IP : Routage IP

OSPF : Forum aux questions

30 juillet 2013 - Traduction automatique
Autres versions: PDFpdf | Anglais (14 juin 2012) | Commentaires


Contenu


Introduction

Le document répond aux questions les plus souvent posées (FAQ) associées à Open Shortest Path First (OSPF). Le document couvre uniquement OSPF version 2. OSPF version 3, introduit dans les versions 12.0(24)S, 12.2(18)S, et 12.2(15)T du logiciel Cisco IOS®, est utilisé pour distribuer des informations de routage d'IP version 6 ; elle n'est pas explicitement couverte dans ce document. Dans ce document, « OSPF » se rapporte à la version 2 de OSPF et « IP » se rapporte à IP version 4.

Q. Pourquoi est-ce que des bouclages sont annoncés comme routes d'hôtes /32 dans OSPF ?

A. Des bouclages sont considérés des routes hôte dans l'OSPF, et ils sont annoncés comme /32. Pour plus d'informations, référez-vous à la section 9.1 de RFC 2328.leavingcisco.com Dans les versions 11.3T and 12.0 du logiciel Cisco IOS, si la commande ip ospf network point-to-point est configurée sous des bouclages, OSPF annonce le sous-réseau du bouclage comme le sous-réseau réel configuré sur les bouclages. L'interface de dialer ISDN annonce le sous-réseau /32 au lieu de son masque de sous-réseau configuré. Ceci est un comportement prévu si ip ospf network point-to-multipoint est configurée.

Par exemple, considérez deux Routeurs (R1 et R2) connectés par l'intermédiaire de l'interface FastEthernet. R1 a le bouclage configuré avec la commande point par point d'ip ospf network et annonce le bouclage dans l'OSPF.

interface Loopback0
 ip address 1.1.1.1 255.255.255.0
 ip ospf network point-to-point

Une fois signé le routeur R2 avec la commande OSPF de show ip route, l'artère 1.1.1.1 est vu en tant que :


!..output truncated

    
 1.0.0.0/24 is subnetted, 1 subnets

O       1.1.1.0 [110/11] via 10.1.1.1, 00:00:02, FastEthernet0/0

Cependant, quand la commande point par point d'ip ospf network est retirée de R1 à 0 interfaces, l'artère 1.1.1.1 sur R2 est vue en tant que :


1.0.0.0/32 is subnetted, 1 subnets

O       1.1.1.1 [110/11] via 10.1.1.1, 00:00:01, FastEthernet0/0

Q. Comment puis-je modifier la bande passante de référence dans OSPF ?

A. Vous pouvez changer la bande passante de référence dans la version 11.2 du logiciel Cisco IOS et ultérieures en utilisant la commande ospf auto-cost reference-bandwidth sous le routeur ospf. Par défaut, la bande passante de référence est 100 Mbps. Le lien-coût OSPF est un nombre de 16 bits. Par conséquent, la valeur maximale prise en charge est 65.535.

Q. Comment OSPF calcule-t-il sa métrique ou son coût ?

A. L'OSPF utilise une bande passante de référence de 100 Mbits/s pour le calcul de coût. La formule pour calculer le coût est la bande passante de référence divisée par la bande passante de l'interface. Par exemple, dans le cas d'Ethernet, elle est de 100 Mbps /10 Mbps = 10.

Remarque: Si ip ospf cost coût est utilisée sur l'interface, elle remplace le coût formulé. Le pour en savoir plus, se rapportent au coût OSPF.

Q. Quel algorithme est utilisé par OSPF si les artères de coût égal existent ?

A. Si les artères de coût égal existent, l'OSPF utilise l'équilibrage de charge CEF. Le pour en savoir plus, se rapportent à l'Équilibrage de charge de dépannage au-dessus des liens parallèles utilisant Cisco Express Forwarding.

