IP : Protocoles de routage IP

Pourquoi RIPv1 et IGRP ne prennent-ils pas en charge VLSM (masque de sous-réseau de longueur variable).

17 décembre 2015 - Traduction automatique
Autres versions: PDFpdf | Anglais (22 août 2015) | Commentaires


Contenu


Introduction

La capacité de spécifier un masque de sous-réseau différent pour le même network number sur des différents sous-réseaux s'appelle le masque de sous-réseau de Variable-Length (VLSM). RIPv1 et IGRP sont des protocoles par classe et sont incapables des informations de masque de sous-réseau de transport dans leurs mises à jour. Avant RIPv1 ou IGRP envoie une mise à jour, elle exécute un contrôle contre le masque de sous-réseau du réseau qui est sur le point d'être annoncée et, en cas de VLSM, le sous-réseau obtient relâché.

Conditions préalables

Conditions requises

Aucune spécification déterminée n'est requise pour ce document.

Composants utilisés

Ce document n'est pas limité à des versions de matériel et de logiciel spécifiques.

Conventions

Pour plus d'informations sur les conventions utilisées dans ce document, reportez-vous à Conventions relatives aux conseils techniques Cisco.

Exemple

Cette section fournit un exemple. Dans cette figure, le routeur 1 a trois sous-réseaux avec deux masques différents (/24 et /30) :

/image/gif/paws/13722/ripv1-support-vlsm.gif

Le routeur 1 passe par ces étapes avant d'envoyer une mise à jour au routeur 2. se rapportent au comportement de RIP et à l'IGRP en envoyant ou en recevant des mises à jour pour plus d'informations sur ces étapes.

  1. Le routeur 1 vérifie pour voir si 131.108.5.0/24 fait partie du même réseau principal que 131.108.6.0/30, qui est le réseau assigné à l'interface qui sera approvisionnement la mise à jour.

  2. Il est, et maintenant le routeur 1 vérifie si 131.108.5.0 a le même masque de sous-réseau que 131.108.6.0/30.

  3. Puisqu'il ne fait pas, le routeur 1 goutte le réseau, et n'annonce pas l'artère.

  4. Le routeur 1 vérifie maintenant si 131.108.7.0/30 fait partie du même réseau principal que 131.108.6.0/30, qui est le réseau assigné à l'interface qui sera approvisionnement la mise à jour.

  5. Il est, et maintenant le routeur 1 vérifie si 131.108.7.0/30 a le même masque de sous-réseau que 131.108.6.0/30.

  6. Puisqu'il fait, le routeur 1 annonce le réseau.

Ces contrôles ont déterminé que le routeur 1 inclut seulement 131.108.7.0 dans sa mise à jour qui est envoyée au Router2. Quand la commande de debug ip rip est émise, vous pouvez réellement voir la mise à jour envoyée par le routeur 1. C'est à quoi il ressemble :

RIP: sending v1 update to 255.255.255.255 via Serial0 (131.108.6.2)
subnet 131.108.7.0, metric 1

Notez que dans la sortie précédente seulement un sous-réseau est inclus dans la mise à jour. Ceci a comme conséquence cette entrée dans la table de routage du routeur 2's, qui est affichée utilisant la commande de show ip route :

131.108.0.0/30 is subnetted, 3 subnets
R       131.108.7.0 [120/1] via 131.108.6.2, 00:00:08, Serial0 
C       131.108.6.0 is directly connected, Serial0
C       131.108.2.0 is directly connected, Ethernet0

Afin d'éviter d'avoir des sous-réseaux éliminés des mises à jour de routage, pour utiliser le même masque de sous-réseau au-dessus du réseau RIPv1 entier ou pour utiliser les artères statiques pour des réseaux avec des masques de différent sous-réseau.

Conversations connexes de la communauté de soutien de Cisco

Le site Cisco Support Community est un forum où vous pouvez poser des questions, répondre à des questions, faire part de suggestions et collaborer avec vos pairs.


Informations connexes


Document ID: 13722