Selon une enquête de Cisco, le « nine-to-five » est en voie de disparition - Cisco Systems

Diegem, le 6 novembre 2014 La plupart des entreprises se sont adaptées au nouveau travail. Cependant, elles seraient bien inspirées de tenir compte des attentes de leurs collaborateurs. C’est ce qui ressort du rapport « Connected World Technology Report » de Cisco, une enquête à l’échelon mondial qui a pour objectif d’évaluer l’incidence de la technologie sur notre manière de vivre. Plus de la moitié des personnes interrogées sont quasiment disponibles en permanence pour leur travail. En conséquence, le travail de bureau comme nous le connaissons, le « nine-to-five job », est en voie de disparition. La journée de travail actuelle s’organise plutôt comme suit : de 07h00 à 08h00, de 09h00 à 12h00, de 14h00 à 17h00 et, le cas échéant, encore de 21h00 à 22h00.

C’est la raison pour laquelle un nombre sans cesse croissant d’entreprises appliquent des régimes de travail et des horaires souples. Plus de la moitié des responsables en ressources humaines qui ont participé à l’enquête ont adopté les fondamentaux du nouveau travail ou les ont mis à l’ordre du jour. Un seul répondant sur quatre indique qu’il peut travailler à domicile. Les collaborateurs plus jeunes, les moins de 30 ans appartenant à la Génération « Y », préfèrent travailler au bureau où, selon leurs dires, ils sont plus productifs et plus efficaces.

Dans le cadre de leur recherche d’un emploi, 75% donnent leur préférence à des entreprises avec des horaires flexibles qui autorisent le télétravail. L’enquête indique qu’ils ne sont toutefois pas prêts à faire des concessions pour cette flexibilité supplémentaire. En effet, seul un cinquième des personnes interrogées estiment que la flexibilité prime le salaire.

Chaque génération a sa façon de travailler

Les dirigeants d’entreprise estiment par ailleurs qu’il est plus facile de diriger des collaborateurs de la génération « X », à savoir les 31 à 50 ans. Deux tiers estiment qu’il existe des différences marquantes entre les générations « X » et « Y ». Apparemment, la plus grande difficulté réside dans l’ambition de type « Je le veux maintenant » des vingtenaires. C’est la raison pour laquelle les responsables de RH s’attendent à une (r)évolution des modèles de gestion classiques.

Selon une large majorité des responsables de RH, les supertaskers dopent également la productivité de l’entreprise. Ces travailleurs multitâches n’éprouvent en effet aucune difficulté à mêler vie professionnelle et vie privée, et s’attendent à la même flexibilité de la part de leur employeur.

Utilisation de technologies

Le smartphone est devenu incontournable et la grande majorité des répondants indiquent qu’il est devenu l’appareil de travail le plus important des collaborateurs. Par ailleurs, l’ordinateur portable reste le plus prisé pour les tâches de bureau.

Dans 40% des entreprises, les collaborateurs peuvent se connecter au réseau d’entreprise avec l’un ou l’autre appareil afin de s’acquitter de leurs tâches. En Allemagne, en France et au Japon, au moins 25% des collaborateurs n’ont pas accès aux données de l’entreprise sur un terminal mobile. Autre fait étonnant, en Australie, la moitié des personnes interrogées ont déclaré utiliser chaque jour au moins dix appareils différents.

Un peu moins de la moitié des participants à l’enquête accomplissent aussi du travail en conduisant. La moitié des répondants passent au moins un quart de leur temps de déplacement à téléphoner.

Trois dixièmes des personnes interrogées s’attendent à avoir des voitures autonomes dès l’horizon 2020, de sorte qu’ils pourront plus facilement travailler sur le trajet entre leur domicile et leur lieu de travail et inversement. Huit participants sur dix pensent qu’au-delà de 2020, ils pourront faire appel à des robots pour les aider à effectuer leur travail.


À propos de l’enquête

Cette année, Cisco publie la troisième édition du rapport intitulé « Connected World Technology Report ». Les deux précédentes éditions remontent à 2011 et 2012. Forte de cette enquête, Cisco entend mieux appréhender les conditions de travail actuelles et jauger l’impact des horaires flexibles et du télétravail. L’enquête du fournisseur de réseau a porté sur 3 700 professionnels de 15 pays du monde, dont 830 collaborateurs du personnel. L’âge des participants est compris entre 18 et 50 ans. Ils évoluent tous dans un environnement professionnel, mais n’occupent pas de fonctions d’informaticiens, de chercheurs ou d’ingénieurs. Des organisations et/ou entreprises du secteur de l’enseignement, du non-marchand, des bureaux d’études de marché, des fournisseurs et consultants en technologie n’ont pas participé à l’enquête. L’Europe est aussi bien représentée dans l’enquête avec des pays tels que l’Allemagne, la France, l’Italie, les Pays-Bas, la Pologne et le Royaume-Uni. Pour tout complément d’information sur le rapport « Connected World Technology Report » de Cisco, tous les résultats et les versions précédentes de l’enquête, suivez ce lien.

À propos de Cisco – NASDAQ: CSCO

Cisco est le chef de file mondial en matière de technologies réseau qui changent les contacts, les communications et la collaboration entre les gens. Pour tout complément d’information, veuillez visiter les sites www.cisco.com et www.cisco.be. Vous trouverez toute l’actualité, des informations contextuelles et des photos dans la Cisco Newsroom: http://newsroom.cisco.com.

Contact pour la presse:

Check Twice
Rafaël Tirmarche
Marie Popelinkaai 3 bus 1, B-9050 Gand
T: +32 9 210 53 59
M: +32 476 68 94 92
E: rafael@checktwice.eu

Besoin d'aide?

  • Vous recherchez un partenaire Cisco