Q. Les échanges du protocole de routage OSPF sont-ils authentifiés ?

A. Oui, OSPF peut authentifier tous les paquets échangés entre voisins. L'authentification peut être faite par simple mot de passe ou par des sommes de contrôle cryptographiques de MD5. Pour configurer une authentification par simple mot de passe pour une zone, utilisez la commande ip ospf authentication-key pour affecter un mot de passe de jusqu'à huit octets à chaque interface attachée à la zone. Ensuite, tapez la commande area x authentication dans la configuration du routeur OSPF pour activer l'authentification. (dans la commande, x est le numéro de la zone.)

La version 12.x du logiciel Cisco IOS supporte également l'activation de l'authentification par interface. Si vous voulez activer l'authentification sur quelques interfaces seulement, ou si vous voulez différentes méthodes d'authentification sur différentes interfaces qui appartiennent à la même zone, utilisez la commande de mode d'interface ip ospf authentication.

Q. Quel est l'intervalle de retransmission de l'état de liaison, et quelle est la commande pour le configurer ?

A. L'OSPF doit envoyer à accusé de réception de chacun la publicité nouvellement reçue d'état de lien (LSA). Il fait ceci en envoyant des paquets LSA. Les LSA sont retransmis jusqu'à ce qu'ils soient reconnus. L'intervalle de retransmission de l'état de liaison définit l'intervalle entre les retransmissions. Vous pouvez utiliser la commande ip ospf retransmit-interval pour configurer un intervalle de retransmission. La valeur par défaut est de 5 secondes.

Q. Quel est le but de la variable IP-OSPF-Transmit-Delay ?

A. Cette variable ajoute un délai spécifié au champ d'âge d'une mise à jour. Si le délai n'est pas ajouté avant la transmission par une liaison, le délai pour lequel la retransmission des états de liaison (LSA) se propage par la liaison n'est pas considéré. La valeur par défaut est de 1 seconde. Ce paramètre a plus d'importance sur des liaisons très lentes.

Q. Est-il vrai que seule l'option statique de la liaison virtuelle dans OSPF autorise les réseaux non contigus, indépendamment des propriétés de propagation du masque ?

A. Non, des liens virtuels dans OSPF maintiennent la connectivité des zones dorsales à partir des zones non dorsales, mais elles sont inutiles pour l'adressage non contigu. OSPF fournit un support des réseaux non contigus parce que chaque zone a un ensemble de réseaux, et OSPF attache un masque à chaque publicité.

Q. Les adresses IP multicast sont-elles mappées aux adresses multicast au niveau MAC ?

A. L'OSPF envoie toutes les annonces utilisant l'adressage de Multidiffusion. Mis à part le Token Ring, les addresses IP multicast sont mappées aux adresses multicast au niveau MAC. Cisco mappe le Token Ring aux adresses de diffusion au niveau MAC.

Q. La mise en oeuvre de Cisco OSPF supporte-t-elle le routage IP basé sur TOS ?

A. L'OSPF de Cisco prend en charge seulement le TOS 0. Ceci signifie que des routeurs mappent tous les paquets sur le chemin TOS 0, éliminant la nécessité de calculer les chemins différents de zéro de TOS.

Q. La commande secondaire offset-list fonctionne-t-elle pour OSPF ?

A. La commande offset-list ne fonctionne pas pour OSPF. Elle est utilisée pour des protocoles de vecteur de distance tels que l'Interior Gateway Routing Protocol (IGRP), le protocole d'informations de routage (RIP), et le RIP version 2.

Q. Un OSPF par défaut peut-il être lancé dans le système sur base d'informations externes sur un routeur qui n'a lui-même pas une valeur par défaut ?

A. L'OSPF génère un par défaut seulement s'il est configuré utilisant le default-information de commande commencent et s'il y a un réseau par défaut dans la case d'un processus différent. La route par défaut dans OSPF est 0.0.0.0. Si vous voulez qu'un routeur avec OSPF activé produise une route par défaut même s'il n'a pas lui-même une route par défaut, utilisez la commande default-information originate always.

