subnet-zero�
!�
--More--

Une fois que les commandes sont supprimées, vous pouvez lancer la commande copy run start ou la commande write memory pour enregistrer la configuration dans la NVRAM.

Exemple :

c-MSFC15# write memory�
3d01h: %SYS-5-CONFIG_I: Configured from console by vty0 (127.0.0.11)�
Building configuration...�
c-MSFC15#

Définissez la nouvelle instruction de démarrage

Vous devez ajouter l'instruction de démarrage indiquant l'image que le module L3 doit charger.

Lancez cette commande pour définir le paramètre de démarrage :

Exemple :

c-MSFC15# configure terminal
Enter configuration commands, one per line.� End with CNTL/Z.�
c-MSFC15(config)# boot system flash bootflash:c6msfc2-jsv-mz.121-8a.E5
c-MSFC15(config)# ^Z
c-MSFC15# write memory�
3d01h: %SYS-5-CONFIG_I: Configured from console by vty0 (127.0.0.11)�
Building configuration...�
c-MSFC15#

Vérifiez bien que la valeur de config-register est de 0x2102 en lançant la commande show boot . Si la config-register est définie sur une valeur différente, vous pouvez la modifier en lançant la commande suivante dans le mode de configuration :

  • config-register 0xvalue

Exemple :

c-MSFC15# configure terminal
Enter configuration commands, one per line. End with CNTL/Z.
c-MSFC15(config)# config-register 0x2102
c-MSFC15(config)# ^Z
c-MSFC15# write memory

Vérifiez les paramètres de démarrage en lançant la commande show boot :

c-MSFC15# show boot
BOOT variable = bootflash:c6msfc2-jsv-mz.121-8a.E5,1
CONFIG_FILE variable =
BOOTLDR variable = bootflash:c6msfc2-boot-mz.121-6.E1
Configuration register is 0x102 (will be 0x2102 at next reload)
c-MSFC15#

Après avoir modifié la config-register, la modification aura lieu lors du prochain rechargement, tel que montré dans l'exemple.

Étape 4 : Rechargez le Module L3

Pour que le module L3 puisse exécuter la nouvelle image Cisco IOS, vous devez recharger le module. Assurez-vous que vous avez enregistré la configuration. Lancez la commande copy run start ou la commande write memory pour enregistrer la configuration.

Exemple :

c-MSFC15# write memory�
3d01h: %SYS-5-CONFIG_I: Configured from console by vty0 (127.0.0.11)�
Building configuration...�
c-MSFC15#

Lancez la commande de rechargement pour réinitialiser à chaud le module L3, tel que montré dans cet exemple :

Exemple :

c-MSFC15# reload�
Proceed with reload? [confirm]�
00:00:40: %SYS-5-RELOAD: Reload requested�
System Bootstrap, Version 12.1(2r)E, RELEASE SOFTWARE (fc1)�
Copyright (c) 20 0 0 by cisco Systems, Inc.�
Cat6k-MSFC2 platform with 131072 Kbytes of main memory�
Self decompressing the image :
######################################################### [OK]�
%SYS-6-BOOT_MESSAGES: Messages above this line are from the boot loader.�
Self decompressing the image :
################################################################################### [OK]�
Restricted Rights Legend�
Use, duplication, or disclosure by the Government is�
subject to restrictions as set forth in subparagraph�
(c) of the Commercial Computer Software - Restricted�
Rights clause at FAR sec. 52.227-19 and subparagraph�
(c) (1) (ii) of the Rights in Technical Data and Computer�
Software clause at DFARS sec. 252.227-7013.�
cisco Systems, Inc.�
170 West Tasman Drive�
San Jose, California 95134-1706�
Cisco Internetwork Operating System Software�
IOS (tm) MSFC2 Software (C6MSFC2-JSV-M), Version 12.1(8a)E5, EARLY DEPLOYMENT RELEASE 
SOFTWARE (fc2)�
TAC Support: http://www.cisco.com/tac�
Copyright (c) 1986-2001 by cisco Systems, Inc.�
Compiled Mon 22-Oct-01 21:51 by eaarmas�
Image text-base: 0x40008980, data-base: 0x418D2000�
cisco Cat6k-MSFC2 (R7000) processor with 114688K/16384K bytes of memory.�
Processor board ID SAD042106RN�
R7000 CPU at 300Mhz, Implementation 39, Rev 2.1, 256KB L2, 1024KB L3 Cache�
Last reset from power-on�
Bridging software.�
X.25 software, Version 3.0.0.�
SuperLAT software (copyright 1990 by Meridian Technology Corp).�
TN3270 Emulation software.�
509K bytes of non-volatile configuration memory.�
16384K bytes of Flash internal SIMM (Sector size 512K).�
Press RETURN to get started!�
00:00:02: Currently running ROMMON from S (Gold) region�
00:00:04: %SYS-5-CONFIG_I: Configured from memory by console�
00:00:04: %SYS-5-RESTART: System restarted --�
Cisco Internetwork Operating System Software�
IOS (tm) MSFC2 Software (C6MSFC2-JSV-M), Version 12.1(8a)E5, EARLY DEPLOYMENT RELEASE 
SOFTWARE (fc2)�
TAC Support: http://www.cisco.com/tac�
Copyright (c) 1986-2001 by cisco Systems, Inc.�
Compiled Mon 22-Oct-01 21:51 by eaarmas�
00:00:06: %SCP-5-ONLINE: Module online�
00:00:09: %LINK-3-UPDOWN: Interface Vlan1, changed state to up�
00:00:10: %LINEPROTO-5-UPDOWN: Line protocol on Interface Vlan1, changed state to up�
c-MSFC15>

