Commutateurs : Commutateurs Cisco Catalyst, s�rie�6500

Résolution des problèmes matériels et apparentés des modèles MSFC, MSFC2 et MSFC2a

16 décembre 2015 - Traduction automatique
Autres versions: PDFpdf | Anglais (19 septembre 2015) | Commentaires


Contenu


Introduction

Ce document aide à dépanner la carte Multilayer Switch Feature Card (MSFC) et la MSFC2 pour les commutateurs de la gamme Cisco Catalyst 6500/6000 et les routeurs de la gamme Cisco 7600.

Remarque: Ce document ne contient pas des informations sur la façon dépanner la configuration du logiciel ou dépanner les questions multicouche de la commutation (MLS) ou du Technologie Cisco Express Forwarding (CEF) sur le MSFC. Référez-vous à ces documents pour plus d'informations :

Afin de dépanner l'engine de superviseur, référez-vous à ces documents :

Conditions préalables

Conditions requises

Une présentation du produit complète d'avance peut empêcher les problèmes matériels qui se posent pendant les installations sur site ou pendant le fonctionnement normal. Cisco recommande que vous ayez la connaissance de ces thèmes pour les Commutateurs que ce document couvre :

  • Système général et puissances requises

  • Conditions requises de Redondance

  • Procédure d'installation correcte

  • Gestion de la commutation et au sujet du logiciel

En outre, référez-vous au résumé de note de terrain en produit pour des Commutateurs de RÉSEAU LOCAL avant que vous poursuiviez ce document.

Composants utilisés

Les informations dans ce document appliquent à tout le Cisco IOSÝ des versions logicielles pour le MSFC et le MSFC2. Dans certains cas, releases d'affect de problématiques spécifiques certaines seulement. Le document indique ces releases qui sont affectées.

Les informations contenues dans ce document ont été créées à partir des périphériques d'un environnement de laboratoire spécifique. Tous les périphériques utilisés dans ce document ont démarré avec une configuration effacée (par défaut). Si votre réseau est opérationnel, assurez-vous que vous comprenez l'effet potentiel de toute commande.

Conventions

Pour plus d'informations sur les conventions utilisées dans ce document, reportez-vous à Conventions relatives aux conseils techniques Cisco.

Description de la plate-forme

Les MSFC et le MSFC2 sont des cartes de fille qui branchent directement à une engine de superviseur. Les MSFC et le MSFC2 contiennent :

  • Un processeur

  • Mémoire du processeur

  • Un contrôleur système

  • Bootflash

Ces périphériques fournissent des moyens d'exécuter le routage multicouche de la commutation (MLS) et de l'interVLAN.

Le MSFC a une CPU des MIP R5000 qui fonctionne à 200 MHZ intérieurement. Le MSFC prend en charge les options de mémoire qui s'étendent de 64 Mo à 128 Mo.

Le MSFC2 a une CPU des MIP R7000 qui fonctionne à 300 MHZ intérieurement. Le MSFC2 prend en charge des options de mémoire de 128 Mo à 512 Mo. Le périphérique a également la protection mémoire du code correcteur d'erreurs (ECC)/correction pour des erreurs à bit unique et la détection des erreurs de multibit.

Vous pouvez visuellement distinguer le type de MSFC que vous avez. Regardez le nombre d'emplacements de DRAM. Le MSFC a deux emplacements de DRAM qui sont empilés l'un sur l'autre. Le MSFC2 a seulement un emplacement de DRAM. Les images dans cette section affichent les endroits différents de la mémoire vive dynamique dans le MSFC et le MSFC2.

Emplacement du DIMM DRAM MSFC

Deux emplacements de DRAM sont empilés l'un sur l'autre sur le MSFC.

Remarque: Cette image n'affiche pas les emplacements empilés.

http://www.cisco.com/c/dam/en/us/support/docs/switches/catalyst-6000-series-switches/18000-hwts-msfc-18000a.gif

MSFC2 qui a expédié avant novembre 2001 l'emplacement du DIMM DRAM

Le MSFC2 a seulement un emplacement de DRAM.

http://www.cisco.com/c/dam/en/us/support/docs/switches/catalyst-6000-series-switches/18000-hwts-msfc-18000b.gif

MSFC2 qui a expédié après novembre 2001 l'emplacement du DIMM DRAM

Le MSFC2 a seulement un emplacement de DRAM.

http://www.cisco.com/c/dam/en/us/support/docs/switches/catalyst-6000-series-switches/18000-hwts-msfc-18000c.gif

Les informations de capture

Afin de déterminer la cause de la question, première capture autant informations sur le problème comme possible. Ces informations sont essentielles afin de déterminer la cause du problème :

  • Fichiers crashinfo — Quand un MSFC ou un MSFC2 tombe en panne, les tentatives de périphérique d'écrire un fichier crashinfo à son bootflash. Pour plus d'informations sur la façon récupérer le fichier crashinfo du bootflash, référez-vous à récupérer les informations à partir du fichier crashinfo.