Q. Puis-je utiliser la commande distribute-list in/out avec OSPF pour filtrer les routes ?

A. Les commandes distribute-list sont supportées dans OSPF mais fonctionnent différemment des protocoles de routage de vecteur de distance tels que le Protocole d'informations de routage (RIP) et l'Enhanced interior gateway routing protocol (EIGRP). Des routes OSPF ne peuvent pas être filtrées afin de ne pas entrer dans la base de données OSPF. La commande distribute-list in filtre uniquement les routes pour qu'elles n'entrent pas dans la table de routage ; elle n'empêche pas des paquets d'état de liaison d'être propagés. Par conséquent, cette commande n'aide pas à conserver la mémoire du routeur, et n'empêche pas un routeur de propager des routes filtrées à d'autres routeurs.

attention Attention : L'utilisation de la commande distribute-list in dans OSPF peut mener à des boucles de routage dans le réseau si elle n'est pas implémentée avec précaution.

La commande distribute-list out fonctionne seulement sur les routes qui sont redistribuées par les routeurs Autonomous System Boundary Routers (ASBR) dans OSPF. Elle peut être appliquée au routes externes de type 1 et 2, mais pas aux routes intra-zones et entre-zones.

Référez-vous à l'exemple de configuration de l'OSPF de distribute-list in,

Q. Comment puis-je donner une préférence aux routes entre zones par rapport aux routes intra-zones ?

A. Selon la section 11 de RFC 2328leavingcisco.com , l'ordre de préférence pour des artères OSPF est :

  • itinéraires intra-zone, O

  • routes entre zones, O IA

  • routes externes de type 1, 0 E1

  • routes externes de type 2, 0 E2

Cette règle de préférence ne peut pas être changée. Cependant, elle s'applique seulement dans un seul processus OSPF. Si un routeur exécute plus d'un processus OSPF, la comparaison de route se produit. Avec la comparaison de route, les métriques et les distances administratives (si elles ont été changées) des processus OSPF sont comparées. Les types de route sont négligés quand des routes fournies par deux processus OSPF différents sont comparées.

Q. Ai-je besoin de configurer manuellement les juxtapositions pour des routeurs sur le nuage Switched Multimegabit Data Service (SMDS) avec la commande secondaire OSPF neighbor ?

A. Dans les versions du logiciel Cisco IOS antérieures à la version 10.0, la commande neighbor était requise pour établir des juxtapositions au-dessus des réseaux d'accès multiple sans diffusion (NBMA) (tels que le relais de trame, X.25 et SMDS). Avec la version du logiciel Cisco IOS 10.0 et ultérieures, vous pouvez utiliser la commande ip ospf network broadcast pour définir le réseau comme réseau de diffusion, éliminant la nécessité de la commande neighbor. Si vous n'utilisez pas un nuage SMDS entièrement maillé, vous devez utiliser la commande ip ospf network point-to-multipoint.

Q. Quand des routes sont redistribuées entre des processus OSPF, toutes les métriques shortest path first algorithm (SPF) sont-elles préservées ou la valeur de métrique par défaut est elle utilisée ?

A. Les métriques SPF sont préservées. La redistribution entre eux est comme une redistribution entre deux processus de routage IP quelconques.

Q. Comment Cisco facilite-t-il le routage OSPF sur des réseaux de relais de trame à maillage partiel ?

A. Vous pouvez configurer OSPF pour comprendre s'il devrait essayer d'utiliser des services de multicast sur une interface multi-accès. Également, si le multicast est disponible, OSPF l'utilise pour ses multicasts normaux.

