Commutateurs : Logiciels de r�seau �tendu BPX/IGX/IPX Cisco

Détails de la commande tstcon

18 octobre 2016 - Traduction automatique
Autres versions: PDFpdf | Anglais (22 août 2015) | Commentaires


Contenu


Introduction

Ce document discute les détails de la commande de tstcon.

Conditions préalables

Conditions requises

Aucune spécification déterminée n'est requise pour ce document.

Composants utilisés

Ce document n'est pas limité à des versions de matériel et de logiciel spécifiques.

Conventions

Pour plus d'informations sur les conventions utilisées dans ce document, reportez-vous à Conventions relatives aux conseils techniques Cisco.

détails de commande de tstcon

La commande de tstcon teste la continuité et la capacité d'un circuit virtuel permanent (PVC) de passer des données par le réseau. La commande est intrusive, et entraîne des données sur la connexion qui est testée pour être brièvement interrompue.

Quand la commande de tstcon est émise :

  • Le logiciel indique le module de relais de la PROTECTION de Relais de trames (FRP) /Frame (FRM) envoyer un « tstframe » avec un message à l'extrémité distante qui demande un bouclage distant.

  • Le FRP/FRM envoie le « tstframe. »

  • Le logiciel indique la carte émettre un « getframe » pour rechercher la réponse.

  • Une fois que le « tstframe » est reçu, l'extrémité locale déclare les résultats :

    • Si le « tstframe » est retourné en sa totalité, le statut du tstcon est terminé et le résultat est « correct. »

    • Si le « tstframe » n'est pas retourné de l'extrémité distante, le résultat du tstcon « est manqué. »

    • Si le « tstframe » est retourné de l'extrémité distante, mais est inachevé ou différent que quand il a été envoyé, le résultat « est manqué. »

Ces circonstances peuvent faire abandonner un tstcon :

  • La carte exécute une autre tâche, telle qu'un test en arrière-plan, simultanément.

  • Un tstcon est émis de l'extrémité distante en même temps, qui annule le tstcon.

  • Un bouclage manuel est initié à l'extrémité distante.

  • La connexion n'existe pas.

  • Les cartes de point final de la connexion ont manqué.

  • Les joncteurs réseau dans le chemin de la connexion sont dans l'alarme principale, telle que le « COMM.-échec, » la perte de signal (visibilité directe), et ainsi de suite.

  • Les Noeuds de point final sont dans la « COMM.-rupture » les uns avec les autres.

Remarque: La commande de tstcon a été initialement introduite comme commande de débogage et n'est pas destinée comme outil pour l'efficacité opérationnelle.


Informations connexes


Document ID: 10774