  • Messages de console et/ou informations de Syslog — Si les plusieurs symptômes se produisent, ces informations peuvent être cruciales pour une détermination du problème d'origine. Si vous avez installé le routeur pour envoyer des logs à un serveur de Syslog, vous pouvez voir quelques informations sur ce qui s'est produit. Pour la console se connecte, soit sûr que vous vous connectez directement au routeur à la journalisation console activée. Afin de faire ceci, émettez la commande de logging console en mode de configuration globale. Afin de gagner l'accès de console au MSFC, émettez la commande de la console du commutateur 15 ou la commande de la console du commutateur 16. Les commutateurs de la console du commutateur 16 la connexion de console au MSFC de l'engine de superviseur de l'emplacement 2. Vous devez suivre une question de cette commande avec le mouvement du câble de console de l'engine de superviseur de l'emplacement 1 à la console du Supervisor Engine de l'emplacement 2. Afin de retourner de retour de la console du MSFC, maintenez le CTRL sur le C du clavier et de presse trois fois.

  • affichez la sortie de commande de Soutien technique — Quand un MSFC ou un MSFC2 tombe en panne, le support technique de Cisco peut te demander d'émettre la commande de Soutien technique d'exposition. Cette commande est une compilation de beaucoup d'autres commandes de logiciel de Cisco IOS qui inclut :

    • show version

    • show running-config

    • show stacks

    Après qu'un crash se produise, vous devez saisir ces informations avant une recharge ou un arrêt et redémarrage. Une recharge ou un arrêt et redémarrage entraîne la perte de beaucoup d'informations sur le crash.

Dépannez les problèmes généraux

Cette section couvre les problèmes généraux connus qui associent au MSFC et au MSFC2. Cette section recommande également des actions de prendre.

MSFC ou MSFC2 n'est pas dans la sortie de commande de show module

Si vous ne voyez pas le MSFC ou le MSFC2 dans la sortie de commande de show module sur l'engine de superviseur, déterminez si une de ces raisons communes s'applique :

Raisons et action recommandée communes

  • Le MSFC ou le MSFC2 peut disparaître de la sortie de commande de show module si le périphérique ne démarre pas correctement. Le MSFC ou le MSFC2 peut pour démarrer correctement en raison d'une de ces questions :

    • Une image de logiciel Cisco IOS corrompue

    • Un bootflash misseated

    • La baisse du MSFC ou du MSFC2 au moniteur ROM (ROMmon)

    Pour les informations sur de diverses procédures pour récupérer le MSFC, référez-vous récupèrent des disparus MSFC de la commande de show module d'engine de superviseur.

  • Le MSFC2 peut disparaître de la sortie de commande de show module si vous avez posé le périphérique sur le panneau d'engine de superviseur inexactement. Utilisez les procédures dans le document récupèrent des disparus MSFC de la commande de show module d'engine de superviseur afin d'essayer de récupérer le MSFC2. Si ces procédures ne le récupèrent pas, réinsérez le périphérique.

    attention Attention : Précaution d'usage quand vous réinsérez le MSFC2 pour empêcher la décharge électrostatique ou les dommages physiques au MSFC2 ou à d'autres composants. Vous devez réinsérer le périphérique off-line parce que vous devez retirer l'engine de superviseur du châssis.

Si vous ne pouvez pas encore récupérer le MSFC, entrez en contact avec le support technique de Cisco pour l'assistance.

MSFC ou MSFC2 ne répond pas au telnet ou à la commande de la session X

Déterminez si ces affichages semblables de message d'erreur ou de message pour le standby MSFC quand vous émettez les msfc_ip_address de telnet ou la commande de la session 15 ou de la session 16 :

CatOS-Console> (enable) session 15
Trying Router-15...
session: Unable to tunnel to Router-15 (57)

Cette section fournit des raisons communes pour lesquelles le MSFC ou le MSFC2 ne répond pas aux msfc_ip_addesss de telnet ou à la commande de la session X.