La version du logiciel Cisco IOS 10.0 inclut une caractéristique appelée sous-interfaces. Vous pouvez utiliser des sous-interfaces avec le relais de trame pour attacher ensemble un ensemble de circuits virtuels (VC) pour former une interface virtuelle, qui agit en tant que sous-réseau IP unique. Tous les systèmes dans le sous-réseau devraient être entièrement mailés. Avec les versions du logiciel Cisco IOS 10.3, 11.0 et ultérieures, la commande ip ospf point-to-multipoint est également disponible.

Q. Quelle paire d'address-wild-mask dois-je utiliser pour assigner une interface non numérotée à une zone ?

A. Quand une interface non numérotée est configurée, elle référence une autre interface du routeur. En activant OSPF sur l'interface non numérotée, utilisez la paire d'interfaces address-wild-mask que l'interface non numérotée indique.

Q. Puis-je avoir un côté numéroté et laisser l'autre sans numéro dans OSPF ?

A. Non, OSPF ne fonctionne pas si vous avez un côté numéroté et l'autre côté non-numéroté. Ceci crée une anomalie dans la base de données OSPF qui empêche des routes d'être installées dans la table de routage.

Q. Pourquoi reçois-je le message d'erreur « cannot allocate router id » quand je configure le routeur OSPF one ?

A. L'OSPF prend l'adresse IP la plus élevée comme ID de routeur. S'il n'y a aucune interface en mode up/up avec une adresse IP, il renvoie ce message d'erreur. Pour corriger le problème, configurez une interface de bouclage.

Q. Pourquoi reçois-je le message d'erreur « unknown routing protocol » lorsque je configure le routeur OSPF one ?

A. Votre logiciel ne supporte peut-être pas OSPF. Ce message d'erreur se produit le plus souvent avec les routeurs de la gamme Cisco 1600. Si vous utilisez un routeur 1600, vous avez besoin d'une image Plus pour exécuter OSPF.

Q. Que signifient les états DR, BDR, et DROTHER dans la sortie de la commande show ip ospf interface ?

A. Le DR signifie le routeur indiqué. BDR signifie routeur de secours désigné. DROTHER indique un routeur qui n'est ni DR, ni BDR. Le DR produit une annonce de l'état des liaisons du réseau, qui liste tous les routeurs sur ce réseau.

Q. Lorsque j'émets la commande show ip ospf interface, pourquoi vois-je seulement FULL/DR et FULL/BDR, avec tous les autres voisins affichant 2-WAY/DROTHER ?

A. Pour réduire la quantité d'inondation sur des supports de diffusion, tels que Ethernet, FDDI et Token Ring, le routeur devient plein avec seulement le routeur désigné (DR) et le routeur de secours désigné (BDR), et affiche 2-WAY pour tous les autres routeurs.

Q. Pourquoi ne vois-je pas les voisins OSPF comme FULL/DR ou FULL/BDR sur mon lien de série ?

A. C'est normal. Sur les réseaux point par point et point-à-multipoint, il n'y a aucun routeur désigné (DR) ou routeur de secours désigné (BDR).

Q. Ai-je besoin de commandes spéciales pour exécuter OSPF sur des liaisons BRI/PRI ?

A. En plus des commandes de configuration OSPF normales, vous devriez utiliser la commande de carte de numéroteur. En utilisant la commande dialer map, utilisez broadcast keyword pour indiquer que des diffusions devraient être transférées à l'adresse de protocole.

Q. Ai-je besoin de commandes spéciales pour exécuter OSPF sur des liaisons asynchrones ?

A. En plus des commandes de configuration OSPF normales, vous devriez utiliser la commande d'async default routing sur l'interface asynchrone. Cette commande permet au routeur de transmettre des mises à jour de routage à d'autres routeurs via l'interface asynchrone. Aussi, en utilisant la commande dialer map, utilisez broadcast keyword pour indiquer que des diffusions devraient être transférées à l'adresse de protocole.

Q. Quelle version du logiciel Cisco IOS a commencé à supporter du type d'authentification selon l'interface dans OSPF ?

A. Le type d'authentification selon l'interface, comme décrit dans RFC 2178leavingcisco.com , a été ajouté dans le Logiciel Cisco IOS version 12.0(8).

