Optique : Réseau optique synchrone (SONET)

Présentation de l'octet de suivi de chemin (J1) sur les interfaces POS

17 décembre 2015 - Traduction automatique
Autres versions: PDFpdf | Anglais (22 août 2015) | Commentaires


Contenu


Introduction

Ce document explique comment les interfaces de Paquet sur SONET (POS) sur des Routeurs de Cisco emploient l'octet J1 dans la colonne supplémentaire de chemin SONET (POH) pour communiquer des informations sur le matériel de terminaison distant de chemin (PRIVÉE). Les informations contenues dans l'octet J1 sont affichées comme mémoire tampon de repère de conduit (PTB) dans la sortie de la commande de détail de POS de show controller.

Conditions préalables

Conditions requises

Aucune condition préalable spécifique n'est requise pour ce document.

Composants utilisés

Ce document n'est pas limité à des versions de matériel et de logiciel spécifiques.

Conventions

Pour plus d'informations sur les conventions des documents, référez-vous aux Conventions utilisées pour les conseils techniques de Cisco.

Quel est l'octet J1 ?

La norme ITU-T G.707 définit le Hiérarchie numérique synchrone (SDH), qui est largement déployée en Europe. La norme Bellcore/Telcordia GR-253 définit les réseaux optiques synchrones (SONET). Bien que ces deux normes ne soient pas identiques, elles fonctionnent d'une manière semblable. Le SDH et le SONET utilisent une architecture multicouche de chemin, rayent, et sectionnent le temps système (POH, LOH, et SOH). La colonne POH inclut l'octet J1 (repère de conduit), également connu sous le nom de PTB (mémoire tampon de repère de conduit). La difference majeure entre le SONET un SDH est la taille à laquelle cette architecture est mise en application. Dans le SONET, ceci prend des endroits au débit de base de 51.54 Mbits/s appelés un STS1. Dans le SDH, cette architecture commence un débit de 155.52 Mbits/s appelés un STM-1. C'est trois fois le STS1, et égal à un STS3c dans le SONET.

Chemin supplémentaire
Section supplémentaire Tramage A1 Tramage A2 Tramage A3 Suivi J1
B1 BIP-8 Circuit de service d'E1 Utilisateur d'E1 B3 BIP-8
COM des données D1 COM des données D2 COM des données D3 Étiquette du signal C2
Ligne aérienne Pointeur H1 Pointeur H2 Action du pointeur H3 État du chemin G1
B2 BIP-8 K1 K2 La Manche de l'utilisateur F2
COM des données D4 D5 Data Com D5 Data Com Indicateur H4
COM des données D7 COM des données D8 COM des données D9 Croissance Z3
COM des données D10 COM des données D11 COM des données D12 Croissance Z4
État/croissance du sync S1/Z1 M0 ou croissance M1/Z2 REI-L Circuit de service E2 Connexion en tandem Z5

La norme ITU-T G.707 et la norme GR-253 décrivent le format de l'octet J1 et suggèrent que l'octet soit utilisé pour communiquer les informations d'ID de périphérique. Cette chaîne de longueur constante de 64-bytes transmet le matériel du signal SDH ou SONET provient complètement derrière le matériel terminant le signal SDH ou SONET. Il est considéré utilisateur-programmable. Ces informations répétantes d'ID sont utilisées par le matériel de réception pour vérifier sa connexion continue à l'émetteur destiné. Cisco suit le format 64-byte spécifié dans les normes et communique l'adresse Internet distante, le nom/numéro d'interface, et l'adresse IP dans l'octet J1. Émettez la commande de détail de POS de show controller de visualiser ces valeurs.

gsr12-1#show controller pos 5/0
 POS5/0 
 SECTION 
   LOF = 4      25782 
 PATH 
   AIS = 0          RDI    = 0          FEBE = 3545       BIP(B3) = 380 
   LOP = 1          NEWPTR = 0          PSE  = 0          NSE     = 0 

 Active Defects: None 
 Active Alarms:  None 
 Alarm reporting enabled for: SF SLOS SLOF B1-TCA B2-TCA PLOP B3-TCA 

 Framing: SONET 
 APS 

   COAPS = 51         PSBF = 1 
   State: PSBF_state = False 
   ais_shut = FALSE 
   Rx(K1/K2): 00/00  S1S0 = 00, C2 = CF 
   Remote aps status (none); Reflected local aps status (none) 
 CLOCK RECOVERY 
   RDOOL = 0 
   State: RDOOL_state = False 
PATH TRACE BUFFER : STABLE 
   Remote hostname : change 
   Remote interface: POS0/0 
   Remote IP addr  : 3.1.1.2 
   Remote Rx(K1/K2): 00/00  Tx(K1/K2): 00/00 