Raisons et action recommandée communes

  • Il y a une possibilité que le MSFC n'apparaît pas dans la sortie de commande de show module. Si le MSFC n'apparaît pas correctement dans la sortie, voyez que le MSFC ou le MSFC2 n'est pas dans la section de sortie de commande de show module à dépanner.

  • Comme chaque routeur Cisco IOS, le MSFC ou le MSFC2 permet seulement un nombre limité de sessions de telnet. Si vous atteignez cette limite, le MSFC ne permet pas encore d'autres sessions vty. Afin de vérifier si vous rencontrez ce problème, commutez la console de l'engine de superviseur au MSFC. Émettez la commande de console du commutateur. Puis, émettez l'ordre d'utilisateur d'exposition. L'interface de ligne de commande (CLI) a sorti du cette commande montre combien de lignes actuellement sont occupées. Émettez la commande de line_number de clear line afin d'effacer des sessions Désuet(e).

    CatOS-console> (enable) switch console
    
    MSFC-console#show user
    Line     User    Host(s)      Idle     Location
    0 con 0         10.48.72.118 00:00:00 
    1 vty 0         10.48.72.118 00:00:00 10.48.72.118
    2 vty 1         10.48.72.118 00:00:00 10.48.72.118
    3 vty 2         10.48.72.118 00:00:00 10.48.72.118
    4 vty 3         10.48.72.118 00:00:00 10.48.72.118
    *5 vty 4         idle         00:00:00 10.48.72.118
    
    MSFC-console#clear line 1
    MSFC-console#clear line 2
    MSFC-console#...  
    
    !--- Output suppressed.
     
    
  • Configurez le délai d'attente de veille pour les sessions et la ligne vty de console afin d'effacer toutes les sessions inactives.

    Cet exemple affiche que la configuration l'utilisait afin de placer le délai d'attente de veille à 10 minutes :

    MSFC-console#configure terminal
    Enter configuration commands, one per line.  End with CNTL/Z.
    MSFC-console(config)#line vty 0 4
    MSFC-console(config-line)#exec-timeout ?
      <0-35791>  Timeout in minutes
    
    MSFC-console(config-line)#exec-timeout 10 ?
      <0-2147483>  Timeout in seconds
      <cr>
    
    MSFC-console(config-line)#exec-timeout 10 0
    
    MSFC-console(config-line)#exit
    MSFC-console(config)#line con 0
    
    MSFC-console(config-line)#exec-timeout 10 0
    
    MSFC-console(config-line)#exit
    MSFC-console(config)#
  • Vous pouvez également augmenter le nombre de sessions vty disponibles. Utilisez le line vty 0 commandes 6 au lieu du line vty 0 4.

  • Dans certains cas, la sortie de commande d'utilisateur d'exposition peut n'afficher des sessions de dessous vty pas actives, mais une connexion au MSFC avec l'utilisation de la commande de la session X échoue toujours avec le message d'erreur mentionné.

    % telnet connections not permitted from this terminal

    Dans ce cas, vérifiez que vous avez correctement configuré le vty. Émettez le transport input toute la commande afin de permettre au vty pour transporter tout.

Si vous ne pouvez pas session au MSFC, support technique de Cisco de contact pour l'assistance.

MSFC ou MSFC2 jette l'erreur SYS-6-READ_BOOTFILE_FAIL tout en amorçant

Ce message d'erreur indique que le nom du fichier mentionné dans la commande de démarrage n'est pas accessible :

%SYS-6-READ_BOOTFILE_FAIL:	bootflash:c6msfc2-is-mz.121-2.E File boot failed 
-- File not accessible

Raisons communes

Ceci peut se produire en raison de ces raisons :

  • Le fichier n'est plus disponible dans l'éclair.

  • Le périphérique flash n'est pas accessible.

  • Le nom du fichier tapé dans la commande de démarrage est incorrect.

Action recommandée

  1. N'émettez l'aucune commande boot system. Cette commande retire toutes les commandes plus tôt de démarrage qui sont configurées.

  2. Émettez le <flash> de boot system : commande de <filename> dans la même commande que vous voulez que le MSFC essaye tout en amorçant.

    Remarque: Si les commandes de démarrage ne sont pas configurées, des essais MSFC pour tous les fichiers de démarrage dans la commande elles apparaissent dans le périphérique flash.

Le format du Bootflash entraîne des messages %SYS-3-CPUHOG

Cette section discute une cause classique des messages cpuhog qui apparaissent quand vous formatez le bootflash du processeur d'artère MSFC (RP) avec l'utilisation du logiciel système de SYSTÈME D'EXPLOITATION de logiciel système ou de Catalyst de Cisco IOS (CatOS).