Q. Puis-je contrôler le P-bit en important des routes externes dans une zone not-so-stubby (NSSA) ?

A. Quand les informations de routage externes sont importées dans un NSSA dans une annonce de l'état des liaisons de type 7 (LSA), la LSA de type 7 a seulement la portée d'inondation de zone. Pour distribuer davantage les informations externes, les LSA de type 7 sont traduites en LSA de type 5 à la frontière de NSSA. Le P-bit dans le champ d'options LSA de type 7 indique si la LSA de type 7 doit être traduite. Seuls ces LSA avec le P-bit établi sont traduites. Lorsque vous redistribuez les informations dans le NSSA, le P-bit est automatiquement établi. Une solution de contournement s'applique lorsque le routeur Autonomous System Boundary Router (ASBR) est également un routeur Area Border Router (ABR). L'ASBR NSSA peut alors résumer avec le mot clé not-advertise, ce qui aboutit dans la non annonce des LSA de type 7 traduites.

Q. Pourquoi les commandes show OSPF répondent-elles si lentement ?

A. Vous pouvez rencontrer une réponse lente en lançant des commandes OSPF show mais pas avec d'autres commandes. La raison la plus fréquente de ce retard est que vous avez la commande ip ospf name-lookup configuration configurée sur le routeur. Cette commande force le routeur à rechercher le Système de noms de domaine (DNS) du périphérique pour toutes les commandes OSPF show permettant d'identifier plus facilement les périphériques mais entraînant un temps de réponse plus lent pour les commandes. Si vous recevez une réponse lente avec des commandes autres que les commandes OSPF show, vous pouvez envisager de commencer à rechercher d'autres causes possibles, telle que l'utilisation du CPU.

Q. Que fait la commande clear ip ospf redistribution ?

A. La commande clear ip ospf redistribution supprime toutes les annonces d'état des liaisons de type 5 et de type 7 (LSA) et balaye la table de routage pour les routes redistribuées. Ceci entraîne un shortest path first algorithm (SPF) dans tous les routeurs du réseau qui reçoivent les LSA éliminées/renouvelées. Quand la route redistribuée attendue n'est pas dans OSPF, cette commande peut aider à renouveler la LSA et à placer la route dans OSPF.

Q. OSPF forme-t-il des juxtapositions avec des voisins qui ne sont pas sur le même sous-réseau ?

A. Le seul cas où l'OSPF forme des contiguïtés entre les voisins qui ne sont pas sur le même sous-réseau est quand les voisins sont connectés par les liens point par point. Ceci peut être désiré en utilisant la commande ip unnumbered, mais dans tous les autres cas, les voisins doivent être dans le même sous-réseau.

Q. A quelle fréquence OSPF envoie-il des publications des états de liaison (LSA) ?

A. L'OSPF envoie son LSAs auto-d'origine quand l'âge LSA atteint l'état de lien régénèrent le temps, qui est de 1800 secondes. Le pour en savoir plus, se rapportent à des annonces d'État de lien.

Q. Comment puis-je empêcher les interfaces individuelles de développer des juxtapositions dans un réseau OSPF ?

A. Pour empêcher les routeurs de devenir des voisins OSPF sur une interface particulière, lancez la commande passive-interface dans l'interface.

Dans les fournisseurs de services Internet (ISP) et les grands réseaux d'entreprise, plusieurs des routeurs de distribution ont plus de 200 interfaces. La configuration de passive-interface sur chacune des 200 interfaces peut être difficile. La solution dans de telles situations est de configurer toutes les interfaces en tant que passive par défaut en utilisant la commande passive-interface default. Puis, configurez les interfaces individuelles où les juxtapositions sont désirées en utilisant la commande no passive-interface. Pour plus d'informations, référez-vous à Caractéristique d'interface passive par défaut.