Étape 5 : Vérifiez la mise à niveau

Une fois que le module L3 est en route, assurez-vous que vous utilisez la nouvelle version du code. Pour vérifier cela, lancez la commande show version .

Exemple :

c-MSFC15# show version�
Cisco Internetwork Operating System Software�
IOS (tm) MSFC2 Software (C6MSFC2-JSV-M), Version 12.1(8a)E5, EARLY 
DEPLOYMENT RELEASE SOFTWARE (fc2)�

!--- Note: Now the MSFC runs the new software image.�

TAC Support: http://www.cisco.com/tac�
Copyright (c) 1986-2001 by cisco Systems, Inc.�
Compiled Mon 22-Oct-01 21:51 by eaarmas�
Image text-base: 0x40008980, data-base: 0x418D2000�
ROM: System Bootstrap, Version 12.1(2r)E, RELEASE SOFTWARE (fc1)�
BOOTFLASH: MSFC2 Software (C6MSFC2-BOOT-M), Version 12.1(6)E1, EARLY DEPLOYMENT RELEASE 
SOFTWARE (fc1)�
c-MSFC15 uptime is 0 minutes�
System returned to ROM by power-on�
Running default software�
cisco Cat6k-MSFC2 (R7000) processor with 114688K/16384K bytes of memory.�
Processor board ID SAD042106RN�
R7000 CPU at 300Mhz, Implementation 39, Rev 2.1, 256KB L2, 1024KB L3 Cache�
Last reset from power-on�
Bridging software.�
X.25 software, Version 3.0.0.�
SuperLAT software (copyright 1990 by Meridian Technology Corp).�
TN3270 Emulation software.�
4 Virtual Ethernet/IEEE 802.3 interface(s)�
509K bytes of non-volatile configuration memory.�
16384K bytes of Flash internal SIMM (Sector size 512K).�
Configuration register is 0x2102�
c-MSFC15#

Vérifiez que la version en cours est (12.1(8a)E5) et que config-register est réglé sur (0x2102).

La mise à niveau est terminée.

Remarque: Si vous disposez de double MSFC, vous devez télécharger l'image sur la deuxième Flash de démarrage de la MSFC : périphérique. L'image ne se télécharge pas automatiquement sur la deuxième MSFC. Cette condition s'applique également au mode de conf-sync et au Mode de Routeur Unique (SRM). En mode de configuration-sync et SRM, les changements des variables de démarrage se propagent automatiquement sur la MSFC non spécifiée ou en veille. Pour copier une image depuis la bootflash vers une bootflash d'une MSFC non spécifiée ou en veille, lancez la commande copy bootflash: source_filename slavebootflash: commande de target_filename.

Démarrez la MSFC avec le logiciel CatOS à partir du PC Flash

Quand vous exécutez le logiciel Catalyst OS (CatOS) sur le Supervisor Engine, vous pouvez choisir de démarrer la MSFC à partir d'une image située dans l'emplacement de carte PC Flash du Supervisor Engine slot0. Votre instruction de démarrage du système désigne le périphérique Flash comme sup-slot0. Bien qu'il existe une assistance pour un tel processus de démarrage, il est préférable de ne pas l'utiliser. N'utilisez ce processus de démarrage que comme étape provisoire, lorsque vous testez une image par exemple. Faites attention au Cisco bug ID CSCdr35304 (disponible uniquement aux clients enregistrés) .