Raison et action recommandée communes

Le problème peut être le problème connu que des références de l'ID de bogue Cisco CSCdw53175 (clients enregistrés seulement). La question est résolue dans les ces version du logiciel Cisco IOS et plus tard

  • 12.1(11b)

  • 12.1(12c)E5

  • 12.1(13)E

Cette sortie témoin affiche le message cpuhog qui affiche quand vous formatez le bootflash MSFC RP :

Catalyst6500#format bootflash:
Format operation may take a while. Continue? [confirm]
Format operation will destroy all data in "bootflash:". Continue? [confirm]
Formatting sector 6 
%SYS-3-CPUHOG: Task ran for 2632 msec (1/1), process = Exec, PC = 4024BBDC.
-Traceback= 4024BBE4 4024BDBC 4024C358 40244FA0 4024D450 401F0818 401FF8C4 40156398 
40349CCC 40163Formatting sector 1 
Format of bootflash complete

Si vous exécutez déjà l'image fixe et rencontrez toujours le problème, entrez en contact avec le support technique de Cisco pour l'assistance.

Les recharges MSFC et entre dans le mode de ROMmon après que l'erreur « version Detected PFC n'apparie pas la version configurée »

Cette section discute le cas en lequel le MSFC recharge et entre dans le mode de ROMmon après que la version PFC détectée n'apparie pas l'erreur configurée de version.

Raison et action recommandée communes

Dans certains cas, c'est comportement prévu. Le MSFC tombe en panne une fois et, à ce moment-là, la version de la carte de fonctionnalité de stratégie (PFC) est corrigée. Puis, le MSFC démarre correctement. Aucune autre action n'est nécessaire.

Affichages de message non vérifiés de configuration de mémoire après une mise à jour de mémoire

Cette section discute le cas en lequel, après que vous installiez une mise à jour de la mémoire vive dynamique 256-MB dans le MSFC2, la mémoire n'est pas identifiée. Le MSFC2 s'arrête juste après le bootstrap et entre dans ROMmon. Déterminez si vous vous êtes exécuté dans une de ces raisons communes :

Raisons et action recommandée communes

Il y a une bogue dans ROMmon qui peut empêcher la reconnaissance de la mémoire vive dynamique dans un MSFC2. L'ID de bogue Cisco est CSCdw69150 (clients enregistrés seulement). Cette bogue peut se produire après que vous amélioriez la mémoire vive dynamique à 256 Mo avec l'utilisation du Mo du numéro de pièce MEM-MSFC2-256 de Cisco.

Quand vous rencontrez ce problème, ceci apparaît dans les logs de la console MSFC2 :

System Bootstrap, Version 12.1(4r)E, RELEASE SOFTWARE (fc1) 
Copyright (c) 2000 by cisco Systems, Inc. 
Unsupported memory configuration 
Unsupported memory configuration 
Unsupported memory configuration 
Unsupported memory configuration 
Cat6k-MSFC2 platform with 0 Kbytes of main memory

!--- The memory size is 0.

*** Mistral Interrupt on line 4 *** 
System memory parity error interrupt .. 
System memory uncorrectable ECC error interrupt .. 
PC = 0x8000803c, Cause = 0x4000, Status Reg = 0x3041c003 
rommon 1 >

Ce problème est réparé dans la version du logiciel Cisco IOS 12.1(11r)E01 ou 12.1(11r)E02 de ROMmon et plus tard.

Si vous exécutez le Logiciel Cisco IOS version 12.1(8a)E ou plus tard, vous pouvez améliorer le ROMmon du logiciel MSFC2 avec l'utilisation de l'interface de ligne de commande (CLI). Référez-vous à améliorer la section MSFC2 ROMMON des notes de mise à jour pour le Catalyst 6000 et le logiciel de Cisco 7600 MSFC2 ROMMON. Vous n'avez pas besoin d'exécuter une mise à jour de ROMmon de l'engine de superviseur.

Cette ligne identifie la release de ROMmon qui fonctionne actuellement :

ROM: System Bootstrap, Version 12.1(4r)E, RELEASE SOFTWARE (fc1)

Dans ce cas, la version de ROMmon est la version du logiciel Cisco IOS 12.1(4r)E.