Il y a quelques problèmes connus avec la commande passive-interface default. Des solutions de contournement sont mentionnées dans l'ID de bogue Cisco CSCdr09263 (clients enregistrés uniquement).

Q. Lorsque j'ai deux publications des états de liaison (LSA) à partir du même réseau externe dans la base de données OSPF, quel chemin doit être installé dans la table de routage IP ?

A. Quand vous avez deux LSA de type 5 pour le même réseau externe dans la base de données OSPF, préférez la LSA externe qui a le plus court chemin au routeur Autonomous System Boundary Router (ASBR) et installez celui-ci dans la table de routage IP. Utilisez la commande show ip ospf border-routers pour vérifier le coût à l'ASBR.

Q. Pourquoi mon routeur Cisco 1600 ne reconnaît-il pas le protocole OSPF ?

A. Cisco 1600 Routeurs exigent de l'image plus d'ensemble de caractéristiques du logiciel de Cisco IOS d'exécuter l'OSPF. Référez-vous au tableau 3 : Les jeux de fonctionnalités des routeurs de la gamme Cisco 1600 dans la note de version pour les packs de fonctionnalités de la version du logiciel Cisco IOS 11.2(11) pour les routeurs de la gamme Cisco 1600 pour plus d'informations.

Q. Pourquoi mon routeur Cisco 800 n'exécute-t-il pas OSPF ?

A. Les Routeurs de Cisco 800 ne prennent en charge pas l'OSPF. Cependant, ils supportent le Protocole d'informations de routage (RIP) et l'Enhanced interior gateway routing protocol (EIGRP). Vous pouvez utiliser l'outil Software Advisor (clients enregistrés uniquement) pour plus d'informations sur la prise en charge de fonctionnalité.

Q. Dois-je utiliser le même numéro de processus en configurant OSPF sur plusieurs routeurs dans le même réseau ?

A. L'OSPF, à la différence du Protocole BGP (Border Gateway Protocol) ou du Protocole EIGPR (Enhanced Interior Gateway Routing Protocol), ne vérifie pas le nombre de processus (ou le numéro de système autonome) quand des contiguïtés sont formées entre les routeurs voisins et les informations de routage sont permutées. Le seul cas dans lequel le numéro du processus OSPF est pris en considération est quand OSPF est utilisé comme protocole de routage dans une liaison Provider Edge to Customer Edge (PE-CE) dans un VPN de Multiprotocol Label Switching (MPL). Les routeurs PE marquent les routes OSPF avec l'attribut de domaine dérivé du numéro de processus OSPF pour indiquer si la route provient du même domaine OSPF ou de l'extérieur. Si le numérotage de processus OSPF est contradictoire sur des routeurs PE dans le VPN de MPLS, la commande de mode OSPF domain-id doit être utilisée pour marquer que les processus OSPF avec des numéros différents appartiennent au même domaine OSPF.

Cela signifie que, dans beaucoup de cas pratiques, vous pouvez utiliser différents numéros de système autonome pour le même domaine OSPF dans votre réseau. Cependant, il est préférable d'utiliser un processus de numérotation OSPF cohérent autant que possible. Cette cohérence simplifie la maintenance du réseau et est conforme à l'intention du concepteur du réseau de maintenir des routeurs dans le même domaine OSPF.

Q. J'ai un routeur qui exécute Cisco Express Forwarding (CEF) et OSPF, qui effectue l'équilibrage de charge lorsqu'il y a plusieurs liaisons vers une destination ?

A. Le CEF fonctionne à côté d'exécuter la commutation du paquet basé sur la table de routage qui est remplie par les protocoles de routage tels que l'OSPF. CEF s'occupe de l'équilibrage de charge une fois que la table de protocole de routage a été calculée. Pour plus de détails sur l'équilibrage de charge, référez-vous à la section Comment fonctionne l'équilibrage de charge ?