 BER thresholds:  SF = 10e-3  SD = 10e-6 
 TCA thresholds:  B1 = 10e-6  B2 = 10e-6  B3 = 10e-6 

Mise à jour des informations transmises PTB

Les informations PTB sont toujours diffusées dedans les octets J1 d'une trame SONET. Initialement, le POS de Cisco relie de nouvelles et mises à jour valeurs transmises PTB quand l'interface a été remise à l'état initial ou le microcode a été rechargé avec les commandes fermées et aucune fermées. En outre, n'exécuter l'aucune commande fermée avant de configurer une adresse IP et une adresse Internet a mené à une valeur annoncée PTB de tous les zéros.

Les interfaces de POS sur les gammes 7200 et 7500 envoient maintenant les informations PTB sur un intervalle périodique. Une modification semblable est mise en application sur la gamme Cisco 12000 en date de la Cisco IOS version 12.0(21)S. Comme contournement, après avoir changé l'adresse Internet ou l'adresse IP d'une interface de POS GSR, rebond l'interface pour mettre à jour le message sortant de repère de conduit.

Voir les informations d'interface locale

Quand un routeur le remplit le PTB met en place avec les informations sur l'interface locale, il y a un problème avec le lien de POS. Émettez les commandes telles que le voisin et le show ip ospf neighbor de show cdp de déterminer si d'autres protocoles peuvent voir les informations distantes. Les informations sur les voisins valides par l'intermédiaire de ces commandes indiquent un problème avec l'interface de POS mettant à jour correctement les informations PTB.

Octet J1 et SDH

La norme G.707 du l'ITU-t définit un deuxième format qui est utilisé avec le Hiérarchie numérique synchrone (SDH). La norme définit l'utilisation de cet octet comme suit :

« Cet octet est utilisé pour transmettre répétitivement un identifiant de Point d'accès de chemin de sorte qu'un terminal récepteur de chemin puisse vérifier sa connexion continue à l'émetteur destiné. Une trame 16-byte est définie pour la transmission d'un identifiant de Point d'accès. Cette trame 16-byte est identique à la trame 16-byte définie dans 9.2.2.2 pour la description de l'octet J0. Aux bornes internationales, ou aux bornes entre les réseaux de différents opérateurs, le format défini dans la clause 3/G.831 sera utilisé à moins qu'autrement mutuellement convenu par les opérateurs fournissant le transport. Dans un réseau national ou dans le domaine d'un opérateur simple, cet identifiant de Point d'accès de chemin peut utiliser une trame 64-byte. »

Les interfaces de POS sur la gamme Cisco 12000 interopèrent avec SDH ADMs utilisant le format 64-byte J1 et ne prennent en charge pas actuellement le format 16-byte. Les linecards de POS effectuent l'arrêt de chemin-couche sur l'interface de POS lui-même. Puisque les Noeuds non-PRIVÉE ignorent et transmettent par relais d'une manière transparente l'octet J1, le matériel de l'intermédiaire SDH peut prendre en charge la chaîne 64-byte J1 des cartes de POS simplement par « l'intervention ». Cependant, si vous exigez d'un SDH ADM pour terminer le chemin et pour analyser la chaîne J1, vous n'avez aucune garantie que le format 64-byte sera pris en charge, puisque c'est un format facultatif seulement, selon G.707.

Fonctions supplémentaires de l'octet J1

La norme ITU-T G.707 définit le SDH, qui est largement déployé en Europe. G.707 définit l'octet J1 comme premier octet dans le conteneur virtuel ; son emplacement est indiqué par l'au-n associé (n = 3, 4) ou pointeur TU-3.

La norme GR-253 définit les réseaux optiques synchrones (SONET). Il utilise toujours l'octet J1 comme le premier octet de la charge utile synchrone enveloppent (SPE) (ce terme est différent du conteneur virtuel (circuit virtuel) mais il représente toujours de bout en bout la charge utile et le POH transmis). Pendant que cette charge utile est transmise du périphérique au périphérique, les LOH et les SOH supplémentaires sont ajoutés et soustraits. L'emplacement de l'octet J1 doit être dépisté et préservé par toute la ceci. Ceci est fait utilisant les octets H1 H2 et H3 de pointeur, comme fait dans le SDH avec les pointeurs AU-4 ou TU-3 d'AU-3.

Conversations connexes de la communauté de soutien de Cisco

Le site Cisco Support Community est un forum où vous pouvez poser des questions, répondre à des questions, faire part de suggestions et collaborer avec vos pairs.


Informations connexes


Document ID: 16151