%IPC-5-NULL : Enregistrant des affichages de message du port Id=0x2210003 de contrôle toutes les 30 secondes

Cette section adresse un commutateur du Catalyst 6500/6000 avec le double MSFC qui reçoit ce message dans la console ou le Syslog toutes les 30 secondes :

%IPC-5-NULL: Registering Control Port Id=0x2210003, seq = 0
-Traceback= 6052DF9C 6052E018 602867B4 602867A0

Le problème se pose très probablement parce que chacun des deux le MSFCs n'exécutent pas la même version logicielle de Cisco IOS.

Les conditions requises de Redondance indiquent que chacun des deux le MSFCs doivent exécuter la même version logicielle de Cisco IOS. Émettez la commande de show module de l'engine active de superviseur afin de vérifier une non-concordance de version sur le MSFC. Après que vous corrigiez l'anomalie, les messages cessent.

%AAAA-3-BADREG : Affichages de message illégaux d'appel de registre

Cette section adresse un commutateur de Catalyst avec MSFC qui reçoit ce message dans la console ou le Syslog :

error message %AAAA-3-BADREG: Illegal registry call

De message les affichages probablement parce que le MSFC est dans le mode de démarrage.

Si le MSFC démarre dans le mode de démarrage, changez les configurations variables de démarrage pour indiquer la vraie image de Cisco IOS dans le bootflash du périphérique.

S'il n'y a aucune image dans le bootflash, employez le TFTP pour transférer une vraie image de Cisco IOS vers le bootflash : sur le MSFC. Puis, changez la configuration variable de démarrage pour indiquer l'image. Assurez-vous que la valeur de registre de configuration est 0x2102, et sauvegardez les configurations. Recharge de sorte que le MSFC démarre en mode normal de Cisco IOS.

MSFC2a entre dans le mode de ROMmon après la conversion de l'engine 32 de superviseur de CatOS en logiciel de Cisco IOS

Après la conversion de CatOS en logiciel de Cisco IOS, le MSFC peut entrer dans le mode de ROMmon si le démarrage variable ou le registre de configuration n'est pas placé correctement.

  1. Émettez la commande set afin de trouver le contenu de la variable de démarrage.

    rommon 1 > set
    
    PS1=rommon ! >
    BOOT=disk0:s3223-ipbase_wan-mz.122-18.SXF4.bin,1;?=1
    
    !--- Output suppressed.
    
    

    Si la configuration variable de démarrage n'indique pas le nom du fichier correct de Cisco IOS, changez-le avec l'utilisation de cette commande :

    rommon 3 >BOOT=disk0:s3223-ipbase_wan-mz.122-18.SXF4.bin
    
  2. Émettez la commande du confreg 0x2102 afin de placer le registre de configuration à 0x2102.

    Remarque: Cette commande distingue les majuscules et minuscules.

    rommon 4 >confreg 0x2102
    
  3. À la demande, émettez la commande de sync afin de synchroniser les configurations de démarrage et de registre de configuration, et puis émettez la commande de remise.

    rommon 5 >sync
    
    rommon 6 >reset
    
    System Bootstrap, Version 12.2(17r)SX3, RELEASE SOFTWARE (fc1)
    Technical Support: http://www.cisco.com/techsupport
    Copyright (c) 2004 by cisco Systems, Inc.
    Cat6k-MSFC2A platform with 524288 Kbytes of main memory
    
    !--- Output suppressed.
    
    
  4. Après que le MSFC démarre, émettez la commande de show bootvar afin de s'assurer que les valeurs de variable et de registre de configuration de démarrage sont placées correctement dans le MSFC et l'engine de superviseur.

    Router#show bootvar
    BOOT variable = disk0:s3223-ipbase_wan-mz.122-18.SXF4.bin,1
    CONFIG_FILE variable does not exist
    BOOTLDR variable =
    Configuration register is 0x2102

    Ce résultat semble montrer que toutes les variables sont définies et que vous pouvez démarrer le commutateur automatiquement. Cependant, si vous rechargez le routeur en ce moment, vous pouvez finir par dans le processeur de commutateur (fournisseur de services) ROMmon parce que la valeur de registre de configuration pour le fournisseur de services peut encore être 0x0. Tapez la commande 1remote command switch show bootvar afin de vérifier cette déclaration. La commande affiche les paramètres de variable d'environnement actuels sur le SP.

    Router#remote command switch show bootvar
    BOOT variable = disk0:s3223-ipbase_wan-mz.122-18.SXF4.bin,1
    CONFIG_FILE variable does not exist
    BOOTLDR variable does not exist
    Configuration register is 0x0

    Émettez cet ensemble de commandes sur le RP afin de modifier les paramètres du registre de configuration sur le SP :

    
    !--- Set the configuration register.
    