Vous ne pouvez pas lancer des commandes telles que dir sup-slot0: ou show sup-slot0: à partir de la MSFC car la MSFC ne considère pas le slot0 comme étant un système de fichier local. Si vous spécifiez le sup-slot0 comme source d'image du système d'exploitation, le commutateur transfère le fichier par TFTP à travers du bus interne de commutation entre l'interface sc0 située sur le Supervisor Engine et une adresse IP de bouclage spéciale sur le MSFC.

À partir du CLI MSFC, vous pouvez lancer la commande suivante :

FIRE-MSFC1# copy tftp ?
  bootflash:      Copy to bootflash: file system
  ftp:            Copy to ftp: file system
  microcode:      Copy to microcode: file system
  null:           Copy to null: file system
  nvram:          Copy to nvram: file system
  rcp:            Copy to rcp: file system
  running-config  Update (merge with) current system configuration
  slavenvram:     Copy to slavenvram: file system
  startup-config  Copy to startup configuration
  sup-slot0:      Copy to sup-slot0: file system
  system:         Copy to system: file system
  tftp:           Copy to tftp: file system

Le périphérique sup-slot0 apparaît également en lançant la commande show file systems

FIRE-MSFC1# show file systems
    File Systems: 

         Size(b)     Free(b)      Type  Flags  Prefixes
         4395600           0    opaque     ro   microcode:
               -           -    opaque     rw   null:
               -           -    opaque     rw   system:
               -           -   network     rw   sup-slot0:
               -           -   network     rw   tftp:
          126968      124130     nvram     rw   nvram:
    *   15990784     2028888     flash     rw   bootflash:
               -           -   network     rw   rcp:
               -           -   network     rw   ftp:
               -           -     nvram     rw   slavenvram:

Dépannez

La MSFC n'apparaît pas dans les sorties de commande du Supervisor Engine suite à une mise à niveau

Si vous n'arrivez pas à accéder à la MSFC après avoir rechargé la MSFC pour une mise à niveau, reportez-vous à Récupération d'une MSFC manquante après une commande d'affichage de module du Supervisor Engine.

Voici un exemple de sortie de commande show module quand la MSFC n'apparaît pas :

Cat6500 (enable) show module
Mod Slot Ports Module-Type Model Sub Status
--- ---- ----- ------------------------- ------------------- --- --------
1 1 2 1000BaseX Supervisor WS-X6K-SUP1A-2GE yes ok
Mod Module-Name Serial-Num
--- -------------------- -----------
1 SAD040200B3
Cat6500 (enable) session 15
Module 15 is not installed.

Voici un exemple de sortie de commande show module quand le MSFC est dans l'autre état :

Cat6500 (enable) show module
Mod Slot Ports Module-Type Model Sub Status
--- ---- ----- ------------------------- ------------------- --- --------
1 1 2 1000BaseX Supervisor WS-X6K-SUP1A-2GE yes ok
15 1 1 Multilayer Switch Feature WS-F6K-MSFC no other
Cat6500 (enable) session 15
Trying Router-15... 

!--- The session is not created. Press Ctrl-C to escape.

Il y a un retard dans le démarrage du MSFC secondaire depuis le sup-slot0 : sur les Commutateurs Catalyst 6500/6000 avec des Supervisor Engines redondants

Pour les Commutateurs Catalyst 6500/6000 ayant des MSFC/MSFC2 redondantes, il peut y avoir des retards sur la MSFC secondaire tant que la première MSFC n'a pas terminé son démarrage depuis le sup-slot0 :.

Ce retard est dû à une limitation dans les premières versions du CatOS qui ne permettaient qu'un seul téléchargement à la fois depuis le sup-slot0 :. Les versions plus récentes du CatOS permettent des téléchargements multiples depuis le sup-slot0 : durant le processus de démarrage, ainsi les deux MSFC peuvent télécharger la même image en même temps. Pour plus de détails au sujet de cette limitation, veuillez consultez le Cisco bug ID CSCdy55525 (pour clients enregistrés uniquement).


Informations connexes


Document ID: 20685