Q. Comment OSPF utilise-t-il deux chemins multiliaison pour transférer des paquets ?

A. L'OSPF utilise l'aCost métrique, qui est lié à la bande passante. S'il y a des chemins de coût égal (la même bande passante sur les deux multilinks), OSPF installe les deux routes dans la table de routage. La table de routage essaye d'utiliser les deux liens de façon égale, indépendamment de l'utilisation de l'interface. Si un des liens dans le premier multilink échoue, OSPF n'envoie pas tout le trafic dans le deuxième multilink. Si le premier multilink fait une pointe à 100%, OSPF n'envoie pas de trafic dans le deuxième multilink car OSPF essaie d'utiliser les deux liens de manière égale, indépendamment de l'utilisation de l'interface. Le deuxième est utilisé complètement uniquement lorsque le premier multilink est inactif.

Q. Comment pouvez-vous détecter les modifications topologiques rapidement ?

A. Afin d'avoir une détection des pannes rapide des modifications de topologie, la valeur de minuteur Hello doit être placée à 1 seconde. La valeur de temporisateur de paquets, qui est quatre fois supérieure à celle du timer hello, doit également être configurée. Il y a une possibilité pour davantage de trafic de routage si la valeur hello et la valeur du temporisateur de paquets sont réduites en dessous de leur valeur par défaut.

Q. Le routeur de la série 3825 supporte-t-il la fonctionnalité OSPF Stub ?

A. Oui, le routeur de la gamme 3800 qui exécute l'image Advanced IPServices supporte la caractéristique OSPF Stub.

Q. Que signifie le message d'erreur %OSPF-4-FLOOD_WAR: Que signifie Process process-id re-originates LSA ID ip address type-2 adv-rtr ip address in area area id ?

A. Le message d'erreur est dû à un routeur qui vide le LSA du réseau car le LSA du réseau reçu par le routeur dont l'ID LSA est en conflit avec l'adresse IP d'une des interfaces du routeur et vide le LSA hors du réseau. Pour qu'OSPF fonctionne correctement, les adresses IP des réseaux de transit doivent être uniques. Si elles ne sont pas uniques, les routeurs en conflit enregistrent ce message d'erreur. Dans le message d'erreur, le routeur avec l'ID de routeur OSPF enregistré comme adv-rtr enregistre ce message.

Q. Pouvons-nous avoir OSPF qui s'exécute au-dessus d'un tunnel GRE ?

A. Oui, référez-vous à Configuration d'un tunnel GRE au-dessus d'IPSec avec OSPF.

Q. Y a-t-il une manière de manipuler et préférer le type 3 LSAs pour provenir de deux zones différentes envoyées à la zone non principale ?

A. Le LSA du type 3 est lancé par le routeur de cadre de zone (ABR) comme route récapitulative. Manipuler la route récapitulative n'est pas possible dans un routeur d'ABR.

Q. Y a-t-il une baisse/instabilité d'une proximité OSPF en changeant un type de zone OSPF de NO--résumé de nssa au nssa ?

A. Quand l'ABR NSSA est configuré pour se déplacer du NO--résumé de nssa au nssa, la proximité OSPF ne s'agite pas.

Q. Dans le %OSPF-5-ADJCHG : ID de processus, Nbr [IP address] sur Port-channel31 de COMPLÈTEMENT à EXSTART, message d'erreur de SeqNumberMismatch, que SeqNumberMismatch signifie-t-il ?

A. Le voisin OSPF était état modifié de COMPLÈTEMENT à EXSTART en raison de la réception d'un paquet de la description de base de données (DBD) du voisin avec un numéro de séquence inattendu.

SeqNumberMismatch veut dire qu'on a reçu un paquet DBD pendant la négociation de proximité OSPF qui l'un ou l'autre :

  • a un numéro de séquence inattendu DBD

  • fait inopinément placer le bit d'Init

  • a un champ d'options différant du champ de dernières options reçu dans un paquet de description de base de données.