    Router#configure terminal
    Enter configuration commands, one per line.  End with CNTL/Z.
    Router(config)#config-register 0x2102
    Router(config)#end
    
    !--- Save the changes.
    
    Router#write memory
    Building configuration...
    [OK]
    
    !--- Verify the settings on the SP.
    
    Router#remote command switch show bootvar
    BOOT variable = disk0:s3223-ipbase_wan-mz.122-18.SXF4.bin,1
    CONFIG_FILE variable =
    BOOTLDR variable =
    Configuration register is 0x0 (will be 0x2102 at next reload)
  5. Rechargez le commutateur.

    Router#reload
    Proceed with reload? [confirm]
    
    !--- Output suppressed.
    
    

Telnet Access de débronchement à MSFC

En mode de logiciel de CatOS, vous pouvez désactiver l'accès de telnet au MSFC de tous les périphériques, qui inclut le commutateur (engine de superviseur). Mais si vous empêchez le telnet du commutateur, vous ne pouvez pas accéder au MSFC de l'engine de superviseur avec l'utilisation de la session {15 | commande 16}. L'engine de superviseur emploie les adresses IP 127.0.0.11 par 127.0.0.15 afin d'accéder au MSFC. Configurez le MSFC pour bloquer l'accès de telnet au MSFC de n'importe quel réseau excepté l'engine de superviseur.


!--- Configure one vty line to the Supervisor Engine to access the MSFC.

line vty 0
transport input telnet
access-class 101 in

!--- Block the other vty lines.

line vty 1 4
transport input none

!--- This access list allows traffic from the Supervisor Engine only.

access-list 101 permit tcp 127.0.0.0 0.0.0.255 127.0.0.0 0.0.0.255 eq telnet
access-list 101 deny tcp any any
access-list 101 permit ip any any

Incapable de lire la carte flash externe du MSFC2

Cette section adresse un commutateur du Catalyst 6500/6000 qui exécute le mode hybride et ne peut pas indiquer la carte PC Flash de Supervisor Engine 2 (PCMCIA) ou le périphérique instantané PC du MSFC2. La même carte flash externe est inscriptible par le Cisco IOS sur le MSFC2 et accessible en lecture par CatOS sur le module d'engine de superviseur.

Console> (enable) 
Console> (enable) dir slot0:
-#- -length- -----date/time------ name
  1 19769600 May 31 2007 00:39:30 c6sup22-js-mz.121-19.E1a


!--- This is the PCMCIA or Flash PC device with the name slot0:.
!--- slot0: is readable by CatOS on Supervisor 2.

5002880 bytes available (19769728 bytes used)
Console> (enable) session 15
Trying Router-15...
Connected to Router-15.
Escape character is '^]'.
Router>enable
Router#dir ?              
  /all             List all files
  /recursive       List files recursively
  all-filesystems  List files on all filesystems
  bootflash:       Directory or file name
  cns:             Directory or file name
  microcode:       Directory or file name
  null:            Directory or file name
  nvram:           Directory or file name
  slavebootflash:  Directory or file name
  slavenvram:      Directory or file name
  system:          Directory or file name
  
!--- slot0: is invisible on MSFC2.

Router#dir slot0: 
           ^
% Invalid input detected at '^' marker.
Router#dir sup-slot0: 
           ^
% Invalid input detected at '^' marker.
Router#copy bootflash:c6msfc2-boot-mz.121-8a.EX ?
  bootflash:       Copy to bootflash: file system
  ftp:             Copy to ftp: file system
  image:           Copy to image: file system
  null:            Copy to null: file system
  nvram:           Copy to nvram: file system
  rcp:             Copy to rcp: file system
  running-config   Update (merge with) current system configuration
  slavebootflash:  Copy to slavebootflash: file system
  slavenvram:      Copy to slavenvram: file system
  startup-config   Copy to startup configuration
  sup-bootflash:   Copy to sup-bootflash: file system
  sup-disk0:       Copy to sup-disk0: file system
  sup-image:       Copy to sup-image: file system
  sup-slot0:       Copy to sup-slot0: file system
  
!--- slot0: is available for writing from MSFC2.

  system:          Copy to system: file system
  tftp:            Copy to tftp: file system
Router#copy bootflash:c6msfc2-boot-mz.121-8a.EX sup-slot0:
Destination filename [c6msfc2-boot-mz.121-8a.EX]? 
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
1693168 bytes copied in 30.840 secs (54902 bytes/sec)
Router#exit
Console> (enable) dir slot0:
-#- -length- -----date/time------ name
  1 19769600 May 31 2007 00:39:30 c6sup22-js-mz.121-19.E1a
  2  1693168 May 31 2007 01:02:18 c6msfc2-boot-mz.121-8a.EX

!--- The file is successfully written to slot0: by Cisco IOS on MSFC2.

3409712 bytes available (21462896 bytes used)

Les systèmes de fichiers qui sont disponibles dans les engines de superviseur (disk0:/disk1:/slot0 :) sont montés dans le processeur d'artère (MSFC) en tant que systèmes de fichiers de réseau dans le mode hybride. Le comportement est semblable à celui du tftp : système de fichiers. Dans le mode hybride, il est comportement prévu que les systèmes de fichiers de réseau ne prennent en charge pas ces commandes :

  • dir

  • effacement

  • compression

Comment désactiver le module MSFC ou de routage

Afin de désactiver le MSFC, terminez-vous ces étapes :

  1. Émettez la commande de configure terminal afin d'entrer dans le mode de config :

    MSFC#configure terminal
    Enter configuration commands, one per line.  End with CNTL/Z.
    MSFC(config)#
  2. Changez la valeur de registre de configuration à 0x0

    MSFC(config)#config-register 0x0
    
    
  3. Appuyez sur le CTRL-C trois fois afin de réactiver le port de console sur l'engine active de superviseur.

  4. Remettez à l'état initial le module MSFC avec cette commande :

    Supervisor>(enable) reset module 15
    
    

    Remarque: Le module MSFC peut être désactivé seulement sur un commutateur de Catalyst qui exécute le Cisco IOS hybride.

Dépannez les questions de crash MSFC

Cette section couvre les questions connues de crash qui associent au MSFC et au MSFC2. Cette section recommande également des actions de prendre.

Le MSFC2 tombe en panne avec des messages Mistral-3-Error dans le fichier crashinfo

Si votre MSFC2 tombe en panne et vous avez un fichier crashinfo dans votre périphérique de bootflash, émettez plus de bootflash : commande de crashinfo_filename. La commande affiche les informations à partir du fichier crashinfo. Si vous voyez le message Mistral-3-Error dans la section initiale de log du crashinfo se connecter, déterminez si vous vous êtes exécuté dans une de ces raisons communes :

Remarque: Ces erreurs sont certaines des interruptions d'erreur possibles que vous voyez sur le MSFC2. Un problème logiciel peut entraîner ces erreurs. Vous trouvez chacune de ces erreurs dans la section initiale de log du fichier crashinfo aussi bien. Référez-vous à récupérer les informations du pour en savoir plus de fichier crashinfo.

  • Si vous voyez la condition d'erreurs de message détectée : SYSAD_TIMEOUT_DPATH et le registre de sysad_dpath_addr_log est dans la marge de 0x10000000 à 0x10003FFF, vous se sont probablement exécutés dans l'ID de bogue Cisco CSCdu83548 (clients enregistrés seulement). Cette question est réparée dans le Logiciel Cisco IOS version 12.1(8a)E2 et plus tard. Voici un exemple :

    
    !--- Output suppressed.
    
    %MISTRAL-3-ERROR: Error condition detected: SYSAD_TIMEOUT_DPATH
    %MISTRAL-3-INFO1: sysad_dpath_cmd_log=0x200
    %MISTRAL-3-INFO1: sysad_dpath_addr_log=0x100002E1
    
    !--- Output suppressed.
    
    
  • Si vous voyez que le message d'erreur MISTRAL_GLOBAL_HW_HAZARD=0x100 et la valeur globale repérage de risque est placé à 0x0140, à 0x0040, à 0x0180, ou à 0x0008, vous vous êtes exécuté dans l'ID de bogue Cisco CSCdt92810 (clients enregistrés seulement) ou CSCdu80122 (clients enregistrés seulement). Voici un exemple :

    
    !--- Output suppressed.
    
    	%MISTRAL-3-INFO1: GLOBAL_HW_HAZARD=0x100
    	%MISTRAL-3-INFO2: Interrupt Hi reg=0x00000000(0x00000000)
    	%MISTRAL-3-INFO2: Interrupt Lo reg=0x00000000(0x10000000)
    	%MISTRAL-3-DUMP: Mistral Global Registers Dump
    	%MISTRAL-3-INFO1: global hazard reg=0x140
    
    !---- Output suppressed.
    
    

    Dans cet exemple, l'ID de bogue Cisco CSCdu80122 (clients enregistrés seulement) entraîne l'erreur. La bogue est résolue dans le Logiciel Cisco IOS version 12.1(8a)E3 et plus tard.