Q. Quel est le nombre maximal de processus OSPF (VRF averti) sur 7600/6500 de Plateformes ?

A. Le Cisco IOS a une limite de 32 processus de routage. Deux de ces derniers sont enregistrés pour la charge statique et directement les routes connectées. Cisco 7600 supports de routeur 28 processus OSPF par VRF.

Q. Comment est-ce que l'ISPF affecte ou améliore le réseau OSPF ?

A. La SPF incrémentale est plus efficace que le plein algorithme SPF, permettant de ce fait à l'OSPF pour converger plus rapide sur une nouvelle topologie de routage en réaction à un événement réseau. La SPF incrémentale est conçue de telle manière qu'elle mette à jour seulement les Noeuds affectés sans reconstruire l'arborescence entière. Ceci a comme conséquence une convergence plus rapide et enregistre des cycles CPU parce que les Noeuds inchangés n'ont pas besoin d'être traités. Pour ce qui concerne la pratique recommandée l'ISPF ferait plus d'une différence pour un grand domaine OSPF.

La SPF incrémentale fournit à de plus grandes améliorations à temps le temps de convergence pour des réseaux un nombre élevé de Noeuds et de liens. La SPF incrémentale fournit également un avantage important quand les changements de la topologie du réseau sont plus loin de la racine du SPT ; par exemple, plus est grand le réseau plus l'incidence est significative. Un segment de 400-1000 Noeuds devrait voir des améliorations. Cependant, il pourrait être difficile de vérifier dans un réseau de production déployé sans un certain genre d'installation ou d'outil pour mesurer le retard de bout en bout. Le pour en savoir plus, se rapportent à la SPF incrémentale OSPF.

Q. Y a-t-il une manière de comparer des commandes OSPF de Cisco NX-OS/IOS ?

A. Oui, référez-vous à la comparaison OSPF de Cisco NX-OS/IOS.

Q. Y a-t-il une caractéristique de protocole OSPF pour la convergence rapide et une re-convergence lente des artères ?

A. La caractéristique de étranglement de Shortest Path First OSPF permet pour configurer la SPF programmant dans des intervalles de milliseconde et pour retarder potentiellement des calculs SPF pendant l'instabilité de réseau. La SPF est programmée pour calculer l'arbre au chemin le plus court (SPT) quand il y a un changement de topologie.

Syntaxe de la commande sous l'OSPF :

timers throttle spf [SPF-commencement] [SPF-attente] [SPF-maximum-attente]

Où :

  • SPF-commencement — Délai initial pour programmer un calcul SPF après un changement, des millisecondes. La plage est de 1 à 600000.

  • SPF-attente — Durée d'attente minimum entre deux calculs consécutifs SPF, en quelques millisecondes. La plage est de 1 à 600000.

  • SPF-maximum-attente — Temps d'attente maximum entre deux calculs consécutifs SPF, en quelques millisecondes. La plage est de 1 à 600000.

Pour plus d'informations sur la caractéristique de étranglement OSPF, référez-vous OSPF Étranglement de Shortest Path First.

Q. Ce qui fait BADSEQNUM dans %OSPF-5-NBRSTATE : processus 101 ospf-101 [5330], Nbr 10.253.5.108 sur Vlan7 02 de COMPLÈTEMENT à EXSTART, message de log OSPF BADSEQNUM moyen ?

A. Ce message est lié au processus d'échange DBD, qui utilise a numéro de séquence pour la synchronisation de la base de données. Pour quelque raison un mauvais le numéro de séquence a été signalé dans le paquet DBD. Ceci pourrait se produire en raison de conditions passagères, qui inclut la corruption de perte de paquets ou de paquet.

Conversations connexes de la communauté de soutien de Cisco

Le site Cisco Support Community est un forum où vous pouvez poser des questions, répondre à des questions, faire part de suggestions et collaborer avec vos pairs.


Informations connexes


Document ID: 9237