  • Si vous voyez le message d'erreur MISTRAL_GLOBAL_HW_HAZARD : 29 0x40 ou MISTRAL_GLOBAL_HW_HAZARD : 29 0x8 et la valeur globale repérage de risque sont 0x8 ou 0x40, vous se sont exécutés dans l'ID de bogue Cisco CSCdt92810 (clients enregistrés seulement). La bogue est résolue dans la version du logiciel Cisco IOS 12.1(7a)E et plus tard.

Support technique de Cisco de contact dans l'un ou l'autre de ces cas :

  • Vous exécutez une version logicielle de Cisco IOS qui contient la difficulté, mais vous rencontrez toujours les problèmes que cette section décrit.

  • Vous avez d'autres messages d'erreur de MISTRAL que cette section ne mentionne pas.

MSFC tombe en panne avec une erreur de parité

Le MSFC ne contient pas la protection de mémoire ECC. Par conséquent, le MSFC tombe en panne à la détection d'une erreur de parité. Ce sont certaines des erreurs que vous pouvez voir quand ceci se produit :

Sur la console, vous voyez :

*** System received a Cache Parity Exception *** 
signal= 0x14, code= 0xa405c428, context= 0x60dd1ee0 
PC = 0x6025b2a8, Cause = 0x6420, Status Reg = 0x34008002

Dans la sortie de la commande de show version, vous voyez :


!--- Output suppressed.

System returned to ROM by processor memory parity error at PC 0x6020F4D0, 
address 0x0 at 18:18:31 UTC Wed Aug 22 2001   

!--- Output suppressed.

Dans le fichier crashinfo, enregistré dans le bootflash : ou console, vous voyez :

Error: primary data cache, fields:  data, SysAD 
virtual addr 0x4B288202, physical addr(21:3) 0x288200, vAddr(14:12) 0x0000 
virtual address corresponds to pcimem, cache word 0 
Address: 0x4B288200 not in L1 Cache      
Address: 0x4B288202 Can not be loaded into L1 Cach

Si l'erreur se produit plus d'une fois, vous devez remplacer le MSFC. Si l'erreur se produit seulement une fois, vous pouvez avoir éprouvé un renversement simple d'événement. Dans ce cas, surveillez le MSFC. Pour plus d'informations sur des erreurs de parité, référez-vous aux erreurs de parité de mémoire de processeur (PMPEs).

Le MSFC2 tombe en panne avec une erreur de parité

Le MSFC2 contient la protection de mémoire ECC. Cependant, il y a des emplacements en mémoire dans lesquels la parité est vérifiée mais des erreurs à bit unique ne peuvent pas être corrigées. Ce sont quelques messages d'erreur que vous pouvez voir dans le fichier crashinfo qui indiquent une erreur de parité :

Si ces messages d'erreur sont enregistré seulement une fois, vous pouvez avoir éprouvé un renversement simple d'événement. Surveillez le MSFC2. Si les erreurs se produisent plus fréquemment, remplacez le MSFC2. Pour plus d'informations sur des erreurs de parité, référez-vous aux erreurs de parité de mémoire de processeur (PMPEs).

MSFC tombe en panne à une exception d'erreur de bus

Le MSFC peut tomber en panne à une exception d'erreur de bus. L'un ou l'autre un problème logiciel de matériel ou logiciel peut entraîner cette erreur. Ce sont certaines des erreurs que vous pouvez voir :

Sur la console, vous voyez :

*** System received a Bus Error exception ***
signal= 0xa, code= 0x10, context= 0x60ef02f0
PC = 0x601d22f8, Cause = 0x2420, Status Reg = 0x34008002

Dans la sortie de la commande de show version, vous voyez :


!--- Output suppressed.

System was restarted by bus error at PC 0x0, address 0x0 at 15:31:54 EST Wed Mar 29 2000

!--- Output suppressed.

Référez-vous aux crashs d'erreur de bus de dépannage pour des détails sur la façon dont dépanner ces types de crash.

Si l'adresse indiquée est une adresse non valide qui est hors de la plage de mémoire, vous avez une erreur de programmation. Si l'adresse est dans la plage valide, la cause du problème est probablement une défaillance matérielle de la mémoire du processeur.

Conversations connexes de la communauté de soutien de Cisco

Le site Cisco Support Community est un forum où vous pouvez poser des questions, répondre à des questions, faire part de suggestions et collaborer avec vos pairs.


Informations connexes


Document ID: 18000